toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Najat Vallaud-Belkacem encourage l’enseignement de l’arabe à l’école


Najat Vallaud-Belkacem encourage l’enseignement de l’arabe à l’école

Répondant à une question d’une députée LR qui fustigeait l’introduction de l’enseignement de l’arabe dans les nouveaux programmes scolaires, la ministre de l’Education nationale a répondu vertement et estimé qu’elle était « fière » que cette langue soit désormais enseignée.

En milieu de semaine, Annie Genevard, députée LR, a interpellé à l’Assemblée la ministre de l’Education nationale. Evoquant l’introduction de l’apprentissage de l’arabe dans les nouveaux programmes scolaires, elle a lancé : « L’urgence commande que notre culture, pour être mieux partagée, s’affirme avec son mode de vie, son histoire et sa langue. Ne croyez-vous pas que l’introduction des langues communautaires dans les programmes scolaires encouragera le communautarisme qui mine la cohésion nationale? » L’élue de droite a dénoncé « un cheval de Troie pour développer l’apprentissage de la langue arabe », et a estimé qu’il s’agissait là de diffuser le « catéchisme islamique ».

Annie Genevard a également déploré que parallèlement à cette introduction, la langue française et les langues « mortes » perdent la place qui devrait être la leur : « Dans le même temps, vous introduisez officiellement l’étude de la langue arabe dans le programme national, et vous réduisez par votre réforme du collège la place du français, celle des langues anciennes qui sont nos racines, ou des langues européennes comme l’allemand qui prospérait dans les classes bilangues. Cela à coup sûr divisera les Français ».

Une question qui n’a pas supportée Najat Vallaud-Belkacem. Visiblement agacée, la ministre a répondu sèchement : « Moi, j’estime que dans notre pays, s’il y a bien une chose à faire, c’est diversifier les langues que les élèves apprennent à l’école, car toutes ces langues ont leur légitimité et leur intérêt. C’est la raison pour laquelle, dans la stratégie pour les langues vivantes que je développe à l’école, je fais en sorte qu’au-delà de l’anglais, nos élèves puissent avoir accès véritablement à de l’allemand, à de l’espagnol, à de l’italien, mais aussi à de l’arabe et à du chinois, et j’en suis fière ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Najat Vallaud-Belkacem encourage l’enseignement de l’arabe à l’école

    1. Slam

      Cette punaise malfaisante ne mérite vraiment pas la publicité que peuvent lui valoir ses déclarations et ses actes comme sinistre fossoyeur de l’enseignement laïc français. Celle dont le prénom est Claudine et qui ne serait qu’une hla de plus sans les études laïques bien françaises qu’elle a reçues a préféré le label de Najat histoire de bien montrer que l’intégration n’est pas de rigueur quand on vient du Maghreb. Le pire Mesdames et Messieurs Est bien que cette erreur est payée avec vos impôts. A méditer.

    2. Jacques B.

      L’arabe, langue d’avenir, langue des éternels winners, de ce peuple qui a apporté tant au monde aux plans scientifique, médical, des arts, de la culture, de la démocratie… ce peuple qui a donné au monde tant de prix Nobel ! mouarf.

    3. yael

      Vivement que ce gouvernement de mairde dégage ! C’est de pire en pire !

      Mais ou est donc passée la France d’autrefois ?!

    4. Frank Giroux

      C’est le bout du bout de la merde.

      Ce ne sont pas les envahisseurs arabo musulmans qui doivent s’adapter mais les Français qui doivent s’adapter à ces tueurs en série.
      Cette sans dessein se dit ‘’fière’’ faut-il être pauvre en esprit pour être fière d’abdiquer son identité au profit d’envahisseur qui tôt ou tard vous plantera un couteau dans le dos, et prendront la places de vos descendants dans toutes les directions d’entreprises gouvernementales et privées !

      Di Profondis debilitas abyssi

    5. Grégoire

      Apprendre l’arabe, quoi faire?

      Pour se convertir à l’islam?
      Pour lire le Coran et apprendre la vérité sur les inepties et le turpitudes du chamelier pédophile?
      Pour passer pour un érudit islamiste?
      Pour devenir antisémite?
      Pour vendre des tapis ?
      Pour vendre de la drogue?
      Pour acheter du Halal?
      Pour marchander aux puces?
      Pour ne pas se faire attaquer dans le métro?
      Pour toucher des allocations?
      Pour revendiquer ce qui appartient à l’autre?
      Pour ne pas prendre la file d’attente pour les logements HLM?
      Pour s’imposer par la terreur ?
      Pour effrayer les médecins dans les hôpitaux?
      Pour devenir polygame?
      Pour copuler avec les 72 vierges?
      Pour émigrer et changer de pays dès la vie semble difficile?

      La suite au prochain numéro.

      Apres l’application du gender à la maternelle, abdel kassine en a encore sous le pied (de la merdre).

    6. Tzsil

      Jacques B , il faut reconnaître que la culture arabe était une belle culture , médecine , mathématiques ,sciences, mais préciser que cette culture brillante est morte avec l’arrivée de l’islam, ce qui a fait que les arabo musulmans stagnent 1500 en arrière maintenant .

    7. Asher Cohen

      Mme la Députée LR pense-t-elle aussi que si, malgré l’accord Franco-Israélien de coopération culturelle conclu en 1960 entre Ben Gourion et De Gaulle, on a bloqué l’enseignement de l’Hébreu dans les lycées, pour les enfants Juifs, c’était « un Cheval de Troie pour développer l’apprentissage de l’Hébreu et diffuser le « catéchisme Judaïque » »? Il valait mieux apprendre aux enfants Juifs le Latin, langue de l’Eglise antijuive, plutôt que l’Hébreu! Du grand art politique.

      Pour la question de la cohésion nationale, évitez d’imposer la Nationalité Française à des Juifs qui ne l’avaient pas demandée et facilitez leur émigration plutôt que chercher à les exploiter en France pour enrichir les enfants des collaborateurs et la descendance des soldats Allemands qui occupaient le pays. Pensez-vous par exemple que les médicaillons qui engraissaient leurs comptes en Suisse sur le dos de la Sécurité Sociale et de tous les cons qui produisent de la valeur dans ce pays, et tous les magistrats, policiers et politicaillons qui les ont couverts, seraient des « patriotes Français »?

      Pour la question de la diffusion de l’arabe aux populations maghrébines déplacées, c’est discutable, les langues réelles de ces populations n’étant pas l’arabe. D’ailleurs en Algérie et au Maroc, les Berbères ont fait reconnaître, et même inscrire dans la Constitution, leur langue comme langue nationale. C’est la France Coloniale qui a cherché à arabiser ces populations en les qualifiant d’arabes devant parler la langue arabe.

    8. jamal

      où vivent ces enfants,en france,non?que vont ils faire avec l’arabe elle va leur perturber les études,elle ne sert à rien parce qu’en europe on a pas besoin de l’arabe.

    9. PJSC

      @ Tzsil
      Désolée de vous contredire mais les mathématiques ne sont pas de la science des arabes, ne serait-ce que cet exemple qui est que nous disons « les chiffres arabes », or c’est une erreur car ces chiffres à l’origine viennent des Indes. Quant aux sciences et médecine que nous leur prêtons, il faut avoir que l’Asie et l’Inde sont aussi à l’origine ; les arabes se déplaçaient en caravanes et ramenaient ces sciences de ces régions éloignées.
      Et il ne faut surtout pas oublier tout ce qu’ont amené les hébreux partout où ils sont allés, aussi bien en Égypte qu’en Assyrie, etc….
      Alors, s’il vous plaît, ne parlons pas de « civilisation arabe » car, si civilisation il y eu, ce ne fut avant tout qu’une civilisation d’esclavagistes.

      @ Asher Cohen
      Merci de votre éclaircissement d’autant que l’hébreu serait resté une langue très minoritaire ; donc, les raisons invoquées étaient uniquement de la stupidité d’autant que le Judaïsme n’est pas pour le prosélytisme, bien au contraire.
      Cela dit, en ce qui concerne cette loi de la belkacem, je dirais que c’est très dangereux pour l’avenir d la France. Que les français de souche magrébine apprennent déjà correctement la langue française et SURTOUT à aimer la France. Après, on verra….

    10. Pinhas

      Sur la photo elle regarde la mouche drone qu’elle a fait entrer pour espionner la France .

      Cette femme serait-elle un agent de l’islam ?

    11. DORN

      Dieu sait si je ne porte pas Mme Vallaud Belkacem dans mon coeur. Cependant il me semble que l’enseignement de l’arabe dans le secondaire existe depuis plus d’un siècle, et l’enseignement de l’arabe tout court depuis la Renaissance.
      Donc je ne vois pas la raison pour laquelle il ferait soudain tant de bruit.
      Par contre, s’il s’agit de la destruction des enseignements de langues mis en place par la même, avec un coup de pub visant à sacrifier le latin, le grec, l’allemand ou l’italien pour, sur une lubie dont elle est coutumière, donner un coup de turbo à l’arabe ou au turc, alors la réforme de l’enseignement de Mme la ministre a encore gagné en sottise.

    12. alauda

      @Asher Cohen,

      En six décennies de vie dans le grand Est, je n’ai jamais rencontré de descendants de soldats Allemands avérés. Ils ont passé la frontière trois fois : 1870, 1914 et 1939. Les villageois qui ont du fuir en savent quelque chose.

    13. larretch

      les M J C S qui auraient du servir a françiser les venues de l’etranger et cela sert aujourd’hui a apprendre l’arabe voir en douce le coran ils ont pri les clefs des mjc avec nos collabos nos maires traite a la patrie et a apprendre aux petits français l’arabe ou l’africain.

    14. BEN

      La france sera peut-etre bientot la premiere republique islamique d’europe!
      Alors, la « ministre de l’education nationale » (francaise) a raison de preparer les enfants francais a leur avenir islamique et a la charya!!!!!
      Votez flanby, valsmusette et cazevide!

    15. constantine

      Et pourquoi pas le catéchisme juif, bouddhiste, protestant, catholique, adventiste, témoin de Jéhovah, etc…C’est la mode actuellement et surtout depuis que cette Vallaud Belkacem dirige ce ministère de l’éducation. Elle appauvrie, tire par le bas l’enseignement. Je n’aime pas cette personne, elle espère qu’un état islamique dirige le pays, il n’y a rien de vrai, sinon son islam, la preuve !

    16. Asher Cohen

      @alauda
      Observez tout simplement les circonstances et la situation de la France après Juin 1940: 2 millions de Français prisonniers en Allemagne donc des millions de femmes seules en France, et plus d’un million de soldats Allemands occupant le pays. Conformément à l’art de la guerre ce million d’Allemands est entretenu par la population locale, et durant les 4 années d’occupation les Français vont devoir travailler pour financer 2 budgets publics: le budget nécessaire au fonctionnement du Régime Vichyste, et le budget nécessaire à l’entretien des troupes Allemandes d’occupation. De plus le régime Vichyste, qui affiche sans ambages une politique de collaboration avec les Allemands, et a rétabli le vieil état chrétien, réprime, par la guillotine comme en 1943, tout avortement provoqué. On peut donc comprendre aisément que la majorité des naissances inscrites dans les états-civils des mairies de France entre 1941 et 1945 sont déclarées « de père inconnu », en Réalité Allemand. A la Libération il y a certes eu une crise identitaire Française et une explosion de haine refoulée qui a mené à la tonsure publique de quelques Françaises, mais ce n’étaient que des réactions disparates et symboliques. Quand Arlety hurle devant le Tribunal d’épuration que son coeur est Français mais que son cul est international, elle ne fait que confirmer le climat de l’époque: la France a disparu, non seulement de la carte géographique, mais aussi en tant que Nation.

      Pour le cas de l’Alsace la Réalité est pire. Il n’y a jamais eu d’exode massif des Alsaciens lors des annexions de l’Alsace-Lorraine, tant en 1870 qu’en 1940, par l’Allemagne. Je vous rappelle que parmi les premiers à collaborer avec les Allemands en 1940 on a tous les mouvements séparatistes des Provinces Françaises: l’Alsace, la Flandre que les Allemands ont rattachée à la Belgique, la Bretagne, la Corse, la Savoie et Nice que les Italiens reprenaient, le Pays Basque, etc..C’est probablement dans le Grand-Est que le nombre de descendants de soldats Allemands est le plus élevé.

    17. Asher Cohen

      @PJSC
      L’enseignement de l’Hébreu a été bloqué en France pour entraver les alyoth. Je doute fort que les 8000 Juifs de France qui chaque année font leur alyah ont acquis une connaissance suffisante de l’Hébreu avant de partir. Ils comptent sur une année d’Oulpan en Israël. Cela explique les difficultés d’intégration.

      Par ailleurs, pour de nombreuses populations du Maghreb et du Moyen-Orient, l’Arabe n’a jamais été une langue nationale. C’est une langue supra-nationale qui leur a été imposée dans le cadre de l’islamisation forcée. Par exemple, au Maghreb, jusqu’à l’arrivée des Français en 1830, on ne qualifiait jamais les Berbères d’ Arabes. Ce sont les Français qui ont cherché, surtout après 1870, à leur imposer une identité arabe, pour des raisons évidentes de domination coloniale. La langue arabe n’a jamais été la langue d’origine de ces populations, et les Français l’ont toujours su puisqu’en 1956 plusieurs émetteurs radiophoniques Français diffusaient des émissions de propagande politique en Algérie en langue Berbère. Il est possible que cet enseignement de la langue arabe ait pour but la manipulation des identités de populations non arabes en Réalité.

    18. alauda

      @Asher Cohen,

      Le Grand Est ne se limite pas à l’Alsace-Lorraine.
      Je prends votre généralisation « enrichir les enfants des collaborateurs et la descendance des soldats Allemands » pour une insulte.

      La génération de mes grands-pères, née à la fin du XIXème siècle, enrôlée en 14-18, n’a pas pu procréer avant les années 25-35. Les parents ont connu l’exode adolescents, réfugiés chez des paysans en zone occupée. Je suis née pendant la guerre d’Algérie.
      La France a connu un effondrement de la natalité dès 1940-1941 :
      http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1945_num_54_294_12903

      Si je raisonne un tant soit peu à partir des gens que j’ai connus, j’observe un trou entre les gars du contingent qu’on a envoyés en Algérie et la génération du baby-boom qui avait vingt ans en 68, alors que j’entrai en sixième.

      Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu de naissances « de père inconnu », ni de collaborateurs, ce serait nier la vérité historique, mais de là à affirmer que nous sommes tous des exploiteurs, c’est se moquer des gens et cela me sort par les yeux.

    19. alauda

      @Asher Cohen,

      « L’enseignement de l’Hébreu a été bloqué en France », affirmez-vous.

      « La demande grandissante pour l’étude de l’hébreu a incité le Fonds social juif unifié, l’Agence juive pour Israël et le Fonds Pincus à créer, en novembre 1998, le Centre national de l’hébreu qui offre aux enseignants des formations professionnelles à Paris en et Province ainsi que des matériels pédagogiques destinés au public francophone. » http://hebreunet.free.fr/apprendre.htm

      L’offre suit la demande.

    20. anna

      j’ai bien rigolé:

      « Pour toucher des allocations? »

      De toute façon à la fac il y a l’enseignement de l’arabe,et autres langues étrangères.

      Certes il attire beaucoup les maghrébines…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *