toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran emprisonne les femmes non-voilées en photo sur Instagram


L’Iran emprisonne les femmes non-voilées en photo sur Instagram

Accusées de propagation de «  culture anti-islamique » des femmes ont été arrêtées en Iran, allié de la France, selon le chef du tribunal chargé de la cybercriminalité qui s’exprimait dimanche soir, sur la télévision d’Etat.

Les réseaux sociaux sont particulièrement filtrés en Iran : Twitter et Facebook sont interdits mais pas Instagram, appli sur laquelle de jeunes mannequins ou apprentis ont pris l’habitude de publier des photos et vidéos d’eux sur leur page.

Au total 170 personnes identifiées dans « Araignée II »

Mais depuis deux ans, « Araignée II », une opération de justice qui s’apparente à une chasse minutieuse a identifié au total 170 personnes qui géraient des pages sur Instagram, dont 59 photographes et maquilleurs, 58 mannequins, 51 responsables de maison de couture, d’après un communiqué officiel.

« Nous avons découvert que 20% du réseau Instagram iranien était contrôlé par les milieux de mode », a déclaré dimanche soir, Javad Babaie, juge au tribunal chargé de la cybercriminalité, sur la télévision d’Etat. Il a ajouté que 60% des utilisateurs iraniens d’Instagram suivaient ces pages.

Les huit personnes arrêtées « propageaient un contenu immoral et une culture anti-islamique », en présentant notamment ces fameuses photos de mannequins non voilées, a-t-il ajouté. C’est, selon lui, le devoir de la justice « d’agir contre ceux qui commettent de manière organisée de tels crimes ». En plus des huit arrestations, des procédures et avertissements ont été lancés à l’encontre de 21 autres personnes.

Dans l’émission de télé diffusée en direct dimanche, une mannequin, Elham Arab, s’est retrouvée, selon les médias, à devoir expliquer « volontairement » devant le procureur de Téhéran qu’elle regrettait ses actes, notamment la publication de ses photos non voilée sur les réseaux sociaux, et conseillait aux Iraniennes de ne pas commettre la même « erreur ». Elle a affirmé qu’elle gagnait jusqu’à l’équivalent de 3 300 dollars par mois alors que le salaire minimum en Iran est d’un peu plus de 200 dollars mensuels.

Depuis la Révolution islamique de 1979, le voile islamique est obligatoire en Iran pour toutes les femmes. En mars, le porte-parole de l’autorité judiciaire avait déjà annoncé l’arrestation de « huit mannequins, dont certaines libérées sous caution ». « Certaines d’entre elles sont accusées de charges lourdes, propagation de la prostitution et de la corruption », avait-il affirmé.

Source: leparisien





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’Iran emprisonne les femmes non-voilées en photo sur Instagram

    1. FANNY

      Comme en Arabie Saoudite, la situation des femmmes empire. Encore un pays ami de notre président et dont les dirigeas sont reçus en grande pompe.
      Personne ne réagit.
      Serait-ce parce que les droits des femmes intéressent moins?

    2. michel boissonneault

      honte et sauvagerie pour un pays qui ce dit supérieur en moral…… putain que je haie le régime des mollahs

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap