toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ex-maire de Londres Boris Johnson compare l’Union Européenne au Troisième Reich


L’ex-maire de Londres Boris Johnson compare l’Union Européenne au Troisième Reich

L’ex-maire de Londres Boris Johnson estime qu’en cherchant à créer une superpuissance, l’Union européenne poursuit un objectif semblable à celui d’Adolf Hitler.

Dans une interview accordée au Telegraph, l’ancien maire de Londres a déclaré que les méthodes utilisées par les fonctionnaires de Bruxelles différaient de celles d’Adolf Hitler, mais que l’objectif était similaire et consistait à unifier l’Europe sous une seule autorité.

Boris Johnson signale que les « échecs désastreux » de l’UE ont alimenté les tensions entre ses membres et ont permis à l’Allemagne de renforcer son pouvoir, de prendre le contrôle de l’économie italienne et de « détruire » la Grèce.

« Napoléon, Hitler et d’autres encore ont tenté de le faire et ont terminé tragiquement. L’UE essaie de faire la même chose de façon différente « , estime M.Johnson.

L’ex-maire a fait ses déclarations au moment où les batailles autour du référendum sur le Brexit, fixé au 23 juin, sont entrées dans leurs six dernières semaines, les plus intenses, et où les dirigeants des principaux partis politiques ont mis de côté leurs divergences pour se joindre à la campagne en faveur de l’appartenance à l’UE.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’ex-maire de Londres Boris Johnson compare l’Union Européenne au Troisième Reich

    1. Dante

      Il n’a pas tort.
      L’Union Européenne est une construction décidée par les USA pour dominer l’Europe après la seconde guerre mondiale en s’opposant au bloc de l’Est communiste.
      Pour construire un Nouvel Ordre Mondial (le fameux « Novus Ordo Seclorum » cher à Sarkozy)
      http://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw
      par le « stratagème des chaînes » (grouper ensemble des Nations qui n’ont pas d’intérêts communs afin de les paralyser et de les dominer), les responsables américains vont reprendre le projet de la construction européenne décidée par Hitler, une Europe sous domination nazie par le capitalisme allemand, sans frontières : la fameuse « Das Neue Europa » (la Nouvelle Europe).
      Pour atteindre leur but, après la défaite d’Hitler, les USA vont récupérer les collaborateurs de l’Allemagne nazie, Robert Schumann, devenu agent de la CIA, (surnommé aujourd’hui le « père de l’Europe », collaboration avec le régime de Pétain) et Walter Hallstein, (conseiller d’Hitler sur la construction européenne pendant le Reich), un nazi, premier président de la commission européenne durant 8 ans, signera le traité de Rome le 25 mars 1957, marquant le début de la construction européenne.
      http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/1356047/Euro-federalists-financed-by-US-spy-chiefs.html
      http://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg

      Charles De Gaulle choisissant lui, sans majorité n’ayant donc plus le pouvoir de quitter l’Union Européenne, de jouer la politique de la chaise vide, en refusant cette construction totalitaire sous l’égide des américains.
      http://fresques.ina.fr/de-gaulle/parcours/0004/de-gaulle-et-l-europe.html
      Pour contrer les américains, il tentera la création en 1963 d’une alliance franco-allemande avec Konrad Adenauer pour miner la construction européenne de l’intérieur.
      Karl Knappstein, l’ambassadeur allemand aux États-Unis sera rappelé à l’ordre en janvier 1963 par Kennedy pour cette rebellion, ce qui marquera le ralliement de l’Allemagne à Washington, vidant de sa substance ce pour quoi l’alliance franco-allemande avait été créée.
      http://www.cvce.eu/obj/lettre_de_l_ambassadeur_knappstein_a_washington_au_ministre_federal_allemand_schroder_19_janvier_1963-fr-48045302-9605-4905-a37e-96b85fdb9a67.html
      N’ayant plus aucune alternative interne, De Gaulle tire alors ses dernières cartouches en s’alliant dans les années 1960 aux états d’Amérique du Sud, de la Chine et de l’URSS, les pires ennemis des USA en pleine guerre froide.
      http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/de-gaulle-et-le-monde/de-gaulle-et-lrsquourss/analyses/le-voyage-du-general-de-gaulle-en-urss-juin-1966.php
      http://www.amazon.fr/Des-secrets-bien-gard%C3%A9s-Maison-Blanche/dp/2213636117

      La géopolitique américaine sur cette période est décrite dans le livre de Zbigniew Brzezinski, conseiller du président américain de Jimmy Carter, « Le grand échiquier ». A lire également par exemple pour comprendre pourquoi on veut tellement faire entrer la Turquie dans l’Union Européenne, et pas la Russie qui semble pourtant plus proche culturellement de l’identité européenne.
      http://www.amazon.fr/Le-grand-%C3%A9chiquier-Zbigniew-Brzezinski/dp/2818501423/ref=cm_cr_pr_product_top

      Peter Sutherland, Mario Monti, anciens commissaires européens, Mario Draghi, président de la BCE, Lucas Papademos, premier ministre grec, sont tous de grands financiers de banques américaines (Goldmann Sachs). José Manuel Barroso, ancien président de la commission européenne, est un agent à la solde des américains.
      http://www.youtube.com/watch?v=EOI-tUHWSHU
      http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/11/14/goldman-sachs-le-trait-d-union-entre-mario-draghi-mario-monti-et-lucas-papademos_1603675_3214.html
      voir également sur le sujet, « Goldmann Sachs, la banque qui dirige le monde »
      http://vimeo.com/49904381

      Le « stratagème des chaînes » paralysant toute initiative de l’UE, sera parachevé quand le traité transatlantique qui livrera totalement les marchés européens aux États-Unis sera signé et validé.
      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/04/15/il-pourrait-changer-la-face-de-l-europe-le-traite-transatlantique-decode_4399476_4355770.html

      plus de détails :
      http://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg
      https://www.youtube.com/watch?v=bZZf703Ck3o
      https://www.youtube.com/watch?v=SWKBp32IFmk
      https://www.youtube.com/watch?v=_MUBLRZahc0
      http://www.youtube.com/watch?v=90cbjV9IqC8

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap