toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les chrétiens libanais sous la menace islamiste


Les chrétiens libanais sous la menace islamiste

Les groupes islamistes djihadistes menacent les chrétiens libanais et les somment de se soumettre à l’islam. Les chrétiens libanais sont les descendants des Araméens syriaques; ils formaient la majorité du pays il y a cent ans.

Saad Hariri, un politicien sunnite soutenu par l’Arabie Saoudite, a récemment invité dans son bureau tous les partis libanais pour leur demander de signer un document reconnaissant que le Liban est un Etat arabe. Son intention est d’amener le Liban à devenir un autre Etat arabe et musulman.

La prochaine échéance sera de modifier la constitution du Liban pour instaurer la charia, à l’instar de nombreux autres pays arabes et musulmans y compris l’Autorité Palestinienne (AP). La constitution de l’AP affirme : « La législation puisera son inspiration dans les principes de la charia islamique ».

Loading...


Les chrétiens du Moyen Orient affrontent aujourd’hui une menace génocidaire équivalente à celle qui a suivi la conquête islamique du Moyen Orient au 7ème siècle. Au Liban, les différentes communautés de chrétiens estiment aujourd’hui que leur existence de descendants des premiers chrétiens est menacée.

Des groupes djihadistes menacent les chrétiens libanais et ont exigé qu’ils se soumettent à l’islam. Les chrétiens du Liban, descendants des Araméens syriaques, formaient la majorité de la population du pays, il y a cent ans.

L’Etat islamique et les autres groupes islamistes qui se dissimulent dans les montagnes entre la Syrie et le Liban ont publiquement menacé de crucifier les chrétiens s’ils ne se convertissaient pas à l’islam

Saad Hariri, un politicien Sunnite fils de l’ancien premier ministre Rafik Hariri aujourd’hui soutenu par l’Arabie Saoudite, a récemment invité dans son bureau tous les partis libanais pour leur demander de signer un document reconnaissant que le Liban est un Etat arabe. Qui dit Etat arabe, dit loi islamique à l’instar de tous les Etats membres de la Ligue arabe.

Pourquoi est-ce si important pour Hariri, pour les sunnites et le monde islamique, que le Liban se définisse comme un Etat arabe et perde sa dénomination d’Etat du Liban? Et pourquoi les Etats arabes – y compris l’Autorité Palestinienne – refusent-ils de reconnaître Israël comme un Etat juif alors que 80%de la population est juive et pourquoi obliger le Liban à se définir comme un Etat arabe alors que 35% de sa population est chrétienne et non arabe ?

Le Liban compte encore approximativement un million de Maronites syriaques et environ 700 000 chrétiens qui relèvent d’autres églises. A cela, il faut ajouter huit millions de Maronites syriaques qui vivent en diaspora. Ces huit millions de personnes ont fui au fil des siècles en raison des persécutions musulmanes et de la conquête de bastions chrétiens. Le Liban n’a jamais été strictement arabe ou musulman.Mais tel est le tournant que Saad Hariri, masque aimable de l’idéologie de l’Etat islamique, voudrait l’amener à prendre, sous couvert d’un front modéré, moderne, sunnite et laïque.

Saad Hariri, un politicien Sunnite a récemment invité dans son bureau tous les partis libanais pour leur demander de signer un document reconnaissant que le Liban est un Etat arabe. Photo: Saad Hariri (à droite) avec feu le roi saoudien Abdullah (gauche) en 2014

La demande d’Hariri révèle ce que le monde islamique concocte pour le Liban, Israël et éventuellement l’Europe et les Etats Unis.

Les puissances mondiales doivent protéger les chrétiens, les juifs et toutes les autres minorités du Proche-Orient. Le Liban et Israël doivent demeurer des territoires refuges pour les minorités persécutées du Moyen Orient. – un foyer chrétien au Liban et un foyer juif en Israël – liés l’un à l’autre au plan géographique, nouant des relations économiques et peut être avec un accord de paix prochain qui aiderait à la formation d’une passerelle pacifique propice aux droits de l’homme et à la culture entre l’Occident et l’Orient.

Bachir Gemayel, le leader Maronite chrétien assassiné au lendemain de son élection à la présidence du Liban en 1982, avait déjà prévenu l’Occident pendant la guerre civile libanaise : si les forces islamiques qui combattent les chrétiens gagnent, elles continueront le combat jusque dans le monde occidental, ainsi qu’elles le font – à l’évidence – aujourd’hui

Le Hezbollah pourrait appuyer de tout son poids cette transformation du Liban en Etat arabe et islamique : sunnites et chiites poursuivent à cet égard le même but.

L’instauration de la charia implique une souveraineté musulmane et un contrôle sur la communauté des chrétiens araméens.

Pourquoi le monde libre, les Eglises et les élus des pays occidentaux gardent-ils le silence et diabolisent-ils Israël qui ne fait que défendre son identité juive contre une menace et une idéologie qui les menace aussi?

« Dites la vérité et la vérité vous libèrera ». Les chrétiens du Liban et ceux du Moyen Orient ne sauveront leur existence qu’en appliquant ce précepte sacré du christianisme.

Shadi Khalloul, président de l’association des chrétiens araméens en Israël, est le représentant des chrétiens israéliens de langue arabe et candidat aux élections législatives en Israël.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Les chrétiens libanais sous la menace islamiste

    1. Salmon

      Israel aussi !

      le monde est en danger de la part de isis

      le hezbollah et daech sont amis , mais en france certains politiques comme Fillon sont ami avec eux

    2. קסם Kesem

      le Liban est fait d’arabes chrétiens et d’arabe musulmans sunnites et shiites, mêmes si il y a 35% de chrétiens cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas arabes.

    3. Pierre-Alain Tissot

      @ Kesem
      Le Liban n’est pas majoritairement arabe ; je cite Wikipédia :
      « Les maronites ne sont pas ethniquement arabes (aussi vrai pour les autres communautés chrétiennes et musulmanes), mais des descendants des peuples autochtones présents avant l’invasion islamique de la Syrie antique : les Phéniciens.»
      Donc, rien ne justifie que le Liban soit déclaré Etat arabe !

    4. FANNY

      Le « bon » pape, toujours prêt à aider: que dit-il et que fait-il pour aider les Chrétiens d’Orient massacrés à tour de bras ???

    5. .,l,משה ז

      Ils sont dans la m…. et ils l’ont aussi bien chercher à lécher les cu.. des mollahs et à hurler avec les chiens contre Israël !

      Qu’ils payent !

    6. MisterClairvoyant

      OK, parfois et souvent, (en pensant éviter des coups), les chrétiens ont fait des alliances avec le diable islamique, et à la fin, c’est le grand Satan qui les emporte.

    7. משה

      MisterClairvoyant, les chrétiens ont hurlés contre Israël, ils ont été les plus dégueulasses envers les juifs libanais, ils payent !!

      Sans parler de la hiérarchie maronite qui trafiquait avec les mollahs et le hizbollah !!

      Et il (va) se passe(r) exactement la même chose en « France » !!

      Exactement !!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *