toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Intifada des gauchistes à Rennes : Guérilla urbaine, commissariat et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées


Intifada des gauchistes à Rennes : Guérilla urbaine, commissariat et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

Les casseurs attaquent la mairie

Arrivés sur place, les manifestants ont détruit toutes les vitres du premier étage de la mairie, avant d’allumer un feu de poubelle devant l’une des entrées. Les casseurs se sont dispersés à l’arrivée des CRS.

Rennes : Bureau de police attaqué, vitrines brisées, voiture brûlée

Plus de 300 manifestants sont rassemblés ce soir, à Rennes. La situation est très tendue, de nombreuses vitrines ont été brisées et un bureau de police attaqué.

Loading...

Le rassemblement des manifestants et des ex-occupants de la salle de la Cité, prévu ce soir à 20 h à Rennes, a dégénéré. Après avoir tenté une approche sur la salle de la Cité, fortement protégée par les forces de l’ordre, environ 200 activistes se sont attaqués au commissariat de la rue de Penhoët.

Ils ont notamment brisé les vitres. Les forces de l’ordre ont tenté de les disperser en utilisant des gaz lacrymogènes. Les manifestants continuent de vandaliser les bâtiments de la place Sainte-Anne. […]

Plusieurs feux ont été allumés dans les rues du centre-ville, une voiture stationnée place de la République a également été la cible des manifestants qui défilent ce soir en ville. De nombreuses vitrines de commerces ont été brisées, le local du Parti socialiste a également été vandalisé. […]

Source

Les vitres d’un commissariat ont été brisées, plusieurs agences bancaires ont eu les palissades en bois mises en place pour les protéger arrachées, leurs vitres brisées à l’aide de poutres ou de barres, les équipements intérieurs saccagés. Des boutiques de vêtements, les Galeries Lafayette, le local du PS ont aussi eu leurs vitrines brisées. Ce n’est que quand la mairie socialiste a été à son tour attaquée, que les forces de l’ordre sont intervenues pour éloigner les manifestants casseurs. […]

Source

Learn Hebrew online







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Intifada des gauchistes à Rennes : Guérilla urbaine, commissariat et mairie attaqués, boutiques saccagées, voitures incendiées

    1. Salmon

      Je DEMANDE LA DEMISSION DE TOUT LE GOUVERNEMENT !!!!!!!!!!!!!!
      ILS LAISSENT LA POLICE AVEC LES MAINS LIEES POUR NE PAS METTRE DE BRANLER A CES VOYOUS !
      la police doit degainer leurs armes maintenant et les mettres en joug !

    2. Jacques B.

      Il faut le voir pour le croire… quelle déliquescence, ce pays… plus ça va, et plus les voyous peuvent agir à leur guise, casser, brûler, saccager, agresser les forces de l’ordre… et personne n’a le doit de rien dire puisque ce serait soit-disant le sacro-saint droit de manifester (sous-entendu de tout casser)… et bien sûr, la police ne doit surtout pas intervenir, parce qu’il ne faudrait surtout pas que des « manifestants » puissent se casser un ongle, quel scandale sinon !
      Et si quelques voyous sont pris sur le fait et déférés en justice, les juges, compréhensifs, les relâcheront immédiatement après un « rappel à la loi »…
      Quelle déliquescence, quelle chienlit, comme le disait de Gaulle !
      Personne ne dit rien, j’en reviens pas. Ni les politiciens, ni les journalistes (surtout pas eux !), ni personne d’autre.
      Et qui paiera les dégâts ? Nous, bien sûr, comme si la France ne croulait déjà pas sous les dettes !
      Encore un an à tenir, que c’est long ! Ils ont le temps de mettre la France à feu et à sang, et de provoquer une guerre civile d’ici là.
      Je suis persuadé que jamais au cours de son histoire, la France et ses dirigeants n’ont été aussi laxistes et permissifs, pour ne pas dire complices des voyous.
      Jamais nous n’avons eu des dirigeants aussi mauvais, aussi nuls, aussi catastrophiques, aussi scandaleusement passifs quand la France est livrée aux hordes de voyous.
      Ca va très mal finir, ce n’est pas possible autrement. La violence appelle la violence, et la patience des honnêtes citoyens a des limites.

    3. Armand Maruani.

      La population doit prendre les armes c’est inadmissible .

      Nous sommes en droit de protéger notre sécurité et nos biens .

      Si le gouvernement démissionne et n’assume pas ses responsabilités , nous nous en chargerons .

      Un jour le signal sera donné quand un citoyen en légitime défense abattra un de ces criminels .

    4. c.i.a.

      Les mesures de guerre, que ces lâches l’ appliquent, contrôle et emprisonnement de tout ces dégérés congénitales gauchistes!!!
      Chose élémentaire, que les cons gauchistes ne seront jamais, vous avez droits oui, mais ces droits exigeaient des devoirs et du respect, MINABLES QUE VOUS ÊTES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *