toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Le Hamas torture et tue ses propres administrés. Amnesty International l’accuse de crimes de guerre


[Vidéo] Le Hamas torture et tue ses propres administrés. Amnesty International l’accuse de crimes de guerre


Un rapport d’Amnesty International intitulé
 « Strangling Necks’: Abduction, torture and summary killings of Palestinians by Hamas forces during the 2014 Gaza/Israel conflict, » met en avant une série de violations, telles que l’exécution extrajudiciaire d’au moins 23 Palestiniens, et l’arrestation et la torture de dizaines d’autres personnes, dont des membres et des sympathisants du Fatah, le rival politique du Hamas.

Durant le conflit en 2014, Hamas a saisi cette occasion pour régler des comptes de manière impitoyable, en se rendant coupable d’une série d’homicides illégaux et d’autres violations graves.

Atta Najjar, un ancien policier qui avait servi sous l’Autorité palestinienne et qui présentait un handicap mental, purgeait une peine de 15 ans de prison prononcée par un tribunal militaire, après avoir été arrêté en 2009 puis déclaré coupable de « collaboration » avec Israël. Le 22 août 2014, il a été emmené hors de la prison et exécuté.

« Son corps portait des traces de torture et des blessures par balles. Ses bras et ses jambes étaient fracturés, on aurait dit que son corps avait été placé dans un sac puis fracassé. Il avait une trentaine de blessures par balles. Il a été tué comme à l’abattoir, au vu des marques autour de son cou, des blessures à l’arme blanche. Et derrière sa tête – il n’y avait pas de cerveau. Vide.  Il était difficile à porter. Il était lourd, comme quand on met de la viande dans un sac, pas d’os. Ses os étaient brisés. Ils l’ont détruit en prison », a déclaré son frère, qui a récupéré son corps à la morgue de l’hôpital d’al Shifa le 22 août 2014.

Dans le chaos du conflit, le gouvernement du Hamas a donné carte blanche à ses forces de sécurité pour commettre de terribles abus, notamment contre des détenus se trouvant sous sa responsabilité. Ces agissements, dont certains constituent des crimes de guerre, avaient pour but d’obtenir vengeance et de répandre la peur à travers la bande de Gaza.

Un grand nombre de ces homicides illégaux ont été présentés comme des attaques contre des personnes ayant aidé Israël durant le conflit de l’été. En réalité, au moins 16 des personnes exécutées avaient été placées en détention par le Hamas avant même que le conflit n’éclate. Ils ont été exécutés.

Les forces du Hamas ont également enlevé, torturé ou attaqué des membres et des sympathisants du Fatah, leur principal rival à Gaza, notamment des anciens membres des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne.

Les responsables du Hamas demandent régulièrement justice et respect des droits pour les Palestiniens, à Gaza et ailleurs. Mais ils n’agissent pas eux-mêmes d’une manière respectueuse des droits, de la justice et de l’état de droit.

Au lieu de faire respecter la justice, les dirigeants du Hamas n’ont cessé d’encourager et de faciliter ces crimes contre des personnes sans défense. Ils n’ont même pas condamné les homicides illégaux, les enlèvements et les actes de torture dont ont été victimes des suspects, et ont de fait du sang sur les mains.

 

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “[Vidéo] Le Hamas torture et tue ses propres administrés. Amnesty International l’accuse de crimes de guerre

    1. c.i.a.

      Qu’ils s’entretuent comme à leur habitude, c’est le seul bien fait de cette saloperie d’islam!, pas de pitié pour les barbares primitifs!, sunnit ou chiites, qu’ils aillent tout en enfer de leur saloperie d’allah!

    2. Armand Maruani.

      Pourquoi ne se soulèvent ils pas ?

      Réponse :

      Parcequ’ils sont tous pareils .

      Qu’ils crêvent tous car ceux qui sont assassinés sont les mêmes qui souhaitent notre disparition , qui dansaient et chantaient quand un des leurs assassinait des innocents Juifs ,

      Oui qu’ils crêvent tous . Amen .

    3. michel boissonneault

      ou est l’ONU……silence total
      ou est l’UE ……..silence total
      ou est le mouvement BDS ……silence total
      ou sont les mouvements gauchistes….silence total
      ou sont les mouvements féministe….silence total
      le silence de soural , Mélenchon , tarik ramadan , berny sanders , mme joly
      incluant les médias en général bref tout le monde en a rien a foutre mais quand Israel se défend alors les gens se souvient des citoyens de gaza
      …..ce n’est que de l’hypocrisie antisémite

    4. mobu

      La Belgique qui va aidé le HAMAS…à reconstruire gaza…???
      Bel AUTRE exemple d »hypocrisie du gouvernement…dirigé par des flamands extrémistes aux côtés des extrémistes palestiniens….des tueurs en série qui se soutiennent…???!!!
      mpr

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap