toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Egypte: Une journaliste « Le capitalisme sioniste contrôle les médias mondiaux dans le but de mettre en œuvre les Protocoles des Sages de Sion »


Egypte: Une journaliste « Le capitalisme sioniste contrôle les médias mondiaux dans le but de mettre en œuvre les Protocoles des Sages de Sion »

Rim Abu Ali, auteure égyptienne et membre de l’Union des écrivains égyptiens, a écrit dans le quotidien Al-Ahram un article antisémite intitulé « Le Complot des médias ». Elle y affirme que les médias mondiaux sont contrôlés par le « capitalisme sioniste », inspiré des Protocoles des Sages de Sion et dont l’objectif est de conquérir le monde.

Selon elle, ce contrôle est rendu possible en plantant des personnalités des médias sionistes dans divers pays, y compris en Egypte. Ces gens prétendent être des patriotes, mais après avoir gagné des partisans, ils révèlent leur vrai visage et commencent à servir le « plan sioniste ». Abu Ali énumère une longue liste de personnalités médiatiques égyptiennes qui, selon elle, sont des agents sionistes, sans toutefois citer de noms. 

Extraits :

Donnez-moi un média sans conscience, et je vous donnerai un peuple sans conscience – ainsi a parlé Josef Goebbels, qui était le ministre de l’Information nazi sous Hitler. Chaque fois que je lis cette phrase, plusieurs questions me viennent à l’esprit : Y a-t-il un lien entre les Protocoles des Sages de Sion et cette déclaration ? Cette déclaration est-elle l’une des raisons qui ont incité Hitler à mener à bien son fameux Holocauste, au sujet duquel certains,  juifs notamment, sont devenus experts ? Quiconque  examine les médias aujourd’hui peut se poser les mêmes questions. [Celles-ci ne peuvent pas avoir de réponse définitive, en particulier [s’agissant des] événements historiques, mais [un examen] de la situation actuelle peut nous mener à des réponses, même si celles-ci sont également hypothétiques.

La vérité qui ne fait plus aucun doute est que les médias ne sont pas seulement un outil de divertissement ou d’éducation, comme nous le pensions tous et comme leurs responsables le prétendaient. Ils sont également un outil de destruction, une arme de destruction massive. Cela place certaines personnalités médiatiques au niveau de tueurs à gages ou de mercenaires.

Comme chacun le sait, les médias mondiaux sont commandés par le capitalisme sioniste, qui vise à mettre en œuvre, à la lettre, ce qui a été dicté par ses prédécesseurs sionistes dans lesProtocoles [des Sages de Sion] pour contrôler le monde entier. [Ceci est mené à bien] en recrutant et en intégrant dans les médias certaines personnes triées sur le volet pour leurs caractéristiques spécifiques, principalement leur faiblesse de caractère et leur enclin à vendre leur conscience pour de l’argent ou du sexe. Mais d’abord, ces personnes ont été spécialement formées pour afficher parfaitement un faux patriotisme, afin d’attirer le plus grand nombre possible de téléspectateurs lorsqu’elles apparaissent sur les écrans de télévision, et elles constituent une base de soutien populaire [de gens] qui croient chaque mot qu’elles prononcent. Lors de l’étape suivante, la figure médiatique plantée commence à remplir l’esprit de ses téléspectateurs du poison qui sert les objectifs du plan sioniste, afin de façonner l’opinion publique conformément à ce plan.

Malheureusement, nos médias égyptiens présentent de nombreux exemples de ces [figures médiatiques], qui sont toutes apparues sur les écrans de télévision à peu près simultanément. Chacune d’elles a un rôle précis qui suit le script du complot à la lettre. Pour exemple, le personnage médiatique sarcastique qui a commencé sa carrière dans les médias en se moquant des Frères musulmans et de ses disciples, jusqu’à ce qu’il gagne un important nombre de téléspectateurs adeptes, qui ont cru ses idées. [Puis] il a commencé à inciter à la haine contre l’Etat et à le dénigrer, remettant en doute tous ses accomplissements [apparemment une référence au fameux satiriste égyptien Bassem Youssouf]. Une autre [personnalité] avait pour habitude d’attaquer le plan sioniste sur sa chaîne satellite privée, jusqu’à ce qu’elle gagne des admirateurs issus de tous les secteurs de la société. Puis elle a surpris tout le monde en accueillant l’ambassadeur sioniste chez elle et a tiré profit de sa popularité pour appeler à la normalisation avec l’entité sioniste hostile à l’Egypte [référence à Tawfiq Okasha]… [1]

Et n’omettons pas certaines figures médiatiques impliquées dans des scandales immoraux, et qui sont réputées pour être des agents de la Maison Blanche, et par conséquent également de l’entité sioniste. [Référence apparemment à Youssouf Al-Husseini]. [2] Et il y a la personnalité médiatique qui a si habilement rempli le rôle d’opposant à la corruption de l’ancien régime, mais a très vite révélé son vrai visage d’incitatrice contre la patrie [apparemment une référence à Amru Adib]. [3] [Sans mentionner] l’homme qui s’est efforcé de susciter des conflits chaque soir et d’allumer des feux sociaux, jusqu’à ce que le public dans son ensemble commence à l’appeler « la conflagration » [référence à Wael Al-Abrashi]. [4] Et il y a une personnalité médiatique enracinée dans le Hamas et une autre qui insulte les téléspectateurs chaque soir vêtue… comme un clown de cirque [apparemment une référence à Ibrahim Issa]. [5]

Toutes ces personnalités médiatiques sont des agents et une partie intégrante du complot sioniste qui aspire à détruire l’Egypte et à monter l’opinion publique contre elle. Bonnes gens, réveillez-vous, car le complot se poursuit !

MEMRI

Notes :   

[1] Sur cette affaire, voir Dépêche spéciale de MEMRI n° 6337 , Egyptian MP Ousted From Parliament In Normalization Controversy After Meeting With Israeli Ambassador, le 4 mars 2016.

[2] Ancien animateur sur ON TV qui critiquait Al-Sissi. Dernièrement, il a été impliqué dans un scandale quand l’enregistrement présumé d’un appel téléphonique sexuel a été mis au jour.

[3] L’émission quotidienne de trois heures d’Adib, « Cairo Today », est considérée comme le talk-show le plus populaire du monde arabe. L’émission a été suspendue en septembre 2010 (selon Adib, par les autorités de Moubarak, qui affirmaient qu’elle incitait à la haine contre les Egyptiens), et a repris en février 2011, peu de temps après la révolution du 25 janvier.

[4] Al-Abrashi anime le talk-show sur Dream TV “Ten PM”. Il a été surnommé hariqa(« conflagration ») pour son style provocateur et sa tendance à susciter des confrontations dans l’émission.

[5] L’animateur Ibrahim Issa est connu pour son style vestimentaire particulier (consistant notamment en bretelles de différentes couleurs), et pour sa critique acerbe d’Al-Sissi et du régime saoudien.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Egypte: Une journaliste « Le capitalisme sioniste contrôle les médias mondiaux dans le but de mettre en œuvre les Protocoles des Sages de Sion »

    1. François Delpla

      « Donnez-moi un média sans conscience, et je vous donnerai un peuple sans conscience » : est-ce vraiment de Goebbels ? Cela ne lui ressemble pas : il voulait au contraire donner à sa presse une haute conscience « allemande » et faisait appel, pour ce faire, à la conscience professionnelle des journalistes.

      On a vu récemment (début février) fleurir sur la Toile une autre citation manifestement fausse, puisqu’elle prête à Goebbels la technique orwellienne de la « novlangue », pas nazie pour deux sous. J’ai fait mon enquête et découvert la probable origine : le résumé sur Mediapart d’un « débat citoyen » du 6 juin 2015 https://blogs.mediapart.fr/miha/blog/090615/manipulation-decryptage-du-langage-mediatique-et-politique-cr-de-debat

      Le monde en général, et le Moyen-Orient en particulier, se porteront mieux quand on cessera d’attribuer au nazisme. Notamment quand des sionistes veulent dénoncer des propos antisionistes, et réciproquement !

    2. Aline1

      Les antisémites sont hantés par l’époque Nazie et le ouvrages haineux sur les Juifs.

      Depuis quelques décennies, comme s’ils enviaient le destin horrible des Juifs, ils sont en train de construire une-contre réalité qui les mettraient dans une position victimaire, en intervertissant les rôles.

      Bizarre cette concurrence et sordide.

      Les Occidentaux sont heureux de se défausser de la sorte. Ils suivent. Je me demande même s’ils n’anticipent pas ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap