toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Comment obtenir le droit d’asile en France : « J’ai payé 50 euros pour qu’il m’écrive mon récit de faux réfugié »


Comment obtenir le droit d’asile en France : « J’ai payé 50 euros pour qu’il m’écrive mon récit de faux réfugié »

Beaucoup de migrants doivent s’inventer une vie pour espérer obtenir l’asile. Des business se sont montés pour monnayer ces inventions. Être pauvre et malade, avoir faim, être originaire d’un pays en guerre pour les autorités françaises, telle est la recette pour obtenir à coup sûr l’asile en France.

Alors pour avoir une chance d’obtenir le précieux sésame, il faudra se faire passer pour un Syrien, en imitant l’accent de l’arabe local, et en s’inventant un personnage. C’est là qu’entrent en piste les vendeurs d’histoires, rapporte le site français Slate.

«Comment avez-vous échappé pendant deux ans à la police érythréenne? Vous avez raconté lors de votre passage devant l’Ofpra que vous étiez, à ce moment-là, menacé de mort?», interroge un officier de justice.

«Je travaillais comme ouvrier dans une exploitation agricole et donc les policiers ne m’ont pas trouvé», répond Amam. Ses propos, en tigrigna, sont traduits en français.

«Quelqu’un a-t-il écrit votre récit pour vous? Il est écrit que vous étiez marchand de légumes», relance sèchement l’officier de justice.

Voici un dialogue comme on peut en entendre souvent, entre les murs de la Cour nationale de demande d’asile (Cnda), qui décide, quand des recours sont formés contre les décisions de l’Ofpra, si un immigré aura le droit ou non de rester en France.

« J’ai payé 50 euros pour qu’il m’écrive mon récit. Les vendeurs d’histoires, on ne peut pas les trouver comme ça à La Chapelle. Il faut passer par des Soudanais ou Ethiopiens qui t’amènent à lui« , raconte un réfugié érythréen.

Face à l’ampleur des récits identiques qui se répètent chaque jour, les juges en viennent souvent à la même conclusion: beaucoup de migrants déballent de fausses histoires, écrites et vendues par des escrocs peu scrupuleux, pour tenter d’obtenir l’asile.

L’autre option pour initier la procédure de demande de titre de séjour en France est d’acheter une fausse biographie, rapporte The Times.

Récemment une fraude de ce type a été révélée au moment où le département sanitaire de Paris a suspendu les travaux d’un médecin-chef accusé de délivrer contre de l’argent ces documents à plusieurs migrants afin qu’ils puissent éviter l’expulsion. Un cas qui n’est pas unique, de nombreuses autres personnes bénéficiant ce système.

Les vendeurs d’histoires et les médecins s’enrichissent sur le dos des migrants prêts à tout pour rester en France.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Comment obtenir le droit d’asile en France : « J’ai payé 50 euros pour qu’il m’écrive mon récit de faux réfugié »

    1. o.icaros

      Il faut être très naïf pour croire à toutes ces histoires. Les immigrés mentent tous.
      Je me souviens, à la fin des années 60, beaucoup de Grecs venaient en France. Ils disaient tous être des réfugiés politiques alors qu’ils étaient tous des réfugiés économiques. Mais cela faisait si bien de dire qu’on était un opposant au régime des colonels et que sa vie, là-bas, était menacée alors qu’ils n’intéressaient personne. Les colonels, c’était, certes, un régime imbécile, plus imbécile d’ailleurs que criminel, dur avec les figures charismatiques, mais cela n’a pas empêché les gens de vivre. J’avais un cousin, communiste pur et dur, connu de tous. Il disait tout le mal qu’il pensait des colonels dans les cafés. Il n’a jamais été embêté ou emprisonné. Quand il fallait pavoiser, il ne le faisait pas. Il était appelé au commissariat (c’était tous ses copains de café) où il se prenait une amende. Il payait et il recommençait. C’était un citoyen lambda qui ne présentait aucune menace pour le régime. Ils étaient nombreux comme mon cousin. Les colonels ne pouvaient pas les enfermer tous. Il fallait bien que des gens travaillent.
      On ne peut pas être réfugié et politique. Un politique, un vrai, ne va pas se planquer à l’étranger pour refaire tous les soirs, après minuit, le monde devant un verre de whisky. Il reste dans le pays, quitte à faire de la prison. Si on regarde l’histoire, ce sont eux qui ont gagné: en Pologne, en Afrique du sud etc.

    2. trender

      Imaginons un instant que tous les gens soient partis ailleurs lors de toutes les guerres en Europe….il ne resterait plus grand monde aujourd’hui…La grande majorité de ces gens sont des lâches, des pleutres,des profiteurs et très souvent les mêmes clochards et squatters des pays arabes, qui se font appelés , avec les mêmes mensonges depuis 60 ans des « palestiniens »….Acronyme de « Plus Arnaqueur, (que) Les Tiens, Il Ni En (a pas d’autres) Sur (terre) ». Conclusion, on prend les même et on recommencent….Ils grattent à tous les râteliers et ces européens naïfs et stupides marchent à chaque fois avec le coup de la pitié sur le p’Ovre réfugié, oubliant que tu t’appelles un homme quand tu te bats pour préserver le patrimoine et les lieux de tes ancêtres. C’est pour cela qu’il y a autant de sites historiques israélien et aucun arabo-palestiniens, comme va le prouver le dernier musée de Abas le fourbe, 30 millions de dollars dépensés pour ouvrir un musée vide en juin 2016, symbole ; du vol, de l’escroquerie et de la corruption a très grande échelle de ces gens, la métaphore est simple, après notre passage, nous les parasites transformeront tout, en un immense désert ou règne le vide. La réception grandiose qui s’annonce après l’annulation de la grand réunion de la paix, qui devait avoir lieu en France…lol, sera surement payée par la France, et l’on verra peut être, son frère de sang, François Ho l’andouille, ou la maire de paris ou tous les amis gauchos tiers-mondistes antisémites ….bien trop lâches pour faire preuve de « nationalisme », et oui ça existe et cela à le mérite de souder la nation et de renforcer la securité du pays..Pour éviter l’arrivée des Daesh et consorts ; boko haram, …Al-qaida….et autres

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap