toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cannes : Le film « Ils sont partout » pas sélectionné. Yvan Attal pousse un coup de gueule


Cannes : Le film « Ils sont partout » pas sélectionné. Yvan Attal pousse un coup de gueule

L’acteur regrette que sa comédie grinçante sur l’antisémitisme n’ait pas été retenue dans la sélection du Festival, qui débute la semaine prochaine.

Déjà une polémique pour le festival de Cannes. Invité sur Europe 1, l’acteur Yvan Attal a poussé un coup de gueule contre la sélection : « Je regrette effectivement que Cannes, qui se targue d’être le reflet et le miroir du monde d’aujourd’hui, n’ait pas envie de dire que dans ce pays un certain nombre de choses se passent et que l’on pourrait en parler » , a regretté le réalisateur dont le film « Ils sont partout » n’est pas sélectionné.

Yvan Attal n’a pas sa langue dans sa poche. Et ce n’est pas les organisateurs du Festival de Cannes qui diront le contraire. Invité d’Europe 1 ce jeudi pour promouvoir la sortie de son prochain film Ils sont partout, une comédie sur l’antisémitisme, l’acteur franco-israélien de 51 ans n’a pas mâché ses mots sur la sélection de cette année. « Je regrette effectivement que Cannes, qui se targue d’être le reflet et le miroir du monde d’aujourd’hui, n’ait pas envie de dire que dans ce pays un certain nombre de choses se passent et que l’on pourrait en parler », a déploré le réalisateur, qui n’a pas été retenu dans la sélection de cette année. Selon lui, « le sujet était un problème » et les institutions n’ont pas eu « le courage de participer à ce film ». « J’aurais aimé avoir des institutions non-juives à mes côtés », a-t-il expliqué.

Loading...

REGARDEZ la bande-annonce de Ils sont partout

Nommé plusieurs fois aux César et récompensé par le prix du meilleur espoir masculin en 1990 pour son rôle dans Un monde sans pitié, l’acteur et réalisateur n’a jamais été sélectionné à Cannes.

Un combat permanent

Né à Tel-Aviv en 1965, l’acteur se sent très concerné par le sujet de l’antisémitisme. L’an passé déjà, Yvan Attal, pendant le tournage du film (originellement intitulé « #lesjuifs »), s’était inquiété de la montée de l’antisémitisme en France, dans une interview accordée à la chaîne communautaire i24news. Quelques mois auparavant, sur le plateau du Grand Journal, il avait déclaré : « Je suis tous les jours, tous les jours, insulté et agressé en tant que juif par Dieudonné et par la France de Dieu­donné. »

À défaut d’avoir séduit le Festival de Cannes, Ils sont partout devrait toutefois plaire au grand public, notamment grâce à son casting 5 étoiles : Charlotte Gainsbourg, Dany Boon, Benoît Poelvoorde et Valérie Bonneton y sont notamment présents. Sa sortie est prévue le 1er juin prochain.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Cannes : Le film « Ils sont partout » pas sélectionné. Yvan Attal pousse un coup de gueule

    1. Jacqueline

      La France d’aujourd’hui tourne la tete contre les juifs , Elle veut tellement S’Islamiser ,C’est la mode du jour . La jalousie vat les tuer. Ils ne veulent pas qu’ont leur rappele ceux qu’ils sont des anti-Semites

    2. Jacques

      Le Festival de Cannes a choisi son camp : celui des imposteurs falestiniens, dont un soit-disant film se targue de faire la promotion, au détriment des victimes israéliennes de la prise d’otages des JO de Munich.

      Du coup, on comprend que les organisateurs de ce festival de la bien-pensance et de la dhimmitude soient gênés aux entournures avec le film d’Attal : ça ferait un peu désordre de dénigrer d’un côté le pays des Juifs (Israël) et de l’autre d’afficher sa solidarité avec les Juifs victimes d’antisémitisme…

    3. pelegrino

      Pourtant bien vieux , je n’arrive pas à comprendre qu’une shoah ne soit pas suffisante !!! N’ont-ils pas compris et réalisé ( l’Histoire est témoin ) que tous les pays qui ont banni leurs juifs ont périclité ?
      la France est m’exemple actuel.

    4. pelegrino

      Pourtant bien vieux , je n’arrive pas à comprendre qu’une shoah ne soit pas suffisante !!! N’ont-ils pas compris et réalisé ( l’Histoire est témoin ) que tous les pays qui ont banni leurs juifs ont périclité ?
      la France est l »exemple actuel.

    5. paul

      Pas d’antisémitisme d’état en France officiellement mais un antisémitisme à tous les niveaux et partout. La France encourage l’alya. Merci Hollande!

    6. BERNARD Gilbert

      Cannes, qui se targue d’être le reflet et le miroir du monde d’aujourd’hui
      Et Cannes confirme cela, puisque le miroir du monde reflète une surdose d’antisémitisme de bon aloi en promotion permanente pour rester au goût du jour et en bonnes relations avec les muzz.
      Comme dit B. Cyrulnyk que je répète ces jours-ci, je suis optimiste, car on court à la catastrophe.
      On est au bord du précipice et en train de faire un grand pas en avant.

    7. gloria lasso

      C »est peut être parce qu’il est mauvais que ce film n’a pas été sélectionné… non … c’est pas possible… ah bon…?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *