toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Anvers : la police, jugée « trop blanche », va devoir recruter plus de policiers d’origines étrangères


Anvers : la police, jugée « trop blanche », va devoir recruter plus de policiers d’origines étrangères

Le bourgmestre d’Anvers Bart De Wewer a lancé une campagne de recrutement dans l’optique d’attirer davantage de jeunes anversois à la police, a-t-il annoncé mercredi matin sur Radio 1. Vu la grande diversité présente dans les écoles anversoises, il y aura de cette manière davantage de personnes d’origine allochtone au sein du corps de police.

La police d’Anvers a été touchée ces derniers mois par une série d’incidents à caractère raciste. Une partie du problème est dû au fait que la police est trop ‘blanche », seulement 7% des agents ayant des origines allochtones. Le nombre d’agents avec des racines nord-africaines ou turques atteint quant à lui péniblement les 2%.

« Nous avons reçu l’autorisation des affaires intérieures pour recruter nos propres agents », a déclaré Bart De Wever. « Je vais débuter une campagne dans les écoles anversoises afin de convaincre les jeunes de s’orienter vers la police. »

La diversité au sein de la police ne pourra qu’augmenter rapidement puisque 45% de la population anversoise a des origines allochtones, souligne le bourgmestre d’Anvers. « Nous avons toujours eu un problème avec le fait que les candidats doivent se rendre à Bruxelles pour passer l’examen de la police et nous avons remarqué qu’il y a peu de personnes avec des racines allochtones qui réussissent le concours. »

« Cette culture au sein des forces de l’ordre doit changer »

A l’intérieur de la police, une politique de diversité a également été mise en place, avec entre autres une boîte à outils pour les dirigeants. « La grande majorité des agents n’est pas raciste, mais laisse faire ses collègues. Cette culture au sein des forces de l’ordre doit changer (…) Nous allons mener une campagne afin de prendre au sérieux les crimes haineux », a conclu Bart De Wever.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Anvers : la police, jugée « trop blanche », va devoir recruter plus de policiers d’origines étrangères

    1. Salmon

      DES MIGRANTS ! DES MIGRANTS !DES MIGRANTS !

      S’IL VOUS PLAIT PRENEZ DES MIGRANTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      NOUS SERONS TOUS EN SECURITé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    2. michel boissonneault

      trop de blanc …. la solution est d’expulser tout les blancs d’Europe …..et les envoyer en sibérie ……. seul les muzz ont des droits…..( sarcastique )

    3. Arnotte

      J’apprécie peu. En effet le musulman est attaché à sa religion et non pas au peuple – pays où il vit, et qui lui donne du travail et possibilté de développement.
      Le sécurité doit être gérée par des gens de confiance. L’Islam n’est pas de confiance. Choisissons des arabes non musulmans – où convertis pour ces postes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *