toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Pour une politique de la transmission. Réflexions sur la question sioniste » : le nouveau livre de Michaël Bar-Zvi


« Pour une politique de la transmission. Réflexions sur la question sioniste » : le nouveau livre de Michaël Bar-Zvi

LIVRE

Accepter son passé et transformer cette nécessité en vertu – c’est-à-dire transmettre – est depuis longtemps au cœur de la réflexion politique du philosophe israélien Michaël Bar-Zvi.

« L’hypothèse terroriste, c’est que le système lui-même se suicide en réponse aux défis multiples de la mort et du suicide. Car ni le système ni le pouvoir n’échappent eux-mêmes à l’obligation symbolique – et c’est sur ce piège que repose la seule chance de leur catastrophe », avait écrit Jean Baudrillard (Le Monde, 3 Novembre 2001)

Dans son dernier livre, Pour une politique de la transmission. Réflexions sur la question sioniste*, Michaël Bar-Zvi explique que les témoins, les survivants de la Shoah eurent, plus qu’aucun autre, un passé écrasant à surmonter, mais que la force d’Israël est de savoir absorber les héritages et les transformer en pulsion de vie.

Pour acheter ce livre cliquez sur l’image

Qu’est-ce donc qui nous en empêche ?

Loading...

« Le propos de ce livre est de montrer la relation inéluctable entre l’absence de transmission et la haine d’Israël ». Cela est vrai dans les deux sens, et ce n’est pas pour nous plomber – mais pour nous orienter. Ce n’est pas le passé, bien sûr, quel qu’il soit, qui entrave la transmission ou la liberté, mais le manque de gratitude à son égard et le manque de cran face à l’avenir qui en procède.

Le « relativisme absolu » et le « palestinisme » qui composent la nouvelle « idéologie française » selon Michaël Bar-Zvi, tétanisent la transmission, obligent toute action ou proposition politiques, toute représentation de l’histoire à formuler une condamnation d’Israël ou de son gouvernement ou à ne jamais les justifier ouvertement – et nous détournent de notre origine donc de notre horizon véritables.

Pour soutenir Europe Israël financièrement, cliquez ici et choisissez le montant de votre don.

Si le rôle central de l’héritage biblique (hébraïque, en fait) dans la transmission en Europe ne peut être nié, il peut être rejeté, dissimulé ou détourné de son sens.

Or Israël et la pensée juive non seulement représentent un élément originel de notre histoire gréco-hébraïque, un éclaireur dans l’adversité, mais ils nous donnent aussi une actualité et un modèle de transmission – donc une possibilité pour l’avenir : « le judaïsme n’est pas une identité, mais la liberté de répondre à l’injonction de transmettre », il est cette transmission même, « la transmission de la transmission », écrit Michaël Bar-Zvi.

Il y a donc un lien entre la légitimité de transmettre et la place que l’on accorde ou refuse à Israël dans l’enseignement et dans l’espace public.

Learn Hebrew online

Comment le christianisme pourrait-il en faire l’économie ?

Comment notre pays face aux problèmes qui appellent des décisions politiques imminentes ignorerait-il ce lien sans se mettre en péril ?

L’élection d’Alain Finkielkraut à l’Académie Française en aura été un symbole assez voyant, et n’est pas sans rappeler l’émotion qui toucha le pays lorsque Jean-Marie-Aaron Lustiger fut nommé archevêque de Paris en 1981 : « ma nomination a brusquement mis en évidence la part de judaïsme que porte en lui le christianisme », disait-il.

Loading...

Et la société française ? Quelle part en assume-t-elle exactement, quelle place est-elle capable d’accorder à sa judaïté dans la culture et dans sa transmission ?

© O.V.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Europe israël qui reçoit une commission de 5%.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *