toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour l’ex-préfet Merer, quand des jihadistes tuent des juifs, ce ne sont pas des terroristes mais des héros, des résistants


Pour l’ex-préfet Merer, quand des jihadistes tuent des juifs, ce ne sont pas des terroristes mais des héros, des résistants

«Les terroristes palestiniens qui tuent des civils sont des résistants» déclare Laurent Merer, ex-amiral, ex-préfet, qui va en Judée Samarie pour traquer les juifs en train de faire des fautes.

Dans Ouest France, Laurent Merer s’est surpassé dans la haine anti-israélienne : il fait mieux que le Hamas !

C’est parti ! Les pro falestiniens vont faire la fête et distribuer des gâteaux pour célébrer cette ignoble déclaration. Encore un petit effort dans la propagande d’incitation à la haine, et Laurent Merer aura mérité une rue à son nom à Gaza.

Installé en Judée (appelé Cisjordanie pour faire disparaitre le mot Judée qui atteste des liens des juifs avec leur terre) avec son épouse pour trois mois, l’amiral Laurent Mérer participe au service du programme « Ecumenical accompaniement program in Israel and Palestine » (EAPPI), une organisation évangélique anti-israelienne qui construit illégalement des bâtiments pour les colons arabes sur des terres juives. Le militantisme du Défap répond à la demande de la Fédération protestante de France.

Régulièrement le couple Merer diffuse ses articles puant la haine des juifs – oups pardon, des israéliens – sur les sites du Defap et du diocese de Quimper, ces missions chrétiennes censées propager la bonne parole et oeuvrer pour le rapprochement et la Paix.

Indignation à géométrie variable

Merer n’était pas indigné lorsque L’Eglise de la Nativité a été occupée par des terroristes islamistes qui ont tout dévasté, et utilisé le bois des statues, des fresques et des bancs comme bois de chauffage, le papier des Bibles comme papier toilette, les vitraux cassés, et que ce qui avait une quelconque valeur a été volé.

Il n’a rien dit lorsque des dizaines de bouteilles vides de vodka et de whisky ont été trouvées sur le lieu de naissance du Christ, devenu un immense urinoir…

Par contre, dans un article, le couple Merer accuse la « judaïsation de Jérusalem » par la multiplication des colonies.

Incroyable ! Les parisiens parisianisent Paris ! Les juifs colonisent leur propre terre de Judée ! Et les corses Merer, ils colonisent la Corse ?

« Parmi toutes les formes, subtiles, d’antisémitisme par procuration, il en est une qui doit être particulièrement distinguée car elle émerge depuis quelques années comme forme de discours dominant : c’est l’antisionisme radical » révélait le rapport Rufin du premier ministre sur l’antisémitisme et le racisme..

Evacuant toute décence morale, Merer méprise l’histoire et inverse les valeurs fondamentales de la vie pour vilipender Israël.

Il dénonce « l’horreur » en Falestine !

L’horreur en Syrie (250.000 morts) il ne l’a pas vue. Celle d’Irak ? connait pas. Les 2500 palestiniens tués près de Damas ? Peu importe. Les massacres au Soudan, au Liban dans le camp palestinien de Yarmuk, rien de cela n’existe pour Merer. Par contre l’horreur en Falestine, ça il peut en témoigner !

Et ne parlons pas des victimes juives tuées par les terroristes arabe falestiniens : c’est pour une bonne cause, donc ça va on peut les tuer, dit Merer.

Pourquoi des milliers de Falestiniens viennent-ils se faire soigner dans les hôpitaux israéliens Laurent Merer ?

Pourquoi des milliers viennent y travailler chaque jour ? Eclairez-nous Laurent Merer, sur ces horreurs.

Pour soutenir Europe Israël financièrement, cliquez ici et choisissez le montant de votre don.

Régulièrement invité de Radio courtoisie, il déclare le 24 avril 2015, repris par Ouest France« lorsque nous étions occupés par les soldats allemands en 1940, ceux qui leur tiraient dessus étaient considérés comme des héros. C’étaient les résistants, » pour expliquer que les terroristes palestiniens sont des résistants à l’occupant.

Merer compare donc les israéliens aux nazis et la cause palestinienne à la résistance française. C’est d’une insupportable malhonnêteté intellectuelle, et la pire des insultes qu’on puisse proférer envers la résistance française.

On ne sait pas dans quel camp combattait vraiment son père (lui aussi officier de la marine) en 1939 – 1945 mais avec une telle déclaration, Laurent Merer se couvre de honte.

Des pourritures de la sorte j’en ai vu, rencontré et croisé tout au long de ma vie, et l’amiral ne sera hélas certainement pas la dernière.

Oh l’Amiral ! Les résistants tuaient des militaires allemands armés – pas des civils innocents. Les falestiniens, eux, tuent des civils avec leurs couteaux, hâches, voitures bélier, ceintures d’explosifs etc…Vous voyez pas la différence ?

Merer ose même dire « C’est ni plus ni moins un peuple qui vole la terre d’un autre peuple et dénie son existence. » Si je ne savais pas que le menteur vise les Israéliens, je dirais que cette définition s’applique parfaitement aux colons arabes falestiniens, voleurs de la terre juive, niant sa présence tri-millénaire en Palestine.

Merel n’admet pas qu’Israël soit l’œuvre des pionniers sionistes, hommes et femmes partis de rien, sur une terre aride et misérable du fait des siècles d’abandon, et qu’ils ont réussi à le faire fleurir.

L’amiral a lu la charte du Hamas. Il a entendu les appels à la télévision falestinienne à rayer Israël de la carte. Il sait que dans les livres scolaires falestiniens, on enseigne la haine des juifs.

Il ne parle jamais des victimes juives tuées par le terrorisme falestinien. Il a la compassion sélective Merer, ce qui lui permet de toucher une large audience.

Laurent Merer ne supporte pas que les juifs aient retrouvé leur pays et osent se défendre.

L’image du juif errant, persécuté et envoyé dans les camps d’extermination lui fait sans doute pitié, pas celle du juif debout, armé, fort et qui imperturbable défend sa terre.

Eh l’Amiral ! Vous a-t-on enseigné l’histoire de la Corse, de la Polynésie, Martinique, Réunion, Guyane…? Ce sont des terres volées et toujours colonisées par la France.

L’ONU réclame que la France décolonise la Polynésie pourquoi ne dites vous rien, amiral de mes deux ?

Laurent Merer est membre actif d’une ONG anti-israélienne, Défap (service protestant de mission) qui envoie régulièrement des missionnaires évangéliques dans les territoires occupés pas les falestiniens. Comme le Secours catholique, le Défap est l’une de ces ONG financée par le Consul de France à Jérusalem pour mener des actions anti israéliennes, et propager le mensonge falestinien. Y participent, outre le Défap, l’ACO, la Mission Populaire Evangélique, la Cimade, le Secours Catholique, le CCFD-Terre Solidaire, la DCC (Direction catholique de la coopération) pour la plupart financées par la France, selon NGO monitor.

  • La France accorde des millions d’euros à des organisations non gouvernementales françaises, israéliennes et palestiniennes. Le financement direct est effectué par l’Agence Française de Développement (AFD) et le Consulat Général de France à Jérusalem.
  • Les financements indirects s’effectuent au travers des ONG françaises telles que CCFD-Terre Solidaire, le Secours Catholique, et le Centre de développement des ONG (NDC) basé à Ramallah. Ces organisations financent à leur tour des ONG qui mènent des activités pour diaboliser et saper la légitimité d’Israël.
  • Certaines ONG, subventionnées par la France, mènent même des campagnes et montent des opérations politiques contraires à la politique étrangère de la France au Proche-Orient qui soutient une solution à « deux Etats pour deux peuples »,
  • Certaines ONG vont même jusqu’à inciter au boycott d’Israël, alors que la législation l’interdit et le condamne.

Ces organisations chrétiennes ont un problème juif

On pourrait imaginer que le Defap, par sa mission œcuménique, cherche avant tout à défendre les chrétiens persécutés au Moyen Orient. Or je n’ai jamais entendu Merel s’indigner dans la presse française. Où est sa compassion, sa charité, en défense des chrétiens ?

En 2010, le Defap et quatre organisations chrétiennes (Le Secours catholique, la Cimade, les Amis de Sabeel-France, l’Acat-France) demandait au gouvernement français d’agir pour mettre « un terme à l’impunité accordée à l’État d’Israël », dans une lettre ouverte à François Fillon. Ces organisations ont même demandé la suspension de l’accord d’association Union Européenne-Israël. Jamais ils n’ont rien demandé pour les chrétiens massacrés.

Ces organisations chrétiennes ont un problème juif qui se poursuit avec les falestiniens qui tentent de dépouiller le vieux peuple d’Israël de sa terre, sa bible et son identité.

Près de 200 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde. Par qui ? Amiral vous êtes là ?

Merer Laurent, et aucune ONG chrétienne ne s’insurge de la disparition des chrétiens de Bethléem. Ils ont pourtant trouvé refuge en Israël. Mais c’est si bon, si médiatique, de diaboliser Israël.

Le peuple juif a construit Jérusalem il y a 3000 ans. Le peuple juif construit encore Jérusalem aujourd’hui. Jérusalem n’est pas une colonie mais notre capitale, et il va falloir vous y faire Merer. Quand aux occupations étrangères, lisez l’histoire récente : elles n’ont fait que la détruire.

Ohé Amiral shalom de Jérusalem !

© Jean Vercors pour Dreuz.info.

Ecole éphémère Abu Nwar, DR
Constructions illégales, sans permis de construire, financées par la France sans l’accord des contribuables français – ni du gouvernement israélien

Ecole éphémère d'Abu Nwar, DR

Sources :

ouest-france.fr

timesofisrael.com

defap.fr

diocese-quimper.fr

ngo-monitor.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Pour l’ex-préfet Merer, quand des jihadistes tuent des juifs, ce ne sont pas des terroristes mais des héros, des résistants

    1. MARINEL

      Amir râle contre Israël, il ne fait pas le poix.
      On aime se flageller en parlant de ce personnage insignifiant.

    2. michel boissonneault

      le seul coté positif est le mot * * EX * * pour le reste il prouve qu’il est déconnecté de la réalité et dans le respect

    3. MK

      Collabo un jour, collabo toujours la France, où la bonne Bourgeoisie antisemite représentée par cet Amiral de mes 2 !
      Il est grave quand même ce mec !

    4. RAGGIO

      merer j’espère que bientôt tu seras traduit devant un peloton d’exécution pour apologie de la haine d’autrui toi qui était préfet ( les saloperies que tu as dû faire) va apprendre l’histoire avant d’ouvrir ta bouche puante, comment as-tu pu devenir préfet ? Magouille certainement c’est bien ton genre….tu as dit qui est ta nouvelle maîtresse ?????c’est pour cela que tu défends une cause que tu ne connais pas… Tu n’es qu’un lâche un menteur, et un vendu…

    5. ted

      Ulysse… Raggio… Complètement d’accord… Je ne parle pas bien le français, mais je le lis suffisement pour vous comprendre… Shalom et Le Chaim de l’Italie
      Et pour merer: vas-y te faire foutre. tete de con!!!!

    6. aaron

      Ce type est un antisémite primaire…un pauvre amiral désoeuvré qui ferait mieux d’aller voir comment ça se passe en Irak ou en Syrie…
      Amiral ? Comme Darlan ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap