toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Par antisémite et biais anti israélien, la présidence Hollande a-t-elle permis les attentats de Paris et du Bataclan ?


Par antisémite et biais anti israélien, la présidence Hollande a-t-elle permis les attentats de Paris et du Bataclan ?

C’est du moins la troublante question que l’on se vient à se poser lorsque l’on découvre que par idéologie anti israélienne tout n’a pas été mis en oeuvre pour empêcher des terroristes d’agir.

On savait quel était l’impossibilité de pouvoir parler sereinement du mal djihadiste en France, de chiffrer l’ampleur du phénomène (combien de Molenbeek Saint Jean ?) sans déclencher une tempête et donc de mettre en place une stratégie efficace pour protéger les populations civiles et ainsi, peut-être, sauver des vies humaines. Les idiots utiles du pouvoir socialiste ayant trouvé la potion magique dans la bouche des pires islamistes en taxant – sans jugement, sans base légale et sans diagnostic psychiatrique – tout citoyen en demande de protection ou en questionnement d’un concept inversé unique en son genre : l’islamophobie. Rien de plus pratique pour maquiller la réalité, surtout quand elle déplaît.

On sait désormais, reportages après reportages, que des politiques de tout bord ont pactisé, depuis des décennies pour certains, en conscience avec des islamistes, des racistes, des dealers, des haineux prêts à faire exploser notre société occidentale en paix, en Belgique et en France, uniquement pour rester au pouvoir et surtout qu’ils continuent à le faire. Céline Pina ne cesse de le crier, de le démontrer et de le dénoncer.

Et la protection de la population ? Ce bon peuple, en plus de devoir composer avec ces dangers, doit faire face à une trahison supplémentaire provenant du plus haut niveau de l’état.

C’est du moins ce que l’on peut comprendre lorsque Daniel Sharon, spécialiste en contre terrorisme israélien, dépeint un étrange manège entre la DGSI, la France et une entreprise de sécurité israélienne. En jeu : un logiciel de défense permettant de combler le trou abyssal laissé par les réformes inadaptées des renseignement français et lutter efficacement en amont des attentats islamistes en les prévenant.

« Les autorités françaises ont aimé cette technologie mais les officiels sont revenus et ont dis qu’il y avait des instructions venant du plus haut niveau de ne pas acheter une technologie israélienne » révèle sans détour Daniel Sharon à FoxNews.com.

Ainsi, après des premiers contacts très favorables avec la DGSI, une fin de non-recevoir est apposée, sur ordre, à cette entente.

Le logiciel israélien permet de comprendre et d’analyser quelles sont les connexions entre différents profils issus des milieux djihadistes, en centralisant et traitant toutes les informations liées de prêt ou de loin aux activités du grand banditisme. Les bases de données nationales et internationales établies par les services de renseignement sont mises à contribution et servent à déterminer quels sont les individus les plus dangereux à un instant T. Les services de polices n’ont alors plus qu’à les cueillir. Tout le monde est gagnant, le contribuable car l’action des agents est rapide, le peuple car il n’y pas de mort, les politiques car ils peuvent communiquer sur la qualité du travail des services de renseignement. Ce logiciel jouit d’une reconnaissance internationale et est utilisé par de nombreux pays, dont les USA.

« Les discutions se sont simplement arrêtées là  » conclut Daniel Sharon.

Il est assez incompréhensible de constater que le gouvernement ait pu sciemment et en conscience priver la France d’un tel outil par biais anti israélien alors que dans le même intervalle de temps, le Premier Ministre, Manuel Valls, ne cessait d’alerter sur les dangers mortifères pesant sur la France et les français. Quelle est la valeur de la parole présidentielle lorsque celui-ci nous assure que tout est mis en oeuvre pour stopper l’action des terroristes alors que manifestement cela n’est pas le cas ?

Quelle logique a prévalu chez ceux qui se trouvent au plus haut niveau de l’état au moment de prendre cette décision qui n’a pas été sans conséquence pour les français ? Est-ce par fierté nationale car c’est bien connu, les logiciels du renseignement français sont les best of the world ? Ou est-ce sur ordre d’un émir arabe contre des pots de vin pour financer la campagne d’un élu, comme le suggère régulièrement, sans jamais être inquiété par la justice, Philippe De Villier ? Est-ce pour être agréable à un proche d’extrême gauche comme tendent à le démontrer les communiqués contradictoires du Président Hollande à l’égard d’Israël lors des violences de l’été 2014 ? Ou plus simplement par haine du juif et du chrétien, comme l’atteste la réalité sur l’islamisation massive de la société française depuis 40 ans dont le vote à l’UNESCO sur la non reconnaissance de la présence historique juive, donc chrétienne, sur le Mont du Temple à Jérusalem est l’incarnation d’un énième avatar ?

Ces questions restent à ce jour sans réponse. Nombreux sont ceux qui désormais attendent avec impatience la fin du quinquennat de François Hollande pour l’interroger devant qui de droit. C’est d’ailleurs uniquement une fois la vérité révélée que le deuil des familles ayant perdu un proche pourra commencer.

@ Sébastien COLIN pour Europe Israël News.





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Par antisémite et biais anti israélien, la présidence Hollande a-t-elle permis les attentats de Paris et du Bataclan ?

    1. verité

      La haine du gouvernement francais a l egard d Israel est plus forte que la raison !!! Les morts francais sont la cause du gouvernement francais qui favorise les terroristes sur son territoire… BRAVO a bds: bande de salauds et au gouvernement francais aussi haineux, jaloux qu’attardes d Israel et des juifs!!!
      Les juifs vont partir et la France recoltera ce qu elle a semé en son sein; la charia pr ts…

    2. Roland

      @ vérité: je ne crois pas que le Français acceptera. Le gouvernement socialiste sans doute, mais pas le citoyen…..

    3. Salmon

      Sébastien Colin

      Ces questions restent à ce jour sans réponse. Nombreux sont ceux qui désormais attendent avec impatience la fin du quinquennat de François Hollande pour l’interroger devant qui de droit. C’est d’ailleurs uniquement une fois la vérité révélée que le deuil des familles ayant perdu un proche pourra commencer.

      La justice est aux mains de corrompus !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *