toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’imam Tareq Oubrou : « Ceux qui interprètent le coran de manière littéraire n’ont pas de culture religieuse »


L’imam Tareq Oubrou : « Ceux qui interprètent le coran de manière littéraire n’ont pas de culture religieuse »

Tareq Oubrou est intervenu pour tordre le cou aux préjugés sur l’slam. Selon lui, « la sécularisation de la laïcité a fait que les enfants n’ont pas de culture religieuse« . C’est ce qui expliquerait que certains jeunes interprètent le coran de façon littéraire.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “L’imam Tareq Oubrou : « Ceux qui interprètent le coran de manière littéraire n’ont pas de culture religieuse »

    1. DAVIDbensimhon

      je crois que la medail est a l enver mais l islam n a jamais etait compatible a aucune societer actuel et moderne arretter vos stimagmatiser des connerie a plain tube

    2. claire

      « Certains jeunes interprètent le coran de façon littéraire »??? Dans la mesure où ils sont illettrés, ils interpréteraient plutôt le coran de façon littérale!!

      Tareq Oubrou ne tord rien du tout. Il pratique simplement la taqqiya, le devoir de dissimuler aux mécréants tant que les musulmans ne sont pas (encore) en position de force pour prendre le pouvoir. Etant donné le degré de dhimmitude de trop nombreuses personnes en Europe, à commencer par la classe politico-médiatique, il ne devrait pas attendre trop longtemps…

    3. alauda

      Déjà, vu le foutoir de ce livre, c’est difficile de s’y retrouver dans l’énonciation. On ne sait même pas toujours qui parle à qui. Quand je l’ouvre, j’ai le sentiment d’entendre de la musique sérielle, comme si les notes mélangées dans le chapeau sortaient au hasard. Ceux qui ont dit qu’il était illisible ne s’y sont pas trompés.
      D’ailleurs, même l’ami dévoué de Tareq Oubrou l’a dit : https://www.youtube.com/watch?v=IucnJERgzyE

      En plus, je ne voudrais pas critiquer pour critiquer, mais franchement si on n’a pas lu quelques livres de la somme biblique avant de l’ouvrir, on ne peut strictement rien capter.

      Si j’en avais l’occasion, j’encouragerais vivement Tareq Oubrou à s’intéresser aussi au judéo-christianisme.

    4. yael

      Le cor-âne, c’est pas un livre. C’est une liste de phrases sans logique, sans construction, bref sans queue ni tete !

    5. gregoire

      Excuses,Pipeautage et takkia a tous les étages, le frère musulman Tarek nous prend pour des imbéciles tout comme son eminence juppé le bienveillant
      C’est plus de l’information c’est une tournure d’esprit a la limite de la propagande.

    6. sécotine

      Le Bon Tarek, décoré de la légion d’honneur « pour services rendus à la France » par Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la présidence (dieu nous en réserve) a commis un livre en 1999 si ma mémoire est bonne dans lequel il dit « avoir un rêve et ce rêve personne ne pourra me l’enlever, c’est de voir un jour une France entièrement musulmane ».
      Au train où vont les choses dans ce pays, on y arrive à grands pas.
      Oubrou est membre de l’UOIF, proche des Frères Musulmans qui d’après Juppé sont des musulmans tout à fait modérés et qui prônent un islam tout à fait compatible avec la République !

    7. alauda

      Merci sécotine,
      Pour qu’il puisse voir « une France entièrement musulmane », vu son âge, il devra sortir le sabre ! Donc il aura du sang sur les mains, comme son prophète de malheur.

    8. Jacques

      Je suis d’accord, c’est de la taqqyia, ce genre de discours : enfumage en règle.

      Quant aux journalistes, enfin, aux pseudo-journalistes présents, surtout ne pas poser les questions qui pourraient fâcher, n’est-ce pas ?
      Par exemple, qu’en est-il du crime d’apostasie ? Dans un pays libre, cela devrait interpeller, sinon les imams, du moins les journalistes, non ?
      Quid du délit de blasphème ?
      Quid de la fréquence, dans le coran, des passages parlant voire appelant explicitement à la guerre sainte, à la violence envers les mécréants ? Quid de la mécréant-phobie du coran ?
      Quid du statut de la femme en islam ?
      Toutes ces questions ne vous brûlent-elles pas les lèvres, messieurs-dames les pseudo-journalistes ?
      Quid de l’antisémitisme, avéré par plusieurs sondages, d’une fraction importante des musulmans européens, et français ?

      Faire du journalisme, ce n’est pas tendre le micro complaisamment aux apprentis despotes, c’est leur poser les questions qui dérangent, c’est faire oeuvre d’information factuelle du public.

      DEHORS, IMPOSTEURS ! Vous êtes au moins aussi coupables que ceux qui oeuvrent à l’établissement de la charia dans notre pays !

    9. manitou

      qu’il rentre dans sa mosquée et qu’il ferme sa gueule puante ou de préférence qu’il retourne s’occuper de son pays

    10. HUINENG

      Il n »y a rien de musulman dans la Nature Humaine : nous naissons tous fraternels et solidaires alors que l’islam enseigne à ses enfants dès l’âge de 3 ans qu’il faut être solidaire avec 20 % de l’humanité ( la Oumma musulmane) pour haïr les 80% restants de l’Humanité, si l’on veut aller au Club Med éternel des musulmans pour forniquer avec 72 houris aux yeux sombres…

    11. alauda

      Le Coran autorise le mariage de très jeunes filles, à peine nubiles parfois sur le modèle d’Aicha, auxquelles on ne demande leur avis. Dans de nombreux pays musulmans, le mariage forcé est pratiqué.

      Or je viens de voir que l’on se sert du mariage chrétien pour une campagne de sensibilisation contre les mariages forcés. Financée par l’Unicef, publiée sur Facebook le 8 mars. Scandaleux !

      L’article qui décortique cette propagande éhontée :
      http://fr.aleteia.org/2016/04/13/un-film-choc-sur-le-mariage-force-des-mineurs-rate-encore-le-coche/

      Le clip en question : http://www.aufeminin.com/news-societe/mariages-precoces-la-video-choc-de-l-unicef-s1774663.html

      L’Unicef, organisme lié au machin onusien, a basculé du côté obscur de l’infiltration des idées malsaines. Beurk !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *