toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’entité terroriste palestinienne s’invite à la cour pénale internationale


L’entité terroriste palestinienne s’invite à la cour pénale internationale

INTERNATIONAL – La Palestine est devenue formellement mercredi 1er avril membre de la Cour pénale internationale (CPI), avec l’intention d’y faire juger les dirigeants israéliens pour « crimes de guerre ou crimes liés à l’occupation ».

Une cérémonie à huis clos s’est déroulée au siège du tribunal à La Haye pour marquer cette adhésion, au cours de laquelle le ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryad al-Malki, a reçu une copie symbolique du Statut de Rome, fondateur de la CPI.

L’adhésion de la Palestine constitue un pas de plus dans la confrontation diplomatique et judiciaire engagée en 2014 par la direction palestinienne. C’est aussi une démarche aux conséquences incertaines: le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et d’autres dirigeants israéliens semblent loin de comparaître un jour à La Haye puisque l’occupation n’est pas motivée juridiquement uniquement dans le cadre des accords d’Oslo, Mahmoud Abbas ayant mis fin aux accords d’Oslo le 30 septembre 2015 à la tribune des Nations Unies, la création d’un Etat Palestine est nulle et non avenue. La zone Judée-Samarie (Cisjordanie) devient donc propriété d’Israel. Demeure la question des arabes jordaniens devenus palestiniens abandonnés sur place pour maintenir un front arabe constant.

Loading...

Internationalisation de la cause

L’internationalisation de la cause islamique palestinienne a débuté officiellement en 1969 après une série d’attentats contre des avions civils suisses. S’en est suivi l’invasion du Liban par les factions palestiniennes déclenchant la guerre du Liban et l’assassinat de milliers de chrétiens par les factions musulmanes liées au Hezbollah et à la cause palestinienne.
En Europe c’est le choc pétrolier de 1973 qui installera la propagande palestinienne au cœur des décisions politiques européennes ouvrant les portes de l’Europe à l’invasion islamique via les traités Euro-arabe – dits Eurabia). Depuis le lobby arabiste deale chacun de ses marchés en intégrant un soutien à la cause palestinienne et à l’islam politique. Premier investisseur dans l’économie française, le Qatar et l’Arabie Saoudite s’assurent la collaboration des dirigeants européens à la mouvance jihadiste anti-israelienne.

Fin 2014, les lobbistes islamo-palestiniens ont décidé de rejoindre la CPI, qui a pour vocation de poursuivre les auteurs de génocides, crimes contre l’humanité et crimes de guerre, après avoir vu rejeter par le Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution « mettant fin à l’occupation israélienne » dans les trois ans.

source: HP





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’entité terroriste palestinienne s’invite à la cour pénale internationale

    1. yael

      @ Armand Maruani

      Dans ce cas faut couper le fruit afin qu’il ne gâte l’arbre mais il est déjà trop tard sans doute …

      Israel em….de les palos et toute sa clique !

      De toutefacons, les attentas sont aussi en europe et pas seulement contre les juifs. D’ici la, les palos seront aussi crétins pour porter plainte contre l’europe !

    2. Paula KOIRAN

      Peut-être qu’il veut demander un peu plus d’argent à l’Europe, son fils n’a qu’un million de dollars dans les Panama Papers

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *