toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Front National du 55 commémore Pétain à Verdun en faisant le parallèle entre « l’envahisseur allemand » d’hier et le « flot de migrants » d’aujourd’hui


Le Front National du 55 commémore Pétain à Verdun en faisant le parallèle entre « l’envahisseur allemand » d’hier et le « flot de migrants » d’aujourd’hui

La fédération 55 du Front national a tenu à célébrer les 100 ans de « Courage, on les aura ! », l’ordre du jour du 10 avril 1916 de Philippe Pétain, en faisant le parallèle entre « l’envahisseur allemand » d’hier et le « flot de migrants » d’aujourd’hui.

Ils sont sept, côte à côte, devant le monument aux Morts de Verdun. Parmi eux, Bruno Rota, conseiller départemental de Meuse et secrétaire départemental de la fédération meusienne du FN, et Gilbert Prot, conseiller municipal de Verdun. Pas de micro, ni de porte-drapeaux comme pour toute cérémonie officielle. Celle-ci n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la mairie ou de la sous-préfecture. « Mais nous nous sommes renseignés, nous sommes dans la légalité », assure Gilbert Prot. Rien n’empêche en effet quiconque de procéder à un dépôt de gerbe. Ce qui suscite plutôt le débat, et aujourd’hui « la colère et la tristesse » du maire de Verdun Samuel Hazard (PS), c’est le contenu du discours prononcé par Bruno Rota à cette occasion.

« Le Pétain de 1916, pas d’amalgame », se défend le FN

Le secrétaire départemental du FN en Meuse l’explique : « Dans le cadre du Centenaire, nous voulons marquer un moment fort. Le 10 avril 1916, le Général Pétain signe son célèbre ordre du jour « Courage, on les aura ! ». Après le 9 avril 1916, les soldats français ont arrêté de reculer ». Quand on lui demande s’il ne voit pas quelque chose de choquant à commémorer ainsi Philippe Pétain, Bruno Rota botte en touche : « Il s’agit bien du Général Pétain, celui de 1916, il ne faut pas faire d’amalgame, nous commémorons le militaire sauveur de Verdun, ce n’est pas notre problème ce qu’il s’est passé après ».

Loading...

Lors de son discours prononcé à pleine voix devant le monument aux morts de Verdun, Bruno Rota a effectué un parallèle entre « l’envahisseur » allemand de l’époque et « le flot incessant de migrants qui, sous prétexte de quitter un pays en guerre, se répand par-delà nos anciennes frontières ». Il conclut son discours par ces mots : « Nous devons veiller à ce que l’esprit de cet ordre perdure afin de protéger nos familles et nos descendants de ces invasions barbares ».

Un discours « haineux, xénophobe et contraire aux valeurs de la République » dénonce le maire de Verdun

Des propos « haineux, xénophobes et contraires aux valeurs de la République », décrit le maire de Verdun, qui a fait immédiatement retirer du monument aux morts la gerbe ceinte de l’inscription « Courage, on les aura », déposée par le FN. Le parti de Marine Le Pen par la voix de son secrétaire départemental dénonce « l’attitude inadmissible, antidémocratique et irrespectueuse » du maire de Verdun. Mais Samuel Hazard assume. « Je suis atterré de voir que des élus de la République peuvent un siècle plus tard faire l’apologie de Pétain. On ne peut pas mettre de côté le fait qu’il est celui qui a institué l’État français en 1940. Je condamne avec la plus grande fermeté ce dépôt de gerbe et ce discours. Il ne faut pas oublier que Verdun, capitale de la Paix, est aujourd’hui le symbole de la réconciliation franco-allemande », martèle le maire qui ne manque pas de rappeler la venue de François Hollande et Angela Merkel le 29 mai à Verdun pour les cérémonies officielles du centenaire de la Bataille.

Affaire sensible que la relation entre Verdun et Pétain. L’Association pour défendre la mémoire du Maréchal Pétain (ADMP) qui milite pour le rapatriement de la dépouille de Pétain de l’Île d’Yeu à Douaumont, et la révision du procès de 1945 a fait de Verdun depuis 1951 l’un de ses lieux de pèlerinage annuel.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le Front National du 55 commémore Pétain à Verdun en faisant le parallèle entre « l’envahisseur allemand » d’hier et le « flot de migrants » d’aujourd’hui

    1. bader

      Honte à vous. Votre haine des arabes vous aveuglent au point d’embrasser les thèses d’un partie fasciste, raciste et ANTISÉMITE.

    2. capucine

      le FN n’a pas à commémoré Pétain complice d’hitler qui à envoyé à la mort des
      milliers de juifs … quand aux flots de migrants en Europe et France il est incontrôlable …

    3. Aliénor

      c’est pas ses potes soss qui avaient donné les pleins pouvoirs à Pétain , et mitterrant qui a reçu la francisque ???

    4. Christian De Lablatinière Post author

      Au pseudo « Moshé » dont le nom est Moshé Boughanim et qui n’a que des amis musulmans, comme par hasard :

      Nous vous avons localisé malgré vos changement d’IP stupides car il est facile de tracker une IP d’origine même si vous passez par un proxy bidon…

      Vous êtes donc à Lausanne ?

      Notre équipe Suisse dépose une plainte auprès de la police fédérale mardi pour vos propos racistes et vos menaces

      Nous vous verrons devant les tribunaux…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *