Le Dôme anti-drones qui a été exposé à l’occasion de l’Exposition Laad Defense et Sécurity au Brésil, utilise un radar et des caméras pour détecter et traquer les mouvements des drones ennemis volant dans des zones interdites et d’interrompre leurs systèmes électroniques, interrompant ainsi leur vol et capturant l’ennemi.

L’entreprise de Défense israélienne affirme que le système stoppe net les intrusions même de micro et nano-drones » utilisés par les terroristes afin de mener des attaques aériennes, de recueillir des renseignements et d’autres activités visant à l’intimidation et à la guerre psychologique ».

« Le Dôme anti-drones possède une couverture circulaire à 360 ° et il est conçu pour détecter,traquer et neutraliser les drones  classifiés comme des menaces volant en zone d’exclusion aérienne. Le Dôme anti-drones dispose d’un temps de réponse extrêmement bref et provoque des interruptions collatérales très minimes à l’environnement urbain qui l’entoure, en procurant un maximum de sécurité pour les avions amis », selon l’entreprise.

Utilisant un radar et des capteurs électro-optiques, le système est capable de détecter des intrusions de drones et de lancer l’alerte vers les opérateurs de véhicules sans pilote.

Il peut alors déclencher une « opération « d’inférence automatique » dans les capacités de navigation du drone.

Les utilisateurs du système peut aussi activer des moyens d’interférence de navigation par satellite et des systèmes de brouillage de fréquences afin d’empêcher le drone d’être déplacé plus loin pour le mettre à l’abri, selon Rafael.