toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Haine du juif : la Génération Zéro de Nuit Debout a presque lynché Alain Finkielkraut


Haine du juif : la Génération Zéro de Nuit Debout a presque lynché Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut, immortel parmi les immortels, s’est rendu ce samedi soir, comme de nombreux parisiens, place de la République pour entendre et voir ce qu’il s’y passait.

Depuis le début de ce rassemblement illégal en pleine état d’urgence, des jeunes non représentatifs de la jeunesse de France (où sont les jeunes créateurs, sûrement à bosser eux à un rythme moyen de 50 heures par semaine pour un salaire d’un peu plus de 2000€ et où sont les non blancos, le fumeux réservoir de talents de la banlieue)  et moins jeunes gauchistes, nostalgiques du marteau et de l’enclume et de l’époque où la France formait les cadres communistes de Chine, de la Génération Zéro se rendent coupables de deux choses qui ne peuvent rester impunis.

Primo, la médiocrité intellectuelle et la pauvreté de leurs débats, tout comme l’absence d’argumentaires sur le travail et la vie en dehors de l’école sont la preuve manifeste devant l’Eternel, et devant un vrai Président, que cette gauche, celle des 35 heures bientôt 32, n’a non seulement jamais rien compris mais en plus n’a jamais aimé la valeur travail. Elle ne l’utilisera uniquement comme symbole, parmi tant d’autres, pour s’opposer médiatiquement dans la haine et la violence aux ennemis de sa pensée libérale libertaire et islamiste de gauche, ce que le très en vogue Emmanuel Macron incarne parfaitement. En termes de projet, la Génération Z, qu’il convient lorsque l’on découvre que nos deux yeux sont faits pour voir et nos deux oreilles pour entendre, une réflexion digne des philosophes auto proclamés de Nuit Debout, de requalifier en Génération Zéro, n’apporte absolument aucun renouveau au projet de société. Il n’est, par exemple, absolument pas question de la place du robot au travail ou des nanotechnologies. Non, le méchant, à abattre physiquement, c’est le bourgeois, fusse-t-il même fauché ou encore les travailleurs, comme le laisse à penser les scènes régulières de casse partout en France, sans oublier les banques, s’en doute coupables d’avoir éjecté de mauvais payeurs du système bancaire pour 10 ans.

Seondo, la violence est intrinsèquement liée au cœur même de ce mouvement sauf pour les commentateurs – de bon toutous bien aux ordres – qui à les écouter voudraient nous faire croire que des casseurs se tiendraient bien sagement, sûrement à liker de la gueuse sur Tinder, sans bouger, penser, ça c’est évident, ou respirer à quelques mètres de l’évènement. Mais l’œil toujours vif, le museau toujours chaud, ces d’jeunes, presque tous chauves et plus de 40 ans, sont prêts à fendre la foule pour se joindre au deux, trois illuminés, maximum, il ne faut surtout pas amalgamer, qui un coup dans le nez en trop auraient décidé de demander des comptes aux élus en pleine nuit. La nuit, la belle heure pour avoir les idées claires est tellement propice au débat avec Vincent, François, Paul… et les autres, pour sûr !

On pourrait tout de même se demander : mais quelle mouche a pu piquer Alain Finkielkraut lorsque de son brillant cerveau jaillit l’idée qu’en 2016 dans la France de François Hollande, il n’est pas sans risque pour un français juif ami de la démocratie, de la règle et du droit de se rendre dans un rassemblement animé par la gauche islamiste pro palestinienne, c’est-à-dire qui in fine défend les mêmes que les tueurs du Bataclan ? Le résultat ne se fait pas attendre, comme en Palestine, un juif risque sa vie s’il se rend sur un territoire contrôlé illégalement par les hostiles à la démocratie.

Aucun respect, mais des insultes, des bousculades à l’endroit d’Alain Finkielkraut, c’est cela la puissance du débat participatif pour tous de la Génération Zéro place de la République, adoubée par madame Tobira, celle qui pense la justice avec les propos d’Amedy Coulibaly en prison. Donc, il serait : un fasciste, une crasse, et autres noms d’oiseaux… On retrouve les méthodes centenaires de l’extrême gauche : dites à votre ennemi qu’il est fasciste, il perdra tellement de temps à démontrer l’inverse que vous aurez toujours l’avantage sur lui. Quant à la crasse, c’est une référence antisémite non censurée aux années 30 : juif tu es crasseux, lave toi et pour finir on fera de toi du savon. La rencontre entre le mieux au travail pour tous d’un coté et la France éternelle qui marche assurément sur ses deux pieds de l’autre est rendue impossible pour les exaltés de la Génération Zéro. Savent-ils le mal qu’il font à la France, à son image, aux chefs d’entreprises et donc à l’emploi ? Pas de doute, Nuit Debout, ça débat !

Pendant ce temps, le Président Hollande fait du lèche babouches au Moyen-Orient chez ses maîtres.

 

Mise à jour 14h30 : l’académicien s’est ensuite confié au micro de RCJ dans l’émission L’esprit de l’escalier. Il raconte que l’on a voulu « purifier la place de la République de [sa] présence ». « J’ai été expulsé d’une place où doivent régner la démocratie et le pluralisme ». « Je ne venais que pour écouter. Je ne venais même pas pour intervenir ou faire valoir mes idées ». Il précise qu’il a failli être lynché, qu’il sait« fait cracher dessus » et s’il y était retourné« son compte était bon » .

 

 @Sébastien Colin pour Europe Israël News.





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *