toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des surveillants de prison radicalisés refusent de serrer la main de leurs collègues féminines et sympathisent avec des détenus musulmans


Des surveillants de prison radicalisés refusent de serrer la main de leurs collègues féminines et sympathisent avec des détenus musulmans

A Arles, la pratique d’un islam radical par deux surveillants de prison inquiète, alors que les deux hommes refusent de serrer la main à leurs collègues féminines et se rapprochent des détenus musulmans.

On connaissait déjà le problème des détenus qui se radicalisent en prison, voilà qu’il va falloir traiter de celui des gardiens. A Arles, le Syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS) est très inquiet à cause des pratiques religieuses de deux surveillants de la Maison centrales, comme le raconte la Provence.

« Comment peut-on faire confiance à un agent qui refuse de serrer la main d’un autre agent, et refuse de lui parler sous prétexte que c’est une femme, sous couvert de croyances personnelles ? » interpelle-t-il dans un communiqué.

Les deux surveillants visés sont arrivés respectivement il y a six mois et un an dans cet établissement. Leur comportement est à l’origine d’un mal-être et d’une grande inquiétude chez leurs collègues.

Le délégué UFAP à la centrale d’Arles confirme : « Ils sont réfractaires au serrage de mains du personnel féminin. Ils refusent même de serrer la main aux directrices de l’établissement, bien qu’ils leur disent bonjour. Forcément, c’est choquant. » Plus grave, leur promiscuité avec les détenus musulmans. Les deux hommes n’hésitent pas à serrer la main aux prisonniers, ils s’appellent « frères » entre eux et se parlent en arabe. Ils « sont bien vus par une certaine catégorie de détenus » souffle le délégué.

D’autres surveillants musulmans se disent attristés par l’image de leur religion renvoyée par les deux hommes, et refusent de leur serrer la main par solidarité avec leurs collègues féminines.

Alertée de la situation, la Direction de l’administration pénitentiaire a indiqué « qu’on ne pouvait rien faire car le fait de ne pas serrer la main d’un collègue n’a rien d’illégal. »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Des surveillants de prison radicalisés refusent de serrer la main de leurs collègues féminines et sympathisent avec des détenus musulmans

    1. patricia

      C est bizarre en France, + on touche les femmes et + on s en tape, c est pas demain la veille qu il y aura une femme president, comme si cela arrangeait les affaires de certains politiques. Les femmes ont eu le droit de vote en 1944, elles etaient traitees comme des meubles et l islam n etait pas encore la.

    2. in

      « On ne peut rien faire… » Si demain ces deux types aident des détenus à se faire la belle, on saura à qui demander pourquoi c’est arrivé…

    3. alauda

      « On ne peut rien faire… » Si demain ces deux types aident des détenus à se faire la belle, on saura à qui demander pourquoi c’est arrivé…

    4. .,l,משה ז

      De toute manière, c’est pareil avec les flics, les militaires qu’avec les gardiens de prisons « français » !

      Bizarrement, parmi la jeunesse des zones « sensibles » (ils ne savent plus comment appelé ces territoires occupés en France), et ses plus de 50% de chômeurs musulmans, les autres 50% obtiennent prioritairement des postes dans l’administration française !

      Il y a des centaines de gardiens de prisons encore plus radicalisés que les détenus, et ça, le gouvernement le sait et le veut !

    5. Jacques

      Au moins, ils n’auront pas beaucoup de chemin à faire pour se retrouver en taule à leur tour ! Qu’un de leurs collègues ait le courage de les y pousser, pour voir…

    6. Jacques

      Oui, c’est curieux ces islamistes, tantôt ça refuse de serrer même la main d’une femme, tantôt ça se jette à vingt sur une femme et ça lui fait subir toutes les violences possibles… mais sans la toucher, bien sûr.
      On en rirait si ce n’était une preuve de plus de leur débilité abyssale et du caractère fondamentalement mensonger et criminel de cette secte qu’est l’islam.

    7. .,l,משה ז

      Les socialistes ont toujours voulus détruire le système libéral !

      Avec le fascisme et le nazisme et maintenant avec les potentiels destructeurs provenant des dictatures musulmanes !!

      C’est un plan de longue date assisté par les monarchies russes qui n’attendent que la chute de l’Europe !

    8. capucine

      l’état  » Cazeneuve  » doit se séparer des surveillants radicalisés ! la laïcité c’est valable même pour les surveillants pénitentiaires …
      @ Yael je vous propose Françarabia !!

    9. Roland

      Pour une fois, la Belgique fait mieux. A Bruxelles, un balayeur communal à refusé de serrer la main de la bourgmestre d’une des communes Bruxelloise, il a déclaré être musulman et que sa religion lui interdisait de toucher une femme. LICENCIE.

    10. FANNY

      ATTITUDE DISCRIMINATOIRE; DONC C’EST PARFAITEMENT LÉGAL DE LES LICENCIER !
      POURQUOI CES FEMMES NE PORTENT-ELLES A PLAINTE? CA PERMETTRAIT DE LES LICENCIER PLUS FACILEMENT

    11. .,l,משה ז

      Fanny, vous dites n’importe quoi et vous seriez une très mauvaise juriste, désolé !

      Mais vous ne pouvez imposer à personne de vous serrez la main, que ce soit pour une raison ou pour une autre !

      Par contre ce qui ne joue pas dans leur histoire, comme pour à peu près tout dans l’islam et le catholicisme, c’est que les musulmans auraient le droit de violer une « impie » alors qu’ils déclarent ne pas avoir le droit de serrer la main d’une femme !

      99.4% des violes commis en France ne sont suivis de peine carcérales, sans parler des violes qui ne sont rapportés à la justice et ceux où les auteurs ne sont pas identifiés !!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap