toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des donateurs marocains découvrent l’escroquerie palestiniennes


Des donateurs marocains découvrent l’escroquerie palestiniennes

L’argent donné par les marocains aux Palestiniens finit dans les comptes des dirigeants.

Selon la Télévision belge, sur base de documents issus des fuites « Panama Papers« , Le fils du président palestinien Mahmoud Abbas (photo de l’article) possède des actions d’une valeur de près d’un million de dollars dans une société offshore liée à l’Autorité palestinienne .

Tareq Abbas a fait son entrée dans l’organigramme de l’Arab Palestinian Investment Company (APIC) en 2011 et possédait deux ans plus tard des actions d’une valeur de 982 000 dollars.

Cette entreprise est cotée à la Bourse palestinienne et l’Autorité palestinienne dispose d’une participation de 18% dans le capital de la société via le Palestine Investment Fund.

Loading...

Source: amazigh maroc





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Des donateurs marocains découvrent l’escroquerie palestiniennes

    1. Charlelyon69

      Depuis le temps que les israéliens le disent!!!! Comme le monde va bientôt découvrir l’inexistence de ce faux peuple , issus des pays arabes alentours, déportés par leurs dirigeants vers la Palestine juive

    2. Armand Maruani

       » Donnez , donnez , D. vous le rendra  » . ( en arabe , bien sûr )

      Telle est la devise des palos à leurs connards de donateurs .

      C’est bien fait pour leur gueule .

    3. alauda

      Un petit tour sur le site de l’APIC est fort instructif… Usine à cash rentable pour ses actionnaires : 5% de dividendes en espèces pour 2015 ainsi que 5% d’actions gratuites, voilà voilà. Les fonctions et qualités occupées par Tareq Abbas y sont précisées.
      Cette société privée, créée par des hommes d’affaires en 1994 « dans le but de canaliser les fonds et les investissements en Palestine », est cotée à la bourse palestinienne depuis 2014.

      Quant au PIF (Palestine Investment Fund), c’est un petit fonds stratégique et souverain de développement, qui a été créé en 2003, par un transfert d’actifs précédemment gérés par l’Autorité palestinienne. Cet article d’un professeur à l’Université d’Etat de Pennsylvanie, daté du14 Février 2014, soulignait une certaine opacité dans la gouvernance de ce fonds : http://lcbackerblog.blogspot.com/2014/02/part-10-palestine-investment-fund.html

      Sur l’affaire des panamas papers proprement dite, se reporter à http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/108943-160408-l-autorite-palestinienne-impliquee-dans-l-affaire-des-panama-papers
      On notera que la dernière ligne, consacrée au fils Abbas, y est rédigée au conditionnel, ce qui est plus prudent, à l’heure actuelle.

    4. alauda

      @Yéochoua,

      49 sociétés cotées sur PEX (Palestine Exchange) ;
      trading en Dinar jordanien, ou en dollars US.
      Pas trop difficile à trouver (site PEX en anglais)

    5. Abraham BRAMI

      Des donateurs marocains découvrent l’escroquerie palestiniennes

      C’est dommage pour les citoyen marocain qui pensaient aider d’autres islamistes, ceci-dit, ils ne pouvaient ignorer que tous les dons qu’ils font vont dans les poches de ceux et celles qui les reçoivent.

      Il y a dicton populaire d’une sagesse orientale exemplaire : « Nul ne met son doigt dans le miel sans le porter ensuite dans la bouche. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *