toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : Un migrant admet avoir incendié un camp et peint des croix gammées pour accuser l’extrême droite


Allemagne : Un migrant admet avoir incendié un camp et peint des croix gammées pour accuser l’extrême droite

Un migrant syrien a reconnu avoir mis le feu à un centre d’accueil en Allemagne, où il résidait, et dessiné des croix gammées sur les murs afin de simuler un crime politique. Il assure avoir agi en réaction à des conditions déplorables.

«Durant l’interrogatoire de la police, l’homme a admis qu’il avait mis le feu à la cave» du bâtiment utilisé comme centre d’accueil pour les réfugiés, situé dans la ville de Bingen, a rapporté le porte-parole de la police locale Achim Hansen sur la chaîne télévisée américaine NBC News.

Le syrien de 26 ans, qui a ajouté avoir «peu d’espoir pour le futur», a peint trois svastikas sur la façade afin de faire croire que l’incendie était le fait de militants d’extrême droite.

26 personnes se trouvaient à l’intérieur du bâtiment lorsque l’incendie s’est déclaré le 7 avril. Deux pompiers et quatre résidents ont subi des blessures mineures. En plus des réfugiés, le bâtiment abritait également des travailleurs migrants venus d’autres pays européens.

Le réfugié, qui a indiqué avoir agi seul, a été placé en détention en attendant son jugement. Il vivait dans ce centre depuis environ six mois, selon des enquêteurs cités par le journal The Local.

Si cette attaque particulière visait à stigmatiser l’extrême droite allemande, d’autres faits visant des centres pour réfugiés ont cependant bien été commis par des nationalistes allemands.

Ainsi, en 2015, on a dénombré quelques 800 attaques, selon les données du Bureau allemand de la police criminelle, soit environ quatre fois plus qu’en 2014.

En février, dans la Saxe, un centre d’accueil pour réfugiés, avait été touché par des tirs d’armes à feu après avoir été visé par des jets de pierres.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Allemagne : Un migrant admet avoir incendié un camp et peint des croix gammées pour accuser l’extrême droite

    1. yael

      Qu’ils continuent a foutre leur bordel. Ce que ces rats d’egouts non pas compris c’est que le peuple votera dans chaque pays d’europe et si l’extreme droite arrive au pouvoir, ca sera terminer pour lui et sa clique !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *