toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquie, attentat d’Ankara : au moins 36 morts, les zones kurdes bombardées en Irak – Vidéos


Turquie, attentat d’Ankara : au moins 36 morts, les zones kurdes bombardées en Irak – Vidéos

L’aviation turque a bombardé lundi des bases du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l’Irak en riposte à un nouvel attentat suicide commis dimanche à Ankara qui a tué 36 personnes ainsi qu’un de ses auteurs. 

Le bilan s’alourdit à la suite de l’attentat commis dimanche dans le centre d’Ankara, la capitale de la Turquie. Trois personnes ont succombé à leurs blessures à l’hôpital, portant ce lundi à 37 morts le bilan de cette attaque à la voiture piégée, a annoncé le ministre turc de la Santé, Mehmet Müezzinoglu.

Encore 71 personnes hospitalisées, 15 en soins intensifs. «Nous avons perdu trois de nos citoyens à l’hôpital. A ce stade, 37 personnes sont décédées dans cette attaque terroriste», a déclaré le ministre turc à la presse, précisant qu’«au moins une des victimes» est l’auteur de l’attentat. Dans des propos relayés par la chaîne CNN Türk, le ministre explique que trente personnes sont mortes sur les lieux de l’attaque, les sept autres victimes étant décédées à l’hôpital. Parmi les plus de cent blessés, quinze demeurent en soins intensifs parmi les 71 personnes qui restent hospitalisées.

Loading...

Les Kurdes en accusation

Selon le gouvernement turc, le véhicule piégé a explosé à 18h45 heure locale (17h45 en France) à un arrêt de bus de la très fréquentée place Kizilay, en plein cœur d’Ankara, qui abrite de nombreux commerces et où passent plusieurs lignes de bus et de métro. Plusieurs bus et de nombreux véhicules ont été totalement détruits par la puissante déflagration.

«Nous avons des informations concrètes sur le groupe terroriste à l’origine de l’attaque», a déclaré le chef du gouvernement, Ahmet Davutoglu, dans un communiqué. «Nous aurons très rapidement les résultats complets de l’enquête et nous les rendrons publics», a-t-il ajouté. De son côté, le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a dénoncé des «attaques contre l’unité de notre pays et notre peuple» et annoncé une riposte.

VIDEO. Un témoin raconte l’attentat

L’attentat n’a pas été immédiatement revendiqué, mais son mode opératoire se rapproche d’un autre attentat suicide à la voiture piégée, qui a visé le 17 février à Ankara, non loin de la place Kizilay, des cars transportant du personnel militaire et fait 29 morts. Un groupe dissident du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatistes kurdes), les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), en a assumé la responsabilité trois jours plus tard et annoncé de nouvelles attaques. Erdogan et Davutoglu ont, pour leur part, attribué l’attentat aux kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG), avec le soutien du PKK. Ces deux mouvements ont catégoriquement rejeté ces accusations.

VIDEO. Turquie : nouvel attentat à Ankara, au moins 36 morts

Ce lundi, plusieurs médias turcs mettent en tout cas en cause le PKK dans l’attentat de dimanche. Un juge d’Ankara a par ailleurs ordonné l’interdiction de la diffusion sur internet de toute information sur l’attaque de dimanche soir, notamment sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter où circulent de nombreuses photos et vidéos.

Learn Hebrew online

Abondant dans le sens d’une mise en cause des Kurdes, un responsable turc affirme ce lundi, sous couvert de l’anonymat, penser «que l’un des responsables (de l’attentat de dimanche) est une femme ayant des liens avec le PKK».

VIDEO. Pourquoi la Turquie est-elle la cible d’attaques meurtrières

Bombardements de zones kurdes en Irak.

Loading...

L’aviation turque a bombardé ce lundi des bases du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le Nord de l’Irak en riposte à l’attentat de dimanche, a annoncé l’armée. Ces frappes menées par un total de onze avions de combat ont visé notamment la zone de Kandil, dans les montagnes de l’extrême Nord de l’Irak, où sont retranchés les chefs rebelles du PKK, a précisé l’état-major dans un communiqué.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *