toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Stains : Au tribunal, le maire communiste anti-israélien, Azzedine Taïbi, fait l’apologie du terroriste assassin d’enfant Marwan Barghouti et le compare à Nelson Mandela


Stains : Au tribunal, le maire communiste anti-israélien, Azzedine Taïbi, fait l’apologie du terroriste assassin d’enfant Marwan Barghouti et le compare à Nelson Mandela

L’audience devant le tribunal administratif (TA) de Montreuil n’aura duré qu’une dizaine de minutes. Au pied du bâtiment, ce lundi, une cinquantaine de militants s’époumonent : «La Palestine vivra», tout en brandissant une haie de pancartes «Libérer Marwan Barghouti, le Mandela palestinien».

L’audience du jour ne se prononce pourtant pas sur la question palestinienne.

Mais Azzedine Taïbi, le maire PCF de la commune est assigné en référé par le préfet de Seine-Saint-Denis devant le tribunal administratif pour avoir accroché, sur la façade de la mairie, une banderole en faveur de Marwan Barghouti. Ce leader palestinien membre du Fatah (mouvement pour la libération de la Palestine, fondé par Yasser Arafat) purge une peine de prison à perpétuité en Israël. Depuis son incarcération en 2002, il fait l’objet d’une campagne en faveur de sa libération menée notamment par le parti communiste.

En 2009, Stains a décidé d’afficher son soutien à Barghouti sous la forme d’un portrait géant au fronton de sa mairie. C’est ce qui lui vaut d’être poursuivie par l’Etat qui s’interroge sur l’intérêt local d’une telle cause et redoute un trouble à l’ordre public.

Loading...

Il veut aller en Israël pour le rencontrer

Ce lundi, les magistrats ont exigé du maire qu’il décroche la banderole en attendant que l’affaire soit jugée sur le fond, d’ici cinq à six mois. «La banderole restera là où elle est», a répliqué le maire devant les supporteurs propalestiniens. Le président a quand même demandé au maire : «Pourquoi pas une banderole pour le peuple kurde ?» Azzédine Taïbi, défendu par Me Weyl, a répondu «Pourquoi pas ! »

Face aux militants, le maire s’est étonné de cette procédure tardive et a dénoncé une manœuvre «politique ». «Le climat actuel n’est pas bon du tout, la décision du juge sera orientée», est persuadé le maire.

En juin, Azzedine Taïbi se rendra avec d’autres élus en Israël, dans l’espoir de rendre visite à celui qu’il a baptisé le «Mandela palestinien».

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Stains : Au tribunal, le maire communiste anti-israélien, Azzedine Taïbi, fait l’apologie du terroriste assassin d’enfant Marwan Barghouti et le compare à Nelson Mandela

    1. MOLIERE

      Si ce n’est pas du communautarisme , mais pas d’amalgame . CHUT silence et fermez votre gueule messieurs les Français cela n’est que le début d’une nouvelle ère . Bientôt vous ne serez plus chez vous mais chez eux.

    2. MisterClairvoyant

      Ces communistes et leurs alliés, passent leur temps et leur vie à pratiquer des manipulations et l’antisémitisme de la haine, qui empoisonne leurs cerveaux au point de ne pas penser au bien-être de ses administrés, mais à s’entourer de terroristes que dans leurs mairies deviennent des héros, tout comme ceux du Bataclan ou de Bruxelles sûrement, car sont les mêmes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *