toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour le journal Marianne les civiles israéliens victimes du terrorisme n’existent pas.


Pour le journal Marianne les civiles israéliens victimes du terrorisme n’existent pas.

Dans son édition du 24 mars 2016 paru dans le journal Marianne, l’auteur de l’article un certain Abdallah Soidri nous indique que depuis janvier 2015, les attentats commis par des organisations terroristes islamistes ont touché plus d’une vingtaine de pays en Europe, Asie et Afrique mais jamais en Israël.

Il image ses propos en affichant une carte bien détaillée, en se focalisant sur le continent africain et les multiples attaques de Boko haram, l’Europe avec les attentats de Paris et ceux de Bruxelles commis par des membres de l’Etat islamique, mais aussi la Tunisie, l’Arabie saoudite, le Liban et tous le moyen orient. Mais étrangement le seul pays qui ne subirait pas de terrorisme et qui est exclu de ces statistiques se prénomme Israël.Oublie volontaire ou ignorance issus d’un parti pris ?

1930032_10204791413820012_2730901004497968562_n

Mais où sont passées les victimes israéliennes ?

 Pourtant entre Entre le 13 Septembre. 2015 et le 3 Mars 2016 :

Loading...

-33 israéliens ont été tués,

 -375 blessés dont 27 dans un état sérieux, dans plus de 195 attaques au couteau, 80 attaques à l’arme à feu, et 39 à la voiture bélier.

 L’auteur de l’article considère donc que le Hamas ne fait pas parti des organisations terroristes puisque il ne le cite pas. Pourtant le tribunal Européen le 23 mars 2015 l’a maintenu comme un groupe terroriste, comme c’est déjà le cas pour les Etats Unis et l’Egypte dernièrement. Il faudra que l’auteur de l’article nous explique quelles sont pour lui les différences entre le Hamas, Boko Haram ou les membres de l’Etat islamique ? Ils se revendiquent  islamistes, prônent le djihad et la charia et utilisent les mêmes techniques d’attaques en visant exclusivement les civils.

 Une fois de plus Israël est le seul pays au monde qui subit le deux poids deux mesures dans le traitement de l’information.Il ne s’agit pas de faire de la competition victimaire en dénoncant le terrorisme et les victimes dans un pays plutôt que dans un autre. Il s’agit d’étique et d’honnêteté.

Il est dommageable qu’un journal aussi réputé que Marianne se rende complice de cette désinformation et puisse volontairement exclure les victimes israéliennes de ces statistiques.

Il est aussi dommageable que l’auteur de l’article Abdallah Soidri, sans doute motivé par un parti pris pour la cause palestinienne et par un manque d’honnêteté intellectuelle flagrant, ne soit pas capable de mettre de coté ses convictions personnelles et dénoncer le terrorisme là ou il se trouve, comme cela devrait être le cas de tout éditorialiste intègre digne de se nom.

Learn Hebrew online

Jo Golan pour Europe Israël 





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Pour le journal Marianne les civiles israéliens victimes du terrorisme n’existent pas.

    1. michel boissonneault

      très crédible comme journal …. les attaques aux couteaux ont jamais eu lieux ,
      les attaques auto-béliers ont jamais eu lieux ,
      les attaques aux cocktails Molotov ont jamais eu lieux ,
      les attaques avec des armes a feu a jamais eu lieux …..
      comme je l’avait écrit plus tôt …. très crédible mais pour islamo-nazi gauchiste seulement

    2. Cri-cri

      Auteur de l’article : Abdallah ….
      Bah, qu’attendre de la part d’un mahométan, si ce n’est de la haine envers Israel, haine qui finira par les consumer tous.

    3. Roland

      Le Connard qui présente le Dimanche en Belgique l’émission politique de la RTBT socialiste avait essayé de lancer un Marianne Belge …. mois après faillite et disparu le Marianne Belge… Lui est toujours à la RTBF dites RTBS….

    4. maujo

      Abdallah Soidri, un ignare, journaliste stagiaire, normal qu’il ne sait pas où se trouve Israël, c’est la formation des journalistes gauchos de ce torchon mariane qui sont des nuls en géographie. pauv con.

    5. HI: HI! HIO !

      Les maghrébins doivent faire le ménage
      en leur sein
      s’ils veulent vivre avec les Français en France
      Mar 26, 20164
      Les « pas d’amalgame », les « islam, religion de paix », les «
      musulmans ne sont pas tous des djihadistes »… ça suffit !Nous le
      savons, que les musulmans ne sont pas tous des terroristes, mais c’est
      à eux de nettoyer leurs écuries d’Augias, pas à nous.
      Nous le savons, que les premières et nombreuses victimes des djihadistes sont d’abord les musulmans
      et, au passage, les chrétiens et les juifs, mais c’est à eux de « faire le ménage », pas à nous.
      Nous le savons, qu’une grande majorité souhaitent vivre en France en toute liberté, égalité, fraternité
      et, peut-être également, laïcité (mais c’est moins sûr), mais c’est à eux de se débarrasser de tous les
      éléments radicalisés, dangereux, douteux, pas à nous.En d’autres temps, celui de la « guerre d’Algérie
      », ils ont su éliminer leurs ennemis de l’intérieur, ils ont su « faire le ménage ». Le FLN et le MNA ne se
      sont pas ménagés, justement : plus de 4.000 morts en métropole et, au passage, quelques dizaines de
      policiers.
      C’est à eux de dénoncer les imams qui prêchent une radicalisation, les « salafistes » qui propagent leur
      doctrine de haine ainsi que les nouveaux radicalisés.
      C’est à eux de signaler les terroristes revenant du Moyen-Orient avec de faux papiers et avant qu’ils ne
      commettent des attentats, et pas de les protéger, de les soustraire, de les couvrir.
      C’est à eux d’informer sur les réseaux, l’encadrement, la logistique, les caches, les dormants.
      Qu’ils se massacrent en Syrie, Irak, Libye et autres pays d’Afrique : c’est leur problème, pas le nôtre.
      Que la Turquie aide les uns et bombarde les autres, que l’Arabie saoudite et le Qatar financent les uns
      pour qu’ils massacrent les autres, c’est leur problème, pas le nôtre.
      Dans les trois pays du Maghreb (Tunisie, Algérie et Maroc), ils savent « faire le ménage » : chaque jour,
      ils arrêtent, interrogent et abattent des terroristes, sans ménagement, sans états d’âme. Ils savent que
      c’est le seul moyen pour retarder l’échéance fatale.
      Alors, Messieurs les responsables musulmans de France, les représentants de ces associations et
      partis qui prêchez la bonne parole, qui vous présentez en victimes, qui vous pavanez dans les défilés
      officiels, qui vous apitoyez sur vos et nos morts, ordonnez à tous les musulmans, à cette grande
      majorité qui souhaite vivre en France, de se battre à nos côtés, ouvertement et sans ambiguïté, en
      deux mots de nous prouver que, véritablement, leur pays, c’est aujourd’hui la France, que nos ennemis
      sont également leurs ennemis et que notre combat est le leur !
      Quant à vous, M. le Président de la République, M. le Premier Ministre, M. le Ministre de l’Intérieur,
      souvenez-vous que la France a eu un Président socialiste qui a su se battre pour son identité et sa liberté : il s’appelait François Mitterrand et, alorsqu’il était garde des Sceaux, 45 terroristes ont été guillotinés. Il savait « faire la guerre », lui !

      article du même auteur

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *