toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Orne : Un homme a violé 8 femmes, « Si le cumul des peines était possible, il aurait été en prison, pas en train de violer ma fille »


Orne : Un homme a violé 8 femmes, « Si le cumul des peines était possible, il aurait été en prison, pas en train de violer ma fille »

Un homme de 55 ans a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle, ce vendredi soir par la cour d’assises de l’Orne. Il a violé huit femmes depuis 1981.

« Si le cumul des peines était possible en France, en août 2012 Pierre Jondot aurait été en prison, pas en train de violer ma fille. » C’est le constat amer du père de la huitième victime reconnue de Pierre Jondot […]

En 1981, Pierre Jondot, Morbihanais aujourd’hui âgé de 55 ans, est condamné à un an de prison pour viol. « Il est sorti au bout de quelques mois », informe le père de sa dernière victime. Il est ensuite condamné à 5 ans de détention pour trois viols. Là encore, Pierre Jondot bénéficie d’une remise de peine et sort au bout de trois ans et demi.

En 1993, il est incarcéré en détention préventive pour deux nouveaux viols.

Quatre ans plus tard, comme il n’a toujours pas été jugé, la Cour de justice européenne exige sa remise en liberté au nom des droits de l’homme. Un mois plus tard, il viole une jeune fille de 16 ans, à Carhaix dans le Finistère.

Pierre Jondot est finalement condamné à 18 ans de prison pour les deux viols pour lesquels il était en détention préventive et 14 ans pour le dernier. Il sort au bout de 12 et déménage à Caen.

25 ans de prison

C’est là qu’il croise la route de sa dernière victime. Il la viole en août 2012, dans son appartement, dans une résidence universitaire de Caen.

Pendant le procès, il a reconnu les violences mais pas le viol. « Le plus dur pour ma fille, c’est de devoir justifier qu’elle ne l’a pas cherché. On lui reproche d’avoir porté une jupe trop courte. Que son maillot de bain tombait un peu en sortant de la piscine. Alors que quand bien même. Non, c’est non. C’est une question de consentement. »

Pierre Jondot, détenu à la maison d’arrêt de Caen depuis un peu plus de 3 ans, a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle, ce vendredi soir par la cour d’assises de l’Orne. Il encourait la perpétuité. « J’espère juste que ma fille sera sa dernière victime. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Orne : Un homme a violé 8 femmes, « Si le cumul des peines était possible, il aurait été en prison, pas en train de violer ma fille »

    1. FANNY

      c’est complètement fou: 1. il n’a toujours pas été jugé après plusieurs années.
      2. le Cour de justice européenne le fait relâcher pour cela contre toute logique au lueu de faire pression sur la jzstice française pour accélerer le processus.
      3. un an d’emprisonnement pour viol est très insuffisant et libération anticipée pour  » bonne conduite » intolérable.
      Une vraie justice pro- violeurs vu qu’ils sont à peine condamnés ! Cette justice est une vraie honte, comme bon nombre de juges qui condamnent insuffisamment les crimes !

    2. Ingrid

      Les femmes ne sont vraiment pas protégées dans ce pays de phallocrates de merde. Mesdames, armons nous !

    3. Pinhas

      Avec les remises de peines , la bonne conduite , il devrait sortir d’ici 5 ans grand maximum et il recommencera .

      Qu’on profite de l’avoir sous la main pour lui opérer le cerveau et lui couper les c……

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap