toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Natacha Polony: Ministère de l’obscurantisme contre complotistes


Natacha Polony: Ministère de l’obscurantisme contre complotistes

Le réveil du gouvernement arrive bien tard face à l’obscurantisme grandissant chez les jeunes. La faute à une classe politique et médiatique qui mine de ne rien voir. Et qui renvoie dos à dos ces adeptes du complotisme et les esprits qui ne pensent pas comme elle.

La France a semblé le découvrir, stupéfaite, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher: un nombre croissant de ses jeunes adhère aux théories les plus délirantes qui se promènent sur le Net. Et ses professeurs se retrouvent confrontés à des élèves qui leur soutiennent que les attentats n’ont pas eu lieu, ou qu’ils sont le fait de services secrets étrangers (suivez mon regard…) pour stigmatiser les musulmans. Au point que, cette semaine, le ministère de l’Éducation nationale y consacrait une «journée d’étude» qui entendait donner aux enseignants des «outils pédagogiques» pour répondre aux contestations et aux élucubrations.

Bien sûr, on pourra mettre en cause la puissance de diffusion du Net qui rend accessibles ces vidéos aux musiques de série B qui prétendent nous révéler les preuves irréfutables de tel ou tel complot. Bien sûr, on pourra disserter sur la remise en cause des institutions et de leur discours, ou sur la disgrâce dont souffrent aujourd’hui les médias traditionnels. Sans doute vaudrait-il mieux d’ailleurs se souvenir comment un référendum sur un traité européen a soudain rendu évident le divorce entre ces médias et un peuple qui ne se sentait plus représenté et qui a préféré partir sur le Net chercher des décryptages et des informations alternatives. Prémices d’une longue dérive.

L’obscurantisme dans son ensemble gagne du terrain dans le cerveau des jeunes

Mais il faudrait surtout se demander ce que sont ces «outils pédagogiques». D’autant qu’un sondage publié dans L’Obs la semaine dernière nous démontrait que la question ne se limite pas à la défiance envers l’État ou les médias traditionnels. Le sondage en question nous expliquait que sur 9000 collégiens des Bouches-du-Rhône, une majorité se définit par son appartenance religieuse, en particulier musulmane, pense que Dieu a créé les espèces ex nihilo et que les femmes sont faites pour rester à la maison. Et en cas de conflit entre la loi républicaine et la religion, les jeunes musulmans choisissent à 68% la loi religieuse.

Ce que nous apprend ce sondage (et que seuls L’Obs et quelques aveugles volontaires semblaient encore ignorer), c’est que l’obscurantisme dans son ensemble gagne du terrain dans le cerveau des jeunes. Que ce soit à travers des croyances qui ne sont à aucun moment distinctes des savoirs, ou à travers l’adhésion à la pseudo-rationalité des théories complotistes. L’École républicaine, à l’origine, avait pour objet d’extraire les enfants de l’ignorance et des préjugés de leur milieu familial pour les émanciper par des savoirs universels qui leur permettraient de ne plus dépendre d’autrui pour former leur jugement. Bref, de fabriquer des hommes libres. Ce n’est plus le cas puisque des apprentis sorciers ont décidé depuis trente ans, et sans qu’aucune alternance politique ne soit venue le remettre en cause, que l’école est désormais un lieu où prévaut la liberté d’expression des «jeunes». Pensez donc, on ne va pas imposer aux élèves la «verticalité» du savoir du professeur, qui relève de toute façon d’une culture élitiste trop éloignée de celle des élèves. Les sortir de leur environnement, de leurs références? Une intolérable «violence symbolique»! L’institution n’a eu de cesse de priver les professeurs de leur magistère.

Pseudo-zintellectuels et obsédés des Illuminati, même combat ? Ou comment dévaloriser, l’air de rien, la parole de nombre de professeurs, le débat politique et ce savoir que l’on prétend défendre

Trente ans de ce régime ont porté leurs fruits. «C’est votre opinion, M’sieur, mais c’est pas la mienne» répondent des élèves qui ignorent tout de la nature spécifique du savoir, et plus encore de la vérité scientifique. Des élèves dont les carences dans la maîtrise du langage (et pas seulement l’orthographe, qu’on croit pouvoir simplifier pour régler les problèmes, mais aussi et surtout la grammaire et le vocabulaire) rendent impossible la distinction des différents ordres de la connaissance.

Mais quand Najat Vallaud-Belkacem, pour dénoncer le complotisme, ironise sur les rumeurs, comme cette consternante histoire véhiculée par les réseaux d’extrême droite selon laquelle son véritable nom serait Claudine Dupont (et qui est née, soit dit en passant, après la saillie de Ségolène Royal: «Si elle s’appelait Claudine Dupont, elle ne serait pas où elle est»), elle y ajoute ceci: «j’ourdis depuis mes 13 ans un complot contre l’accent circonflexe». Ceux qui protestent contre sa politique, cette opportune résurgence de la réforme de l’orthographe ou cette calamiteuse réforme du collège, ne valent pas mieux que des collégiens complotistes ? Pseudo-zintellectuels et obsédés des Illuminati, même combat? Ou comment dévaloriser, l’air de rien, la parole de nombre de professeurs, le débat politique et ce savoir que l’on prétend défendre. Qui donc lui dira qu’on ne bâtit rien, pas même ce «vivre ensemble» privé de tout ancrage civilisationnel, sur un océan d’ignorance?

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Natacha Polony: Ministère de l’obscurantisme contre complotistes

    1. arielle

      L’ENORME ERREUR de l’Europe et particulièrement de la France. On a voulu LAVER PLUS BLANC QUE BLANC.. ils ont enlevé toute morale toute croyance toute fierté d’appartenance aux jeunes…. Qu’ont ils donné en échange RIEN le NEANT…ajouter à cela le chômage des jeunes les Institutions déboussolée un Gouvernement sans conviction, une économie catastrophique, un avenir sans idéal… Allons les JEUNES… SOURIER

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap