toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Migrants : Kléber Arhoul, coordinateur de l’accueil des réfugiés, tire la sonnette d’alarme « La population accueillie est très majoritairement masculine. »


Migrants : Kléber Arhoul, coordinateur de l’accueil des réfugiés, tire la sonnette d’alarme « La population accueillie est très majoritairement masculine. »

Pour l’irremplaçable écrivain G.K. Chesterton, notre monde serait empli de « vertus chrétiennes devenues folles ». Mais ne serait-ce pas, tout simplement, notre monde qui serait devenu fou ? Ou alors notre monde dirigé par une oligarchie mondialisée qui, elle, ne perdant jamais le nord, tenterait, à défaut de nous rendre fous, d’au moins nous aveugler.

Ainsi, l’immigration de masse déferlant actuellement sur l’Europe. Au début, c’est youpi la fête ! Puis, la photo du cadavre d’un infortuné gamin échoué sur une plage, photo qui fait le tour de la planète, et aussitôt, le délire émotionnel. On ne réfléchit plus : on compatit et nous serons tous de bons samaritains. Et qui ne compatit pas se trouve, de fait, tenu pour salaud sans cœur. Puis, des hordes de gueux qui arrivent, tremblant de froid, de soif et de faim sur les côtes de notre eldorado présumé.

Des « familles entières », nous est-il assuré. Marrant, tout de même, de constater à quel point la vision de cette « famille » peut être à géométrie variable, surtout en ce jour où l’intitulé du ministère concernant le sujet éponyme se verra bientôt affublé d’un « s », histoire de ne pas froisser ces familles d’un autre genre, celle de Pierre et Paul, Pierrette et Paulette qui, vu leur livret familial, auraient sûrement quelques difficultés à s’assimiler en contrées islamo-orientales.

En effet, ces « familles », on les voit assez peu sur les photos. Marine Le Pen fut l’une des premières personnalités politiques à lever le lièvre – ou le fennec -, à peu près en même temps que l’auteur de ces lignes et ses confrères de Boulevard Voltaire.

Kléber Arhoul, coordinateur national de l’accueil des réfugiés, reconnaît : « La population accueillie est très majoritairement masculine. La preuve en est que les demandes d’hébergement d’urgence concernent presque exclusivement des studios. »

Et le même de souligner la « diversité des professions » des impétrants : « Tous les migrants ne sont pas des ingénieurs en pétrochimie ou des médecins. […] Il y a des agriculteurs, des commerçants, aussi des chômeurs. » Ça tombe bien : on en manquait, en France…

Mais c’est sur les chiffres que l’histoire devient autrement plus intéressante, ces derniers venant encore contredire la puissance des images et l’inanité des propos de notre actuel personnel politique, sachant que d’un côté, on nous montre d’interminables cohortes de gueux tout en nous assurant de l’autre qu’il ne s’agit, pour la seule France, d’en prendre seulement en charge 31.000 réfugiés et d’en relocaliser 160.000.

Pourtant, en 2015, Kléber Arhoul affirme que plus d’un million de migrants sont déjà entrés en Europe, tout en ajoutant :« Je pense que les flux seront de plus en plus importants. » Où est passé le reste, soit quelques centaines de milliers d’individus ? L’histoire ne le dit pas.

Ce que Kléber Arhoul ne dit pas non plus, c’est qu’il est réduit à l’état d’un médecin condamné à soigner les effets d’une maladie, s’en sans prendre aux véritables causes. La première voulant que ces pays d’Orient qui vivaient jusque-là dans une stabilité relative sont désormais la proie d’un chaos créé par les Occidentaux, ce, pour de basses raisons gazières et pétrolières.

La seconde, sûrement plus profonde, a déjà été pointée par la plume de l’essayiste Hervé Juvin. Nous voulions, à l’instar d’un Jacques Attali, une humanité nomade qui ferait son beurre en une transhumance permanente, une humanité ayant grandi hors-sol, sans racines ni attaches, une humanité ne croyant plus qu’en une croissance infinie, une richesse sans limites. C’est l’hubris, la démesure crainte par nos ancêtres grecs : la volonté d’un « toujours plus » qui n’a pas forcément les atours d’un « toujours mieux ». Nous y sommes. Et pas au mieux de notre forme, semble-t-il.

Journaliste, écrivain






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Migrants : Kléber Arhoul, coordinateur de l’accueil des réfugiés, tire la sonnette d’alarme « La population accueillie est très majoritairement masculine. »

    1. Pinhas

      Et ce n’est que maintenant que l’on s’en rend compte ….

      Ha ! Ha! Ha ! j’ai le rire amère .

      Autre chose ,

      La police espagnole a annoncé hier avoir saisi 20.000 uniformes militaires découverts dans trois conteneurs saisis dans les ports de Valence et Alicante en février lors du démantèlement d’un réseau qui envoyait des armes et du matériel militaire à des organisations djihadistes comme l’Etat islamique et le Front al-Nosra en Syrie, révèle Sud Ouest.

      D’après la police, il y avait une quantité d’uniforme « suffisante pour équiper toute une armée ».

      Alors , migrants ou soldats ?

    2. alauda

      Dire que le chaos créé « pour de basses raisons gazières et pétrolières » serait de la seule responsabilité des Occidentaux, relève d’une vision hémiplégique de la géopolitique qui sous-estime la stratégie des Orientaux.

    3. capucine

      il est temps qu’enfin ils s’en rendent compte qu’il n’y a que des des hommes
      assez jeunes qui ont fuient leur pays par peur et surtout pour ne pas défendre leur pays de naissance ! ils sont lâches !!! et surtout c’est pour profiter des largesses des pays européens !!!

    4. Roland

      Bah..Ils demanderont le regroupement familial et ferons ainsi venir les femmes et les enfants qu’ils ont abandonnés.. Les bobos Européens sauf les pays de l’Est hurlerons « Solidarité » et ils auront tous les droits sociaux sans jamais avoir mis un Euro dans les caisses. Il est temps que cette plaisanterie s’arrête.

    5. Pinhas

      Des dirigeants Européens tels que Merkel et Hollande ont fait entrer les barbares qui veulent nous soumettre et nous détruire , c’est à eux d’en prendre la pleine responsabilité et de nous débarrasser de ce cancer .

      Et dire que Hollande s’imagine pouvoir être réélu en 2017 .

      Je pense qu’à ce jour il est le digne représentant des BOBOS dormeurs Français ou alors il n’aime pas les Français …..( les sans dents )

    6. maury

      Publié le 4 mar 2016
      Geert Wilders : « Molenbeek, une bande de Gaza au sein de l’UE »

      WILDERS

      Le leader du parti nationaliste hollandais PVV (Parti pour la liberté), Geert Wilders, a accusé jeudi Bruxelles d’être un fief pour les terroristes islamistes. Le responsable politique est menacé de mort depuis 2010 par les islamistes.

      « Bruxelles abrite le monstre qui s’est lui-même baptisé Union européenne », a dénoncé le controversé homme politique dans un entretien accordé au Laatste Nieuws. « Molenbeek est une bande de Gaza au sein de l’UE », a-t-il ajouté.

      Molenbeek est devenue pour beaucoup l’une des bases européennes du terrorisme islamiste. La tuerie du Musée juif de Bruxelles (mai 2014), la cellule de Verviers démantelée lors d’un assaut policier mortel (janvier 2015), l’attaque avortée dans un Thalys Bruxelles-Paris (août 2015) ou les attentats de Paris (novembre 2015) : toutes ces affaires avaient un lien avec ce quartier populaire de l’ouest de Bruxelles, l’un des plus densément peuplés de la région avec ses 97 000 habitants concentrés sur moins de 6 km².

      C’est de Molenbeek aussi que sont partis les tueurs du commandant afghan Ahmed Shah Massoud, principal adversaire du régime des talibans, assassiné par deux faux journalistes, sur ordre d’Oussama Ben Laden, deux jours avant le 11 septembre 2001. Ici, aussi, que vécurent deux des protagonistes des attentats de Madrid, qui firent 191 morts en 2004.

      Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

    7. bernie

      « la photo du cadavre d’un infortuné gamin échoué sur une plage » me fait étrangement penser à « l’affaire Mohamed Al Dura ».
      Plus la ficelle est grosse mieux elle marche disait Jacques Chirac.
      Nous n’avons pas la même culture, les muzz l’ont bien compris. Ils en usent et en abusent. Jusqu’où iront-ils ? Jusqu’où subirons-nous…… ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap