toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique invente un nouvel instrument de torture pour les femmes qui ne respectent pas la Charia, le Biter


L’Etat islamique invente un nouvel instrument de torture pour les femmes qui ne respectent pas la Charia, le Biter

L’État islamique a conçu un nouvel instrument de torture à mi-chemin entre une pince et un crochet pour punir les femmes qui ne respecteraient pas la charia dans les territoires sous sa coupe.

Le « Biter » : c’est le nom de l’instrument diabolique conçu par l’État islamique pour châtier les femmes qui désobéissent aux règles que l’organisation a édictées. Mais de quoi s’agit-il ?

D’après un refugié échappé de Mossoul qui en a fait une description au site The Independent, il s’agirait d’une sorte de pince destinée à arracher des lambeaux de peau. Mais d’autres comparent plutôt cette arme avec une sorte de piège à rats en acier, dont les mâchoires implacables se referment sur la peau pour mieux arracher des morceaux de chair, provoquant ainsi une douleur infinie.

Loading...

Fatima, une femme au foyer de 22 ans qui ne souhaite pas divulguer son nom complet pour des raisons de sécurité, a ainsi déclaré au site anglais avoir pris la décision de s’échapper en grande partie pour sauver ses enfants qui mouraient de faim mais également parce qu’elle redoutait les tortures infligés par les miliciens de Daech. L’organisation terroriste se montre en effet de plus en plus sadique avec les femmes, comme en témoigne l’introduction de cet instrument de torture terrible.

« Le ‘Biter’ est devenu un cauchemar pour nous. Ma soeur a été punie très durement le mois dernier car elle avait simplement oublié de mettre ses gants qu’elle avait laissés à la maison,« , raconte la jeune réfugiée, qui se trouve désormais au camp de Mabrouka, en Syrie. D’après la jeune femme, sa soeur portait encore les stigmates des blessures infligées sur ses bras avec le ‘Biter’ plus d’un mois après avoir été avoir subi cette torture. Elle aurait été jusqu’à comparer la douleur ressentie avec celle qu’on éprouve lors de l’accouchement.

D’autres témoins décrivent cet instrument de torture comme une sorte de piège en métal avec des mâchoires qui se referment sur la peau et la tranchent.

L’État islamique se montre intraitable avec les femmes dans les territoires sous son contrôle. Ces dernières doivent obéir à des règles très strictes, notamment en ce qui concerne leur habillement. Elles doivent en effet être entièrement couvertes et accompagnées par un homme à chaque sortie.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “L’Etat islamique invente un nouvel instrument de torture pour les femmes qui ne respectent pas la Charia, le Biter

    1. Roland

      Ils deviennent de plus en plus dingues les barbus, ce n’est même plus le moyen âge… La fin proche de la dictature rends les dictateurs fous, nous avons déjà avec un petit moustachu sadique qui pourtant avait déjà dépassé toutes les limites d’un être humain.

    2. FANNY

      chaque jour apporte d’immondes tortures inventées par ces fêlés. il faut vite les éradiquer.

    3. danielle

      ce biter ne pourrait-il pas aussi servir à arracher les bijoux de famille de ces dégénérés??

    4. michel boissonneault

      Danielle tu as raison …. la solution pour une paix durable est de tout les castrer

    5. Jean-François Duhamel

      Les djihadistes, hommes et femmes, s’il étaient capturés devraient ètre stérilisés systématiquement s’ils ne sont pas condamnés à mort.

    6. Le Barz

      Bin quoi, c’est la charia et la charia c’est la parole de dieu qu’il faut respecter scrupuleusement. Pour les mecs c’est l’obligation de se balader en chemise de nuit et de porter une barbouse crasseuse et pour les femmes de se couvrir totalement, simple non ?
      A+
      Combslavillais

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *