toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La ministre Laurence Rossignol s’est vivement offusquée contre les grandes enseignes de prêt-à-porter présentant des « vêtements islamiques »


La ministre Laurence Rossignol s’est vivement offusquée contre les grandes enseignes de prêt-à-porter présentant des « vêtements islamiques »

Laurence Rossignol s’est vivement offusquée mercredi de la création de lignes de vêtements islamiques par de grandes marques de prêt-à-porter.


Mode islamique: « C’est irresponsable de la part… par rmc

De grandes enseignes de prêt-à-porter telles que Marks & Spencer, Uniqlo ou encore le géant suédois H&M ont récemment présenté des vêtements « islamiques » dans leurs collections. Voiles, tuniques ou burkinis figurent désormais dans leurs rayons.

La chaîne de magasins britannique Marks and Spencer (M&S) vient de présenter pour la première fois des burkinis dans ses collections de maillots de bain. (contraction de "burqa" et de "bikini").

La chaîne de magasins britannique Marks and Spencer (M&S) vient de présenter pour la première fois des burkinis dans ses collections de maillots de bain. (contraction de « burqa » et de « bikini »). | Marks & Spencer

Ce nouveau positionnement touche également le secteur du luxe : la marque italienne Dolce & Gabbana a lancé en janvier sa collection de hijabs et de robes longues.

« Irresponsable »« On ne peut pas admettre que c’est banal, que c’est anodin que de grandes marques investissent ce marché », a répondu la ministre sur RMC à propos du développement par plusieurs enseignes de vêtements adaptés aux traditions musulmanes comme le « burkini »(maillot de bain intégral) ou le hijab (foulard islamique). « C’est irresponsable de la part de ces marques », a-t-elle insisté.

Laisser leurs libertés aux femmes« Lorsque des marques investissent ce marché (…) parce qu’il est lucratif, un marché pour les pays d’Europe, pas un marché pour les pays du Golfe (…), ils se mettent en retrait de leur responsabilité sociale, et d’un certain point de vue font la promotion de l’enfermement du corps des femmes », a-t-elle déclaré.

« Ce qui m’a frappée ce sont les arguments, les justifications que donnent ces marques qui expliquent que c’est juste des vêtements, mais qu’ils ne font la promotion d’aucun mode de vie. Comme s’il y avait une dissociation entre les vêtements et les modes de vie », a-t-elle ajouté.

« Bien entendu nous observons que c’est accompagné (ces tenues NDLR) dans de nombreux quartiers de phénomènes sur la voie publique (…). Par exemple on voit de moins en moins de femmes dehors, dans la rue, dans les cafés. On voit de moins en moins de femmes vivre de manière libre dans leur quartier », a estimé la ministre.

Polémique sur le mot « nègre »Alors que le journaliste lui faisait remarquer que certaines femmes « choisissent » de porter ces vêtements, la ministre a répondu: « Mais bien sûr. Il y a des femmes qui choisissent, il y avait des nègres afr…, des nègres américains qui étaient pour l’esclavage ». L’utilisation de ce terme a déclenché de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et sur internet. « En fait c’est pas de sa faute @laurossignol a juste raté la formation du gouvernement contre le racisme … », a ironisé Widad.K

« Non, décidément, le racisme anti-Noir n’est pas l’apanage des opposants au mariage pour tous, lorsqu’ils insultaient Christiane Taubira en la traitant de « guenon » ou de « Banania » », ont réagi Mehdi Thomas Allal, maître de conférence à Sciences Po, et Asif Arif, avocat, dans une tribune publiée par liberation.fr.

Pas de provocation délibérée Interrogé par l’AFP, l’entourage de Mme Rossignol a affirmé qu’« il n’y a pas de provocation de la part de la ministre, ni de volonté de choquer ». « Le mot nègre est un mot péjoratif qui ne s’emploie plus que pour évoquer l’esclavage, en référence à l’ouvrage abolitionniste « De l’esclavage des nègres » de Montesquieu », a-t-on ajouté de même source. « C’est un mot que la ministre n’emploie en aucune autre circonstance que par rapport à cette référence. Elle a sous-estimé que la référence n’était peut-être pas évidente »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “La ministre Laurence Rossignol s’est vivement offusquée contre les grandes enseignes de prêt-à-porter présentant des « vêtements islamiques »

    1. français pas naif

      Il faut à tout prix que ces immondes vêtements n’envahissentpas nos boutiques, simplement pour faire du fric. Car en fait c’est aller dans le sens de la provocation et propagande de ces muzz demeurés. Tous ces sales noppes propices à un manque d’hygiène soient brûlés !

    2. MARINEL

      Après les Boucs,
      Les femmes grenouilles !
      Avec un masque de plongée, la tenue sera complète 🙂

    3. zanaroff

      Après viendra la lapidation, faut voir comment sont considérée les femmes même engouffrée dans cet accoutrement. Pauvres femmes, vous ne méritez pas d’être considérée de la sorte. Un seul à relevé la femme pour lui rendre sa dignité. Jésus Christ de Nazareth. Quand une prostituée se jette à ses pieds et mouille ses pieds de ses larmes, il ne regarde en rien son accoutrement de prostituée, il la regarde au coeur. Il la relève et l’honore. Il lui donne une identité, la guérit, la sauve. Il ne lui donne pas de conseils vestimentaires, ne lui dit pas de se cacher derrière une burka. Au contraire, il la distingue parmi les apôtres et lui fait l’honneur de lui révéler la première la gloire de sa résurrection.

    4. alauda

      Désolant pour l’entourage culturel de Mme Rossignol :
      Montesquieu n’a JAMAIS écrit un « ouvrage abolitionniste » intitulé « De l’esclavage des nègres », texte ne constituant qu’un extrait en 10 brefs paragraphes, du véritable ouvrage : De l’Esprit des Lois (1748) !

      Le dixième paragraphe, conclusif, ne m’a du reste jamais convaincue de sa visée « abolitionniste », lourdement soulignée par tous les commentateurs patentés, alors qu’il se borne à souhaiter une convention « en faveur de la miséricorde et de pitié »…

    5. Armand Maruani

      Ils faut bien que ces chauve souris se défoulent de temps en temps .

      Au bal des sapeurs pompiers elles pourront venir déguisées uniquement avec une feuille de vigne .

      Les pompiers sauront éteindre le feu ..

    6. Pinhas

      Le racisme ça commence aussi par des insultes visuelles qui nous sont adressées tous les jours .

      Les tenues vestimentaires telle que les housses noires , les voilures avec masque , les chemises de nuit , les barbes de 50 cm , les babouches , les publicités pour le hallal , les prières dans les entreprises , Etc …..

      Messieurs les ( élus ) , vous savez bien qui est notre ennemi et qui ne veut pas accepter de vivre selon nos mœurs et nos coutumes .

      Il serait temps de remettre les pendules à l’heure .

      IL FAUT QUE LA FRANCE RETROUVE SON IDENTITÉ .

      LA FRANCE NE DOIT PAS CONTINUER DE SE SOUMETTRE FACE A CES DICTATEURS SECTAIRES .

    7. alauda

      Enlevée sur les côtes de l’Angleterre, vendue par des pirates danois, Bathilde devint Reine, puis Régente, des Francs. Le souvenir de son esclavage lui fit interdire la vente d’esclaves et racheter sur ses deniers les enfants assujettis sur le territoire placé sous sa bannière mérovingienne. C’était au VIIe siècle.

      Au XXIème siècle, le « doux commerce » mondialisé réintroduit très libéralement, sous la bannière de grandes enseignes, les codes vestimentaires de l’assujettissement…

      Notre reine abolitionniste (née vers 626 – 680) ne portait pas le voile comme le montre le médaillon brodé représentant une femme sur sa tunique de mariage (célébré en 649) : https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/90/d9/dd/90d9dd63e00b805c916e91cb67ce190c.jpg

      Donc Mme Rossignol a bien raison de souligner la relation étroite entre esclavage et main mise sur les tenues des femmes.

    8. BAY

      Laurence rossignol ministre du droit des femmes, elle même du ps qui a accepter tout comme le rpr ump les réublicains ont fait entrer en France des millions d’immigrés musulmans, cette femme complice et islamophile se dit choquée de voir la mode islamique se développer en France depuis 40 ans SALOPE !! elle n’a vraiment pas honte de laisser elle et toute sa clique de gauchiasses au gouvernement ont laissé faire pendant des dizaines d’années e type de communautarisme cette femme est une des plus pourries dans ce gouvernement ils sont tous complices d’avoir laissé ces finances islamiques se développer en France OUI le grand remplacement n’est pas un fantasme OUI la conquête islamique du territoire est en cours depuis les années 60 et depuis 1976, OUI on assiste loà a un grand remplacement de la population française avec la bénédiction de l’union européenne et des lobbys financiers à l’oeuvre depuis 40 ans en France cette femme est UNE SALE POURRITURE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap