toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël, voleur de terres ? Lettre ouverte aux défenseurs du mouvement BDS (3/3)


Israël, voleur de terres ? Lettre ouverte aux défenseurs du mouvement BDS (3/3)

CHRONIQUE 3/3

« Si je t’oublie jamais, Jérusalem, que ma droite me refuse son service ! Que ma langue s’attache à mon palais si je ne me souviens toujours de Toi, si je ne place Jérusalem au sommet de toutes mes joies » (Psaume 137)

Lire le premier volet : Israël, voleur de terres ? Lettre ouverte aux défenseurs du mouvement BDS (1/3). Par Dora Marrache

Lire le deuxième volet : Israël, voleur de terres? Lettre ouverte aux défenseurs du mouvement BDS (2/3)

Il me semble que vous devriez être étonnés que cette prière où s’exprime une émotion d’une rare intensité apparaisse dans l’Ancien Testament, donc des milliers d’années avant que naisse l’Islam. Et vous osez contester les droits des Juifs sur la ville sainte!

Loading...

Mais je vais tenter de vous rappeler malgré tout des faits que vous n’ignorez pas, mais que les médias, par un remarquable lavage de cerveau, ont réussi à vous faire occulter. Mieux encore : ils ont réussi un véritable tour de force en rendant sympathiques à vos yeux des terroristes – en autant qu’ils ne s’attaquent évidemment qu’aux Israéliens! –  et en vous inculquant des mythes pour diaboliser Israël dont celui d’Israël « voleur de terres », ce qui vous permet de contester à l’État juif ses droits sur la terre de ses ancêtres, sur sa ville sainte, bref à nier jusqu’à son droit à l’existence.

Mais comment nier les faits suivants? À moins de s’appeler Mahmoud Abbas, c’est assez difficile!

En l’an 1300 av. JC,  Jérusalem fut construite par le roi David en tant que capitale du Royaume d’Israël, et les Juifs l’ont toujours appelée la Ville Sainte.

En l’an 70 de notre ère, elle fut complètement détruite et rasée par Titus.

Après la destruction des Premier et Second Temple, le peuple juif connut l’exil, mais jamais, au cours de ces deux mille ans d’errance, il n’a abandonné l’espoir d’un retour dans la Cité de David.

En l’an 637 de notre ère- donc deux mille ans après l’arrivée des Juifs–  les Arabes ont conquis Jérusalem et y ont construit le Dôme du Rocher et la mosquée Al-aqsa.

Learn Hebrew online

Je ne vous imposerai pas l’histoire de Jérusalem dans les moindres détails. Mais il me semble utile de vous rappeler quelles en sont les dates-clés, en particulier depuis le début du vingtième siècle.

– 1917  La Déclaration Balfour prévoit la constitution d’un « foyer national juif » sur la base du lien historique existant entre le peuple juif et la Palestine.

– 1920 -1946 Mandat britannique sur la Palestine. Après la chute de l’Empire ottoman, la SDN (ONU aujourd’hui) confie au Royaume Uni un mandat sur la Palestine

Loading...

– 1939-1945  Émeutes et massacres de juifs se succèdent.

– 1946  Avec la fin du mandat britannique, la Transjordanie déclare son indépendance.

– 1947  Plan de partage de la Palestine (Résolution 181 de l’ONU) : 2 États : un État  juif et un État arabe (notez bien qu’on ne parle pas d’État palestinien) avec un corpus separatum pour Jérusalem et les Lieux saints qui auraient une administration internationale.

– 1948  Proclamation de l’Indépendance de l’État d’Israël le 14 mai sur les territoires attribués par la Résolution 181.

– 1948  Guerre israélo-arabe déclenchée par les Arabes qui refusent le Plan de partage de la Palestine.

Tout juste quelques heures après sa naissance,  ce pays minuscule voit les armées de cinq pays arabes se liguer contre lui pour l’éradiquer. Les Juifs quittent apeurés la Vieille ville, et les Lieux saints tombent sous le contrôle de la Transjordanie.

– 1949-1950  Annexion de la Judée-Samarie incluant Jérusalem-est le 24 avril 1950 par le roi Abdallah 1er de la Transjordanie qui s’appellera désormais Jordanie.  Les Juifs occupent la partie ouest de la ville sainte.

– 1967   Guerre des Six jours : Imposée aux Juifs par 200 millions d’Arabes, cette guerre s’achève par une victoire éclatante des Juifs. Près de 2000 ans après la prise de Jérusalem par Titus, le 7 juin 67, Tsahal reconquiert Jérusalem et, pour la première fois, les Juifs ont accès aux lieux saints qui étaient depuis la guerre de 48 sous contrôle jordanien et interdits d’accès aux Juifs.

La Transjordanie, renommée depuis Jordanie, se voit donc amputée de la Judée-Samarie incluant la Vieille ville de Jérusalem,  au profit des Israéliens. Rappelons également que le petit État qui n’a pas encore fêté ses vingt ans, conquiert aussi  Gaza et les hauteurs du Golan qui appartenaient respectivement aux Égyptiens et aux Syriens.

– 1982  Jérusalem proclamée capitale « éternelle et indivisible » d’Israël.

Comme vous pouvez le constater, avant 1967,  on ne parlait ni des revendications palestiniennes ni des droits des Palestiniens.  Était-ce parce que ce peuple n’existait pas encore ? Sinon, pourquoi ? Jérusalem existait pourtant !

C’est donc bien avec la création du peuple palestinien par Arafat que les médias ont commencé à nous abreuver de mots qui n’avaient pas cours jusque là : « occupation des terres palestiniennes, vol des terres, colonisation israélienne, colonies illégales », etc., pour en arriver finalement à la délégitimation de l’État juif.

Quant à Israël, trop occupé à transformer le désert en un jardin de roses, il ne se préoccupait guère des médias. Quand il a pris conscience des conséquences de la guerre des mots et de celle des images, il était trop tard, le mal avait été fait : les mensonges, à force d’être répétés, étaient devenus des Vérités !

Et ce sont ces mensonges auxquels je voudrais m’attaquer pour vous donner un aperçu de la Vérité, de celle que les médias préfèrent vous cacher car elle est à l’avantage des Juifs.

Jérusalem et les lieux saints pour les Juifs

Comme vous semblez ignorer – ou avoir oublié- les liens qui unissent le peuple juif à Israël, je vais commencer par vous rappeler que le nom de Yerushalayim apparaît plus de 600 fois dans la Bible, que toutes  les prières se font  en direction de Jérusalem, et que tous les ans la prière de Pâque s’achève par cette phrase « L’an prochain à Jérusalem ». Et cela depuis qu’ils en ont été chassés par les Romains.

Comme l’histoire de Jérusalem est inséparable de ses lieux saints, dont le plus connu, le Mont du Temple,  est une source de conflits avec les Palestiniens depuis des lustres, essayons de démêler le vrai du faux.

Le Mont du Temple (Esplanade des mosquées dans votre jargon) Situé en plein cœur de la Vieille ville de Jérusalem, il est pour les juifs le site le plus sacré qui soit, la preuve en est le lien qu’ils entretiennent avec ce site depuis 2000 ans.

Il a été appelé Le Mont du Temple car c’est là que le roi Salomon, en l’an 960 av. JC, décida de construire un Temple qui abriterait l’Arche d’Alliance contenant les Tables de la Loi que son père,  le roi David, avait fait transférer à Jérusalem.  Les Babyloniens et Nabuchodonosor le détruisirent en 586 av. JC.

Il fut reconstruit 70 ans après mais, en l’an 70 de notre ère, il fut de nouveau détruit par les Romains.

Sa destruction fut vécue par le peuple juif comme la pire catastrophe de son histoire et, bien qu’il ait disparu, son emplacement reste toujours pour les juifs le lieu le plus saint, le plus sacré au monde.

Les preuves à l’appui de ce que j’avance ne manquent pas. Bien sûr, l’Ancien Testament fourmille de références au Temple qui y est décrit comme le symbole même de Jérusalem.

Mais surtout, sachez que chaque année, durant trois semaines, les Juifs vivent une période de deuil, période qui correspond dans le calendrier juif à la destruction des Premier et Second Temple. Imaginez donc! Trois semaines pendant lesquelles toute manifestation de joie est interdite !  Et le 9 Av, la plus triste journée du calendrier juif, est une journée de deuil, une journée de jeûne qui rappelle le jour où le Temple brûla.

Et à ce propos, on raconte qu’un 9 Av, alors qu’il passait devant une synagogue,  Napoléon entendit des pleurs. Un de ses aides lui apprit que les Juifs pleuraient leur temple détruit 1700 ans plus tôt. Napoléon s’exclama alors : « Un peuple qui pleure la perte de son temple depuis si longtemps méritera sans nul doute de le voir reconstruit ».

Ne sont-ce pas là des preuves suffisantes du lien qui unit le peuple juif à Jérusalem et à ses lieux saints? Êtes-vous toujours persuadés que le Mont du Temple appartient aux « Palestiniens »?

Avec la victoire de 67, les Juifs auraient pu chasser les musulmans du Mont du Temple et en avoir le contrôle exclusif.

Or, contre toute attente, sans doute dans l’exaltation de cette victoire, et désireux peut-être de montrer à la communauté internationale que les Juifs sont très tolérants, le ministre israélien de l’époque, Moshe Dayan, avait accepté de laisser au Waqf (le Conseil religieux musulman) l’administration de ces lieux saints. Qui plus est, il leur promit le statu quo, accorda aux musulmans le droit exclusif d’y prier, les assura que les chrétiens et les juifs ne jouiraient pas de ce droit et qu’ils ne seraient autorisés à y entrer que par la Porte des immondices.

En échange, il ne leur imposa qu’une seule condition : le Mont du Temple demeurerait sous souveraineté juive et les Juifs pourraient, sous certaines conditions, s’y rendre à titre de visiteurs à certaines heures du jour et sous escorte policière israélienne.

En fin de compte, la souveraineté, sur ce lieu saint entre tous, se résume pour l’État juif à escorter pendant 2 heures par jour les visiteurs juifs, à s’assurer qu’ils ne prient pas, pas même du bout des lèvres, et à veiller à ce qu’ils n’enfreignent pas les règlements émis par le Waqf.

Malgré tout,  chacune de leurs visites se solde par des heurts car leur présence suffit à elle seule à susciter la colère des Palestiniens (jets de pierres, cocktails molotov, etc.).

Pour que cessent les conflits sur le Mont du Temple, savez-vous seulement ce que demandent les juifs? Ils ne demandent ni la fin du statu quo, ni la pleine souveraineté sur les lieux saints, ni l’interdiction d’accès aux musulmans.

Les juifs revendiquent le droit de prier au Mont du Temple.  N’est-ce pas là un droit légal et légitime? Pourquoi ce droit leur est-il refusé?

Jérusalem et les lieux saints pour les musulmans

Aussi surprenant que cela puisse vous paraître, sachez que le nom de Jérusalem n’apparaît pas une seule fois dans le Coran, que les prières se font en direction de La Mecque, la ville où a vécu prophète Mahomet et où l’Islam situe les évènements les plus importants.

Et si les musulmans vous disent que la ville est à leurs yeux la 3ème ville sainte de l’Islam, sachez qu’ils ne s’y intéressent réellement que depuis la Guerre des Six jours, et ce uniquement parce qu’elle est entre les mains des Juifs.

L’Esplanade des mosquées (Le Mont du Temple) Précisons  d’abord que Mahmoud Abbas a exercé de façon continue une pression sur les médias pour qu’ils bannissent à jamais l’expression Mont du Temple de leur vocabulaire. Et il a réussi!

L’Esplanade des mosquées est considérée comme le 3ème lieu saint des musulmans, après La Mecque et Médine,  parce qu’ils supposent que c’est de là que le prophète Mahomet, qui se trouvait à La Mecque, se serait envolé pour la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

Le terme Al-aqsa (la plus éloignée) se trouve dans le Coran : « Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l’Audient et le Clairvoyant ».

Mais nous sommes dans le domaine des hypothèses. En effet,  si l’on se fie à l’interprétation d Ahmed Mohammed Arafa, chroniqueur de l’hebdomadaire égyptien Al-Qahira, le « Voyage nocturne » du prophète Mahomet  n’aurait  pas eu lieu à Jérusalem, mais à Médine.

Quel crédit accorder à cette nouvelle hypothèse ? S’il ne s’agissait que d’une interprétation fantaisiste, comment expliquez-vous que le ministère égyptien de la culture l’ait publiée le 5 août 2003 sous le titre « Le Voyage nocturne du prophète Mahomet a-t-il eu lieu en Palestine ou à Médine? » ?

Et si vous persistez à croire que le Mont du Temple appartient aux musulmans, peut-être pouvez-vous nous expliquer pourquoi, avant la Guerre des Six jours, il servait de terrain de football et pourquoi le Kotel était dans un état de délabrement inqualifiable ?

Mais ce sont là des vérités que ni les « Palestiniens » ni vous qui les défendez ne voulez entendre. Les mensonges que vous content les médias sont sans le moindre doute plus satisfaisants que la Vérité.

CONCLUSION 

Israël a-t-il volé Jérusalem et ses lieux saints aux Palestiniens comme le laissent entendre les médias ? Alors, faut-il diviser Jérusalem ?

D’abord, comme je suis persuadée que nonobstant les preuves que je vous ai fournies, vous n’adhèrerez toujours pas à l’idée qu’ « Israël, voleur de terres » n’est qu’un mythe, je fais appel au docteur Gauthier,  un avocat canadien non-juif,  titulaire d’un doctorat en droit international (2007) de l’Institut des Hautes études internationales de l’Université de Genève. Il a passé  20 ans de sa vie à faire des recherches sur  le statut juridique de Jérusalem avant d’en arriver à la conclusion suivante : « J’ai passé 20 ans à faire des recherches sur les aspects légaux de la souveraineté, concernant Israël. Ma conclusion est sans équivoque : d’après les lois internationales, Israël est tout-à-fait fondé à revendiquer sa pleine souveraineté sur Jérusalem et notamment la Vieille Ville ».

Il faut donc que vous sachiez, vous qui soutenez le mouvement BDS, et qui accusez les Juifs d’avoir volé les terres des Palestiniens, que tout comme en Cisjordanie, à Jérusalem « le peuple juif, nous dit Jacques Gauthier, n’est ni un colon, ni un envahisseur. Il y est de plein droit. Ces droits sont clairement énoncés dans le droit international et doivent être respectés par la communauté internationale ».

Je suis convaincue que beaucoup de chefs d’État seraient prêts à le reconnaître n’eût été la peur de s’attirer les foudres de tous les dirigeants des pays arabes et de Mahmoud Abbas qu’ils craignent même de corriger quand il leur conte des mensonges éhontés. D’ailleurs, en juin 2012, Poutine, en visite au Mont du temple a déclenché l’ire des Palestiniens pour avoir dit « On peut s’apercevoir ici à quel point le passé juif est gravé dans la pierre de Jérusalem ».

Et vous vous souvenez certainement de la déclaration de Barak Obama, le 4 juin 2008, alors qu’il n’était encore que sénateur de l’Illinois. Dans un discours qui lui valut de gagner 78% de l’électorat juif, il avait annoncé « Jérusalem restera la capitale d’Israël, et il doit rester réunifié». Et il avait ajouté être « opposé à une division de la ville » car l’État juif a des droits légitimes sur Jérusalem.

Bien sûr, dès le lendemain, lors d’une entrevue à CNN, il s’est empressé de nuancer son discours, pour ne pas dire de le renier.

Faut-il également vous rappeler, vous qui avez une mémoire sélective, que l’Australie  a officiellement déclaré que Jérusalem-est n’est pas occupée, que le statut de la ville doit faire l’objet de négociations?

En fait, comme l’a fait remarquer Peter Wertheim, le directeur du Conseil exécutif des Juifs d’Australie, « Le fait que les Nations unies parlent systématiquement de certaines parties de Jérusalem comme occupées par Israël ne rend pas cette formulation sacro-sainte. Entre 1948 et 1967, la Jordanie contrôlait et prétendait même annexer la Rive occidentale [du Jourdain = la Cisjordanie] et Jérusalem-Est. Elle s’était emparée de ces territoires au cours d’une indéniable guerre d’agression, et pourtant ces territoires n’étaient pas désignés comme occupés ».

Maintenant, je m’adresse à vous, vous les défenseurs des « Palestiniens » et du mouvement BDS, vous qui êtes persuadés que les Juifs ont volé les terres des Palestiniens, et je vous pose la question suivante : Quelles preuves autres que juridiques, historiques, spirituelles  faut-il vous fournir pour que vous soyez convaincus que les Juifs ont des droits incontestables sur toute la terre d’Israël?

En fait, quels que soient les arguments qui militent en faveur des droits des Juifs sur la terre d’Israël, vous ne voulez pas les entendre parce que les médias ont corrompu votre jugement et qu’ils vous ont inculqué une image d’Israël et de son peuple aux antipodes de la réalité.

C’est pourquoi je laisse au docteur Gauthier le soin de clore cette chronique : « Ce que j’ai voulu établir en publiant ma thèse qui s’inscrit à contre-courant des idées « politiquement correctes » ayant cours aujourd’hui dans l’arène internationale, c’est que les Juifs ne sont en rien des hors-la-loi – comme les médias veulent nous le faire croire – à Jérusalem-Est ou en Vieille ville ! C’est une simple question de droiture et de justice… Tout cela devrait donc pouvoir se négocier un jour sur une base enfin assainie et dégagée de ces dangereux préjugés ».

© Dora Marrache pour Europe-Israël

Chroniqueuse, Radio-Shalom (Montréal)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Israël, voleur de terres ? Lettre ouverte aux défenseurs du mouvement BDS (3/3)

    1. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Si les Israéliens sont des voleurs de terre, mais que sont donc les arabes, les turcs, les iraniens en Algérie, Maroc, Tunisie, Lybie, Egypte, Mauritanie Kurdistan ??? A zanzibar, au Soudan, Somalie ???

      Ah ! si les israéliens pouvaient voler le monde entier ça serait le bonheur sur terre.

      Kabylement vôtre.

    2. BENTATA DAVID

      Les Arabes sont les envahisseurs de la Terre d’Israël même d’après le Coran. Allah dans 4 versets proclament qu’il adonné la Terre au Peuple Juif: Sourates: 5-21; 7-137; 10-93; 28-4,5,6.
      Le temps de l’invasion presque sans interruption de 638 à 1917 (sauf les croisades environ 200 ans) ne donne aucun droit sur les terres. Lezs envahisseurs ont vendus les terres à leurs ressortissants sans aucun droit!

    3. BENTATA DAVID

      Les Arabes sont les envahisseurs de la Terre d’Israël même d’après le Coran. Allah dans 4 versets proclament qu’il adonné la Terre au Peuple Juif: Sourates: 5-21; 7-137; 10-93; 28-4,5,6.
      Le temps de l’invasion presque sans interruption de 638 à 1917 (sauf les croisades environ 200 ans) ne donne aucun droit sur les terres. Lezs envahisseurs ont vendus les terres à leurs ressortissants sans aucun droit!

      ( Non je n’ai pas envoyé ce commentaire pour cet article)°

    4. BENSADOUN

      Bravo pour cet article, qui remet les points sur le i, et les barres sur les T.
      Pour éclairer l’ignorance et l’obscurantisme, rien de tel que remonter au fil de l’histoire.
      Le contexte ou mot  » Palestinien » n’est qu’un leurre pour cacher la haine et la destruction des juifs. C’est la continuité de l’islamisation mondiale et destructive. ( Plan de Moubarak et de la Russie avec comme leader Arafat en 1967) principalement pour contrer la politique occidentale, c’est une revanche aux bombardements du canal de Suez)et autres complots politiques.
      Pour conclure voir sur les dictionnaires ou autres documents officiels d’avant 1967,la définition du mot Palestine..
      Le Liban et la Jordanie sont des entités crées de toutes pièces, au début du 20ème siècle..et pas de contestation !….Les Régions, telles la JUDEE et la SAMARIE sont devenues Cisjordanie!…on gomme pour réécrire une autre histoire basée sur du vent.

    5. robert davis

      Tzi Aviv a raison ainsi que l’auteur de parler de lavage de cerveau par les médias SOUS LES ORDRES DE TOUT LES GOUVEREMENT FRANCAIS DEPUIS L INFAME DEGUEULE qui lui détestait vraiment les juifs par arrogance et Israel qui lui avait fait perde la face en démontrant combien il s’était trompé sur le rapport des forces en 1967 et,par la même occasion iln’a jamais été qu’un général sans cervelle et un homme politique encore pire. Il avait seulement la langue bien pendue et disait ce que tous les imbéciles tels que lui voulaient entendre. Quant aux histoires de « voleurs de terre » je suis d’accord avec Tzi Aviv TOUS LES VAINQUEURS s’approprient les terres d’Etat et c’est devenu légal depuis longtemps : sans remongter aux assyriens et babyloniens payens, avec les généraux d’Alexandre le Grand les grecs ont fait cela, ensuite avec Constantin l’empereur romain converti au Christianisme,on voit la même chose, ensuite avec les arabes. Pourquoi le cycle devrait-il s’arrêter avec la reconquête des Juifs? à mon avis les chrétiens anti Israel et bien sûr les arabes se sentent frustrés de ne pas être eux les conquérants, il n’y a rien de « moral ou juridique » à tout cela seulement de la jalousie politique et des mensonges d’Etat répétés par une propagande à la göbbels sous les ordres du gouvernement Hitler. Il faut le dire et le répéter avec la même constance que ces crapules jusqu’à ce que cela pénétre leurs crânes obtus.

    6. robert davis

      PS Pour les gouvernements français promoteurs de la MYSTIFICATION « palestinienne » il y a bien sûr aussi de la couardise, la peur des attentas qu’ils ont dans le baba quand même et qui va s’accélérer très très fortement ces prochains temps jusqu’à une guerre civile que la gauche perdrait si elle était au pouvoir ces prochains temps ce qui est improbable. Et en plus l’idée fausse que sa position contre Israel lui apporterait …des commandes arabes. Plus stupides que tous ces gouvernements français qui ont fichu la pagaille dans toute l’Europe, c’est impossible de faire sauf à mettre au pouvoir tous les débiles des asiles de fous.

    7. HUBELE-AMAR

      Et que de dire des Musulmans d’Afrique du Nord qui ont spolié les juifs Nord-Africains ??? Tiens, tiens, les journaleux n’en parlent pas : Comme c’est bizarre !!!!!!! Tous des salauds !!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *