toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Interview de musulmans turcs : « un athée est un animal sans cerveau juste bon à être égorgé »


Interview de musulmans turcs : « un athée est un animal sans cerveau juste bon à être égorgé »

La vidéo ci-dessous est très révélatrice de l’état d’esprit de certains Turcs, sans doute parmi les chéris d’Erdogan :

Un journaliste interroge des citoyens turcs dans la rue sur les athées.

Chaque personne interviewée semble être un citoyen normal, un homme de la rue ordinaire. Aucun signe extérieur d’appartenance religieuse et pourtant, les réponses donnent froid dans le dos. Ces citoyens sont en fait des illuminés de l’islam, une espèce de plus en plus présente dans nos sociétés, dans nos villes, dans nos rues.

Loading...

Traduction :

« Attrapez-les et tuez-les.ˮ

Le journaliste : « Qui ? »

« Les athéistes ! Ils ne croient ni en Allah, ni dans le coranˮ.

« Ce sont des animaux, non des humains. »

Le journaliste : « Que voulez-vous dire ? »

ˮIls ne sont pas des humains. Ils ne sont pas comme nous.ˮ

Loading...

ˮQu’ils soient damnés. Ils ne croient pas en Allah. Qu’ils aillent au diable.ˮ

ˮQu’Allah les maudisse. Je vais les poignarder un à un, partout où je les trouverai.ˮ

ˮAprès tout, ce sont des athées, ils ne croient pas en Allah.ˮ

Loading...

Le journaliste : »Mais, ne devriez-vous pas les conduire à l’islam, leur parler de notre religion ? »

« Non, nous devrions les remettre à l’EI, afin qu’ils égorgent ces athées. »

Le journaliste : »Mais ce sont des êtres humains comme nous.ˮ

« Non, ce ne sont pas des humains.ˮ

ˮCe sont des ignorants, des infidèles !ˮ

ˮCe sont des menteurs et ils vous tromperont. Que signifie pour vous le mot « athée » ?

ˮIls n’ont pas d’honneur.ˮ

Le journaliste : »Pourquoi ?ˮ

« Les gens, qui ne croient pas en Allah, ne sont pas des êtres humains, mais des animaux.ˮ

ˮIls n’ont pas de cerveaux. »

Pour ces descendants des anciens Ottomans, l’athée serait donc un animal, sans cerveau, sans honneur, condamné aux flammes éternelles de l’enfer, indigne de l’islam, juste bon à être égorgé. Alors, pourquoi vouloir à tout prix rejoindre l’UE, où l’athéisme semble régner en maître ?

En favorisant l’accélération de la suppression des visas pour les Turcs et l’adhésion de la Turquie islamiste d’Erdogan à l’UE, l’Ange des musulmans Merkel accélère par la même occasion l’islamisation de l’Occident et sa chute vers l’enfer d’Allah.

Pour soutenir Europe Israël financièrement, cliquez ici et choisissez le montant de votre don.

Mrs Erdogan

Frau Merkel partage-t-elle l’avis de Madame Erdogan, la femme potiche du sultan, quand cette dernière déclare regretter le bon vieux temps du harem ?

Cette institution, qu’elle voit comme une source d’inspiration pour la société turque d’aujourd’hui, un « établissement éducatif, qui préparait les femmes à la vie … »

harem turc

Que n’avons-nous pas un Donald Trump en Europe, en lieu et place de toutes ces lavettes islamophiles, tremblant d’indignation à la moindre critique de l’idéologie de mort !

Interrogé par un journaliste de CNN, Anderson Cooper, qui lui demanda s’il croyait que l’Occident était en guerre avec l’islam et s’il se référait à l’islam en général ou à certains éléments radicaux à l’intérieur de l’islam, Donald Trump répondit :

Vous devez le déterminer. Mais je pense qu’il y a une haine énorme et nous devons rester vigilants. Nous devons être très prudents et nous ne pouvons laisser entrer dans ce pays des gens qui ont cette haine des USA et des non musulmans.

Je pense que l’islam nous haït. Il y a quelque chose, là, il y a une haine terrible, une haine énorme. Nous devons aller au fond des choses. Il y a une haine incroyable de l’islam envers nous. »

Donald Trump a bien raison : nombreux sont les versets coraniques qui incitent les musulmans à cette haine et la justifient.

Hélas, les Georges Soros sont plus nombreux que les Donald Trump.

Georges Soros, soutien financier d’Hillary Clinton, architecte du chaos généralisé, ce mauvais génie, ce « philanthrope » de gauche, qui ne cache pas ses préférences mondialistes et son opposition aux frontières, alors que Trump a promis de faire construire un mur sur la frontière mexicaine, est entré dans l’arène anti-Trump.

Cet ennemi des nations veut empêcher Donald Trump de remporter les élections. Alors le réseau Soros s’active :

  • inciter les Latinos à demander la naturalisation et ainsi augmenter le nombre de voix opposées à Trump afin de lui barrer la route vers la Maison Blanche.
  • mobiliser l’organisation fasciste Move on qu’il finance en partie pour que ses activistes empêchent les réunions politique de Donald Trump de se tenir, ce qu’ils ont commencé à faire à Chicago.
  • Le « National Partnership for New Americans » proche de George Soros, collabore avec l’administration Obama et les syndicats de travailleurs pour inciter les immigrés à demander leur naturalisation selon des règles souples, qui permettent d’envisager le traitement favorable d’un million de dossiers d’ici à novembre.

Trump devient l’homme à abattre et les snipers, prêts à le descendre, sont à leur poste.

Triste monde où celui qui défend sa patrie, son peuple, devient la cible de tueurs. C’est la démocratie par l’élimination de tout opposant, à la Staline, à la Hitler, à la Mao !

© Rosaly pour Dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Interview de musulmans turcs : « un athée est un animal sans cerveau juste bon à être égorgé »

    1. zanaroff

      Quelle différence entre ce discours et celui du Seigneur JÉSUS CHRIST DE NAZARETH. Quand le Dieu d’Israël parle, il parle de délivrance, de rédemption, de liberté retrouvée. Dieu abolit l’esclavage, rétablit la femme dans son intégrité et sa dignité. Dieu est un Dieu d’amour, de miséricorde, de pardon, ouvert à tous les hommes de bonne volonté. Dieu appelle les hommes à connaître sa rédemption, à travers le don de la vie de son FILS. Le Machiah est venu délivrer, sauver, laver les hommes de tous leurs péchés et les réconcilier avec le Père Eternel. Le Dieu d’Israël avait promis le Messie, sa promesse s’est accomplie et le monde entier peut voir que le Seigneur à traversé chaque sentier de cette terre. Yeshoua a parcouru la terre de long en large dans toute sa gloire. Des hommes du monde entier ont contemplé sa gloire. Il est temps que les musulmans contemplent à nouveau sa gloire, sa lumière bienfaisante. Chaque musulman de cette terre doit tourner le regard vers JESUS CHRIST DE NAZARETH SANS PEUR. Mahomet a annoncé le retour de Jésus. Les musulmans doivent se préparer à son retour dans l’humilité et l’amour de son prochain. Voilà le chemin que Dieu souhaite pour les hommes.

    2. MisterClairvoyant

      Les forces du mal sont partout, parfois même où on se l’attend le moins. L’Occident se culpabilise de ses erreurs passés et a perdu l’initiative. Les chrétiens et les juifs qui étaient au Proche-Orient et en Afrique du Nord, bien des siècles avant que l’islam les colonise, les expulse ou les extermine, ces pays chrétiens sont devenus par la force des armes, nous répètent aujourd’hui, des terres d’Islam. Terres volées; alors, leurs ouvrir nos portes dévient insupportable, car en plus de nous avoir envahis, ils se déclarent nos victimes, avec le droit exclusif de nous haïr à mort. Cela il y a seulement quelques années, je n’aurais pas pu le dire ni l’écrire, car j’ai toujours eu de l’empathie pour tous les peuples qui souffraient, sans tenir compte de leur religion, mais l’avenir de la culture judéo-chrétienne qui nous a modelés depuis plus de 2 000 ans est en danger et notre avenir compromis.
      J’ai de la peine, car tous ces migrants ont besoin d’aide, mais si c’est pour nous haïr et après, dynamiter la démocratie et nos libertés de l’intérieur, je comprends que le discours de Donald Trump correspond plus à nos besoins que celui de ses détracteurs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *