toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France : Un document du PS veut développer les écoles privées musulmanes et l’Islam. La laïcité à la trappe…


France : Un document du PS veut développer les écoles privées musulmanes et l’Islam. La laïcité à la trappe…

Crée dans la foulée des attentats, le groupe de travail du PS sur la «cohésion républicaine» a formulé des propositions, dont le développement des écoles privées musulmanes. Cinq semaines plus tard, certains signataires s’en désolidarisent.

Le document était passé totalement inaperçu. Publié sur le site du Parti socialiste le 1er février et présenté le même jour lors du rassemblement des secrétaires de section à la Maison de la Mutualité, à Paris, «le rapport d’étape» du groupe de travail «Cohésion républicaine» ressurgit cinq semaines plus tard et suscite des réactions, notamment de la part de certains signataires, qui prétendent ne pas avoir eu connaissance de son contenu.

En cause, cette petite ligne, à la fin des cinq pages du rapport, qui fait polémique: «Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat» pour mieux «organiser la place de l’islam dans la République». Une proposition étonnante alors que la défense de l’école publique fait partie de l’ADN du PS.

Loading...

Ces mêmes positions sur la laïcité se retrouvent à Beauvau. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a repris lors du conseil des ministres du 25 février des propositions du texte, notamment sur les écoles privées. «Le gouvernement veillera à ce que l’enseignement privé confessionnel musulman puisse se développer dans le respect des principes républicains. Des instructions seront adressées aux préfets et aux recteurs afin qu’ils fassent pleinement usage de leurs prérogatives de contrôle», avait annoncé le ministre. Le Parti socialiste, s’en était aussitôt félicité dans un communiqué.

«Je n’ai jamais lu le texte et je n’en partage pas les options»

Emmanuel Maurel, signataire du rapport de «Cohésion républicaine»

Sauf que le texte en question n’est pas – ou plus – au goût de tous ses signataires. «Je n’ai jamais lu ce texte et je n’en partage pas les options. Je n’y ai pas été associé, pas plus que mes collègues dont le nom est mentionné», déplore Emmanuel Maurel, eurodéputé et animateur de la contribution «Maintenant la gauche».

L’élu socialiste regrette que le texte n’ait pas été discuté en bureau national. «J’ai appelé Laurent Dutheil (secrétaire national à la Laïcité et aux institutions, ndlr), l’auteur du texte, pour lui en faire part, et j’ai adressé un courrier. Il m’a dit qu’il avait inscrit nos noms parce que nous faisions partie du groupe de travail», détaille au Scan l’un des leaders de l’aile gauche du PS, qui s’offusque d’être associé à un texte qui promeut le développement des écoles confessionnelles.

La députée de Paris Sandrine Mazetier, dont le nom apparaît aussi à la fin du document, n’a pas non plus pris connaissance du document avant sa publication. Elle précise que le texte ne reflète en rien la ligne officielle du PS, et que le travail s’est fait dans la précipitation. «Ce n’est qu’un point d’étape, le rédacteur de ce texte s’est retrouvé probablement un peu seul pour l’élaborer, à cause d’un calendrier très ramassé, ajouté à d’autres impératifs comme la Loi Macron», explique la secrétaire nationale, qui refuse de préciser si elle partage ou non les propositions qui sont exposées.

François Kalfon, conseiller régional Ile-de-France, avoue lui aussi ne pas avoir lu le texte, pourtant envoyé au préalable par Laurent Dutheil. «Je suis contre le développement et la promotion des établissements scolaires privés sous contrat mais plutôt favorable à un contrôle des structures éducatives existantes par l’Éducation nationale. Je n’adhère donc pas à la formule employée», explique-t-il, contacté par Le Scan.

Un sujet tabou pendant la campagne électorale?

Laurent Dutheil, «monsieur laïcité» au PS, ne comprend pas cette agitation. «Le texte a été présenté devant les secrétaires de section socialistes, et aucun élément critique n’y a été apporté. Et cinq semaines après il y aurait une incompréhension! Je ne dis pas autre chose que ce que dit Cazeneuve», pointe l’auteur du texte incriminé, qui estime avoir associé les autres signataires à ce rapport.

Learn Hebrew online

«Ne cherchons pas des querelles, on veut tordre la réalité. Nous ne disons pas qu’il faut absolument développer l’enseignement privé musulman», peste-t-il. Le socialiste dénonce le «deux poids, deux mesures» et la discrimination entre les enseignements confessionnels. «Nous devons considérer que toutes les religions sont sur le même plan», abonde-t-il, visant le développement beaucoup plus important de l’enseignement confessionnel catholique sous contrat par rapport aux autres religions.

À quelques jours des élections cantonales, les responsables PS ne souhaitent pas s’aventurer sur le sujet sensible de la laïcité. Selon nos informations, l’exécutif du PS devrait clarifier la ligne du parti lors d’un bureau national, juste après les élections. Le texte incriminé devrait être notamment à l’ordre du jour. Autre symptôme du malaise ambiant: l’examen de la proposition de loi des radicaux de gauche sur la neutralité religieuse dans les crèches privées, initialement prévu ce jeudi, a été reporté au 11 mai.


Le PRG dénonce «une trahison de la République»

«En renonçant à défendre l’école publique le parti socialiste trahit la République.» C’est en ces termes forts que le Parti radical de gauche (PRG) de Jean-Michel Baylet a combattu les propositions du PS sur la laïcité.

Loading...

«Ces propositions sont indignes de la tradition socialiste d’émancipation vis-à-vis des religions et sont une insulte à la mémoire d’Alain Savary qui a combattu avec force pour unifier l’enseignement secondaire», dénoncent-ils encore, dans un communiqué publié lundi. Les radicaux de gauche demandent à Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, de «rapidement clarifier la position du PS en matière de laïcité».

«Quand nous avons lu le document, nous avons pensé que c’était une contribution d’un courant socialiste. Nous avons été estomaqués de lire que le PS encourageait les écoles confessionnelles et les lieux de culte», a expliqué au Scan Pascal-Eric Lalmy, secrétaire national à la laïcité au PRG.

» Le rapport d’étape du groupe de travail «Cohésion républicaine»:





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “France : Un document du PS veut développer les écoles privées musulmanes et l’Islam. La laïcité à la trappe…

    1. alauda

      D’une part, « la présence musulmane en France » n’est pas « très ancienne », sinon il en aurait été question en 1905 (un événement contemporain de la génération de mon grand-père qui a fait 14-18, ce n’est pas TRÈS ANCIEN).

      D’autre part, la nationalité française a été offerte aux musulmans en Algérie française à la fin du XIXème siècle : très peu l’ont demandée parce qu’elle leur paraissait incompatible avec l’islam. Aujourd’hui l’islam prosélyte nargue beaucoup de gens au quotidien par des provocations à n’en plus finir. Et il faudrait que l’on se couche ?

      Petit rappel au PS, «les juifs sont détestés par l’extrême gauche car Israël incarne une des dernières figures de l’État-nation» (Zemour).

      J’aime bien faire un petit test auprès de certains sympathisants de gauche, en prononçant le mot « Israël » ou « juif » dans un contexte positif : le nombre d’individus qui tombent dans le panneau pour enfourcher le cheval de bataille « Palestine » est symptomatique de la cécité de ce parti qui regarde la paille dans l’œil d’un Zemour sans voir la poutre dans son œil.

      Avant de parler du modèle intégrateur de notre laïcité, il faudrait regarder à deux fois qui on accueille. Sinon, on sait ce qui nous attend à l’horizon de cette génération.

    2. Salmon

      Extrème gauche , PS dans le meme panier

      les 2 veulent de l’islamisme en France , en remplaçant petit à petit les lois , parfois meme en catimini,
      ça s’appel un état totalitaire

    3. Pinhas

      Je ne sais pas pour vous , mais pour ma part , je sais pour qui je voterai en 2017 .

      Le vase ; goute après goute à débordé depuis plus de 30 ans .

      Nous sommes arrivés au point de non retour avec ces affamés du pouvoir qui nous ont pris pour des cons et ce , sans honte ni remord .

      ON ne doit plus se laisser manipuler avec des partis politiques vendus aux muzz , payés par le Qatar et qui vendent notre pays petits bouts par petits bouts aux émirats et autres pays haineux de notre liberté et nos droits .

      On aime la France nos ancêtres se sont battus pour elle , pour sa Liberté , pour que nous , Français de religion Juive soyons l’exemple de tous .

      Je n’accepterai plus jamais que la droite ou la gauche , extrême ou pas puisse nous mentir , nous vendre à l’ennemi .

      NOUS SOMMES UN PEUPLE LIBRES ET UNI CONTRE DES IMPOSTEURS .

    4. Pinhas

      Rectification , désolé .

      Je n’accepterai plus jamais que la droite LR ou l’extrême gauche puissent nous mentir , nous vendre à l’ennemi .

      NOUS SOMMES UN PEUPLE LIBRES ET UNI CONTRE DES IMPOSTEURS

    5. FANNY

      il n’y a pas assez de postes d’enseignants dans le public et nos impôts vont financer ces écoles privées pour soi-disant mieux surveiller?! il faut au contraire donner plys de fonds au public pour empêcher l’extention de l’islamisme et du terrorisme.
      Les enfants doivent apprendre le français et l’Education nationale doit cesser de financer des cours d’ arabe à des enfants qui le parlent déjà chez eux. Il vaut mieux renforcer les cours de français pour leur intégration. C’est le monde à l’envers.
      Créer des écoles musulmanes privées ne va que renforcer le communautarisme.
      Ras le bol de ce gouvernement de désaxés !

    6. Fred

      @ Pinhas, ‘je sais pour qui je voterai en 2017’ , ça revient à dire les choses sans les dire ouvertement et face au désert politique actuel, à vous jeter dans la gueule des loups, à défaut de hurler avec eux, une de mes expressions favorites. Si vous aviez conscience du niveau de réflexion et des motivations cachées du FN, (j’ai, par hasard,pratiqué certains de leurs élus dans le Nord-PdC, familiers de MLPN), vous seriez moins empressé à les porter au pouvoir. Certes, quand une situation politique devient embrouillée, le populisme rattrape et séduit les foules. Mais faut-il pour autant céder aux sirènes de la panique ?

    7. Alice

      alauda : »J’aime bien faire un petit test auprès de certains sympathisants de gauche, en prononçant le mot « Israël » ou « juif » dans un contexte positif : le nombre d’individus qui tombent dans le panneau pour enfourcher le cheval de bataille « Palestine » est symptomatique de la cécité de ce parti qui regarde la paille dans l’œil d’un Zemour sans voir la poutre dans son œil. »
      ——————————————————————
      De mon côté , sans jouer l’expérience, des personnes avec qui j’ai sympathisées , se sont mises à bafouiller quand j’ai fais une allusion à mon judaïsme , par exemple ça donnait « comment toi Alice tu es juive ? « , une autre a failli s’étrangler en me demandant euh ? ? Comment vous élevez vos enfants ?  » , les deux personnes citées sont cathos et pratiquantes .Donc je ne te rejoins pas sur les gens de gauche seraient plus antisémites que ceux qui votent à droite ou au FN . Bien souvent on est antisémite sans connaitre un seul juif !

      Je suis d’accord avec Fred à propos du FN , je l’ai dis ici plus d’une fois , pas de doute que le FN a besoin de toutes les voix , il est composé de tellement de « courants » , ça va jusqu’à la gauche très à gauche avec des militants qui ont manifesté contre la loi travail qui malgré son nom n’a rien à voir avec El Khomery , il n’y a qu’à lire N.BAY et Philippot sur le sujet , en votant cette loi la France reviendrait au XIXè siècle , les travailleurs perdant leurs acquis sociaux …. pas pour moi du tout !

    8. Alice

      « Je ne sais pas pour vous , mais pour ma part , je sais pour qui je voterai en 2017 . »
      Tu ajoutes le Qatar bravo tout y est ! manquerait plus que la Libye ,
      ça serait pour ceux qui ne connaissent pas le dossier et toc le tien de dossier est complet !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *