toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Echec pour BDS: En 2015, les échanges entre la France et Israël dégagent un excédent de 66 Millions d’Euros


Echec pour BDS: En 2015, les échanges entre la France et Israël dégagent un excédent de 66 Millions d’Euros

Les exportations françaises vers Israël ont augmenté en 2015 par rapport à 2014, un résultat encourageant si on le compare aux années précédentes ou à ceux de nos partenaires allemands et italiens.

Ces évolutions doivent cependant être remises dans le contexte des évolutions de plus long terme, et elles devront être rapprochées de celles des échanges de service qui représentent des montants en forte augmentation, surtout depuis Israël vers la France.

1. Les exportations françaises progressent de près de 15% en 2015.

En 2015, les exportations françaises de biens vers Israël ont atteint 1,33 milliards d’euros, soit une hausse de 15% par rapport à l’année 2014 (1,16 milliards) et son niveau le plus élevé depuis 10 ans. La hausse a été soutenue principalement par :

– Les équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique, qui ont augmenté de 12,2%, s’établissant à 327 millions d’euros. Cette expansion a été particulièrement portée par la hausse de 80% des exportations des machines industrielles et agricoles, s’établissant à 197 millions d’euros contre 109 millions en 2014.

– Les matériels de transport qui ont connu une hausse de 46%, s’établissant à 230 millions d’euros, dont une augmentation de 54% des véhicules automobiles (106 millions d’euros contre 69 millions en 2014).

– L’industrie agroalimentaire : les ventes augmentent de 33,7% s’établissant à 123 millions contre 94 millions en 2014.

– Les produits chimiques, parfums et cosmétique, qui ont augmenté de 6,5% (283 millions) et les produits pharmaceutiques, qui ont connu une hausse de 15,7% (111 millions).

2. Les importations israéliennes progressent également mais à un rythme moins rapide.

D’une année sur l’autre les ventes israéliennes en France ont augmenté de 4,9%. Les postes les plus dynamiques sont les produits informatiques et électroniques (10% environ) et les produits agricoles. Les produits agroalimentaires et les ventes israéliennes d’hydrocarbures sont en baisse.

Dans ce contexte, les échanges commerciaux entre la France et Israël dégagent en 2015 un léger excédent (+66 M€), après un déficit en 2014 (-45 Md€).

3. Ce bon résultat doit être vu à la lumière des performances médiocres des années passées.

Depuis 2006 nos ventes en Israël ont oscillé entre 1 et 1,3 milliards d’euros alors que les importations totales d’Israël ont presque doublé sur la même période. Ainsi, dans une perspective plus longue, les ventes françaises atteignent certes en 2015 leur plus haut niveau en valeur, en dépassant pour la première fois 1,3 milliards d’euros, mais sans se détacher encore nettement des performances réalisées par exemple en 2008 ou en 2011 (1,29 milliards dans les deux cas).

Par ailleurs, selon les chiffres israéliens nos ventes, en shekel (NIS), progressent également, mais à un rythme un peu moins rapide, ce qui serait cohérent avec le fait que l’augmentation globale de 15 % est intervenue dans un contexte où le NIS a lui-même gagné environ 10% par rapport à l’euro.

Pour autant les performances dans le domaine de l’automobile, de l’agroalimentaire et des machines-outils, tout particulièrement, semblent indiquer qu’une meilleure pénétration du marché est possible. Enfin, on peut, à ce stade encore préliminaire, constater que les performances françaises semblent meilleures que celles de l’Allemagne ou de l’Italie dont les ventes reculent légèrement. Selon les chiffres israéliens, les achats israéliens en France représentaient à peine plus de la moitié des montants achetés en Italie en 2014 (56%), ce ratio s’améliore un peu en 2015 (64%).

C’est un constat qui nécessitera d’être confirmé dans les prochains mois, dans un contexte où la croissance israélienne reste dynamique (+ 2,6% de croissance en 2015, + 3% attendus en 2016 selon l’OCDE).





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Echec pour BDS: En 2015, les échanges entre la France et Israël dégagent un excédent de 66 Millions d’Euros

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap