toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Deux soldats israéliens entrent par erreur dans un camp palestinien à cause du GPS, les arabes tentent les lyncher


Deux soldats israéliens entrent par erreur dans un camp palestinien à cause du GPS, les arabes tentent les lyncher

Suivant leur navigateur routier, deux soldats israéliens sont entrés par erreur dans un camp de réfugiés palestiniens lundi peu avant minuit, entraînant de violents heurts.

Durant la nuit et lundi à mardi, les violences se sont poursuivies dans le camp de Qalandya, alors que les autorités israéliennes ont tenté de récupérer les deux soldats.

Un mort et une quinzaine de blessés

Les heurts ont fait un mort et dix blessés palestiniens. Le jeune homme tué a été identifié comme étant Iyad Omar Sajdia, étudiant en journalisme de 22 ans. Cinq garde-frontières israéliens ont quant à eux été blessés, dont un sérieusement, a souligné la police. Les deux soldats égarés ont été récupérés sains et saufs.

Les deux soldats « ont apparemment utilisé Waze », une application israélienne de navigation routière détenue par le géant Google, a dit le ministre de la Défense Moshé Yaalon, cité par son bureau. Waze « leur a indiqué un raccourci de Jérusalem à Ramallah » en Judée Samarie.

Le véhicule en flammes

Une fois entrée dans le camp, la jeep a été attaquée à coups de pierres et de bouteilles incendiaires. Le camp, véritable petite ville aux ruelles étroites tout près de Jérusalem, est situé de l’autre côté du mur de béton construit par Israël contre les attaques terroristes arabes, a expliqué le porte-parole de l’armée, le général Moti Almoz, à la radio militaire.

« Les deux soldats ont dû abandonner le véhicule en flammes. L’un d’eux s’est caché dans la cour d’une maison et a tiré pour se défendre et signaler sa position, tandis que le second s’est enfui vers Kohav Yaakov », une colonie israélienne proche. De nouveaux affrontements ont éclaté avec l’arrivée d’importants renforts israéliens.

L’application en cause

L’entrée par erreur des soldats à Qalandya a suscité des interrogations au sein de l’armée, réputée comme la plus technologiquement avancée dans la région, sur le rapport de ses militaires avec les technologies.

Les deux soldats égarés « ne connaissaient pas le terrain », a dit le ministre de la Défense. « Il faut vérifier qui les a envoyés en mission, ce qu’ils savaient et ce qu’ils ne savaient pas et que faire, quand, à l’époque moderne, c’est Waze qui vous montre le chemin ».

« J’ai appris il y a longtemps, quand le GPS est entré en service, qu’il ne faut pas oublier comment on se sert d’une carte, qu’il faut surtout connaître son environnement », a-t-il ajouté.

Waze nie toute implication

Waze a assuré mardi que l’application de navigation routière qu’elle a créée n’était pour rien dans le fait que des soldats israéliens étaient entrés par erreur dans le camp palestinien.

Selon Waze, les soldats avaient désactivé sur leurs portables un paramètre écartant les trajets dangereux ou passant par des secteurs interdits aux Israéliens. Ce paramètre est présent par défaut, ce qui signifie que les soldats l’ont délibérément désactivé, a dit un porte-parole de Waze.

« De plus, le conducteur s’est écarté de la route suggérée (par l’application) et est entré en zone interdite », a-t-il ajouté. « Sur la route en question, des panneaux interdisent (aux Israéliens) l’accès aux territoires sous contrôle palestinien ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Deux soldats israéliens entrent par erreur dans un camp palestinien à cause du GPS, les arabes tentent les lyncher

    1. Pinhas

      Pas de bol ils sont tombés sur un nid de mouches à merde .

      J’espère qu’ils avaient de l’insecticide ou du ruban  » Tue Mouches  » avec eux .

    2. GREGOIRE

      C’est une colonne de blindés israéliens qui aurait du utiliser waze.
      A present l’application serait conforme à la réalité du terrain. Plus aucun camps
      crassos no mans land réalisé par erreur.
      Une erreur par jour et sous peu, tous les problèmes résolus.

    3. Charles DALGER

      Il faut arrêter de désigner les déchets nazislamistes par la locution victimaire que vous utilisez. Laissez ça aux antijuifs.

      Le titre correct aurait dû être : Deux soldats israéliens rentrent par erreur, dans une zone de non-droit abandonnée aux nazislamistes par le laxisme des juges israéliens !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap