toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bruxelles : après les attentats, des célébrations pro-jihad cachées par les médias


Bruxelles : après les attentats, des célébrations pro-jihad cachées par les médias


Le vice-premier ministre belge reconnaît que suite aux attentats de Bruxelles, des célébrations de rue et d’incitation au terrorisme ont eu lieu en plusieurs endroits de Belgique et qu’aucun média belge n’a relayé cette information.

Jan Jambon a évoqué mercredi la question des attentats du 22 mars, lors d’un colloque à la Haye intitulé «Le terrorisme, Israël et le droit international », organisé par le groupe de pression néerlandais antiraciste et pro-israélien CIDI, ou Centre d’Information et de Documentation sur Israël.

Jambon, un homme politique de droite, a reconnu à l’occasion de cette remarque, que la Belgique a un problème de jihadisme.

CNN définit d’ailleurs la Belgique en ces termes : l’un des plus petits pays d’Europe, qui au niveau du continent, constitue la plus grande source par habitant de jihadistes combattant en Syrie et en Irak.

Jambon a révélé qu’en février, les services de renseignement belges avaient signalé 451 citoyens jihadistes, mais que le profilage des jihadistes est inefficace.

Il n’y a qu’un jihadiste sur six qui vienne d’un milieu pauvre

Il a précisé que les jihadistes viennent de divers horizons, «y compris des médecins, avocats et criminels de droit commun», et pas seulement de milieux pauvres. Il n’y a qu’un jihadiste sur six qui vienne d’un milieu pauvre en Belgique.

Jambon réclame une meilleure coopération pan-européenne sur le terrorisme.

Jan Jambon s’en est pris aux médias belges pour ne pas avoir couvert les manifestations pro-jihadistes qui ont suivi les attentats du 22 mars.

Mais il y avait déjà eu des manifestations islamiques avant les attentats, plus précisément entre l’arrestation de Salah Abdeslam et le 22 mars, et les médias belges avaient gardé le silence.

D’où les vives critiques du premier ministre de la Région flamande, Geer Bourgeois, qui a souligné que peu de temps avant les attentats, censés être causés par des terroristes de l’Etat islamique, il y a eu des émeutes musulmanes qui n’ont pas été relayées par les médias publics.

Les attaques terroristes ont eu lieu quatre jours après l’arrestation de Salah Abdelslam, soupçonné d’avoir été impliqué dans des attentats terroristes qui ont tué 130 personnes à Paris en novembre dernier.

«Il est, pour moi, très choquant qu’après l’arrestation de Abdelslam, 200 jeunes d’origine étrangère lancent spontanément des bouteilles et des pierres sur notre police», a dit Bourgeois.

«Il est regrettable que nous n’ayons vu aucune de ces images aux informations de la télévision nationale.»

Learn Hebrew online

VRT, le radiodiffuseur public flamand, a déclaré qu’il n’a pas signalé l’incident pour des raisons techniques et non par une volonté de taire l’évènement…..

Source : Traduction, adaptation © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

Source

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Bruxelles : après les attentats, des célébrations pro-jihad cachées par les médias

    1. Roland

      Les médias Belges sont a la botte du gouvernement P.S de Bruxelles car ils reçoivent des subsides des régions pour survivre. C’est vrai que Bruxelles est vraiment envahie par les étrangers importés par le P.S pour rester au pouvoir. 62% de la population de Bruxelles est étrangère ou d’origine étrangère. En 2014, le gouvernement fédéral est passé à droite, le P.S et ses associés ont été mis dans l’opposition. Reste maintenant aux citoyens Belges à liquider le P.S en région Bruxelloises et en Wallonie les régions « Pauvres » du pays ou il reste au pouvoir, la région Flamande étant déjà à droite. Espérons que cela se fera car si le Belge vote encore P.S, c’est l’islamisation de ces régions.. En attendant, organisez votre protection et celle de votre famille par vos soins.

    2. Pinhas

      @Roland .

      Après ce drame atroce qui s’est déroulé à Zaventem je ne peux pas imaginer qu’un Européen osera encore voter à gauche sinon des musulmans .

      Cette fois il va falloir voter la sanction sinon c’est foutu et le pire du pire arrivera .

      Pour ma part , en 2017 je voterai contre mes conviction pour le FN ou Debout La France mais certainement pas pour la droite ou la gauche .

      La France tout comme toute l’Europe doit se faire violence et bloquer cette montée de l’islamisme qui est en train de déformer l’esprit de jeunes influençables ou sans but .

      Retrouvons nos repaires, nos valeurs .

      France et Belgique , même combat .

      Si nous ne faisons rien c’est comme si on crachait sur la mémoire de ceux qui se sont battus pour défendre notre liberté .

      EUROPE ,RÉVEILLE TOI !

    3. Frank Giroux

      Tout à fait d’accord.

      De toute évidence il règne dans les médias une espèce de consensus international souterrain pour taire toutes les informations, les événements, les actes de guerres et les agressions – qui pourraient susciter une prise de conscience réelle des dangers de l’invasion arabo musulmane, des dangers du sans-frontiérisme, du multiculturalisme et du communautarisme galopant.

      L’information qui est relayée au Canada ou en France ou en Belgique est de + en + biaisée, délibérément mensongère, délibérément orientée vers une acceptation sans contrepartie de l’envahissement de l’occident sous le prétexte fallacieux de la misère humaine du continent africain et du Moyen Orient.

      J’écris fallacieux (qui est destiné, qui cherche à tromper, à induire en erreur) parce que s’il est exact que ce continent semble incapable de subvenir aux citoyens, jamais il n’est pris en compte que les illegal alien envahisseurs cherchent la solution de facilité en migrant vers le nord au lieu d’essayer de trouver des solutions sur leur territoire. Jamais il n’est pris en compte tout l’argent versé à ces mêmes pays pour leur venir en aide qui est gaspillé au fur et à mesure des donations. Jamais il n’est pris en compte que ces envahisseurs sont partis de leur plein gré de leur pays d’origine, ou autrement ce sont leurs  »frères » qui les ont chassés.

      Les médias tiennent pour responsable de ce désastre tous les occidentaux on les culpabilise un maximum, on les pointe du doigt sans relâche. Du même souffle ils nous présentent les terroristes en devenir sous le jour honnis d’un misérabilisme gluant : » Qu’ils font donc pitié ces habitants des quartiers pauvres de Bruxelles ou de Paris. »

      Les médias donnent envie de vomir.

    4. MARINEL

      Un arabe reste un arabe !
      Ourko reste ourko !
      Et à l’opposé : la civilisation reste la civilisation…

    5. Mike

      Avec un nom comme « Jambon », au moins on sait qu’il est du bon côté!

      Moi je vois un peu de progrès, comme le Monsieur-poule «Palestine» à la commémoration, qui s’est fait déplacer par des Belges qui en ont assez…

    6. MikeLTC

      Visiblement certains médias ont fait passer l’idée absurde que délinquance, ou pire encore, terrorisme rime forcément avec pauvreté. Comme dit plus haut un arabe reste un arabe, qu’il soit riche ou pauvre.
      Chercher des explications à leur comportement est une perte de temps et de vies !

    7. GIBERT

      Surtout, que personne ne pleure sur la Belgique.
      Plus anti juifs, tu meurs!

      En 1968, j’étais avec des amis et nous sommes allés déjeuner à Bruxelles. Qq kilomètres avant, ns ns sommes arrêtés dans un restaurant, qui avait sur sa porte:
      « Interdit aux chiens et aux juifs ». J’ai refusé d’entrer, of course.
      L’ancien maire (socialiste) de MOLENBEEK accusait les juifs de malmener les pôooooooooooooovres arabes.
      Dc, il peut encore leur en arriver, que je ne pleurerait pas!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *