toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Azouz Begag met les pieds dans le plat « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Il y a 15 à 20 millions de musulmans en France » – vidéo


Azouz Begag met les pieds dans le plat « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Il y a 15 à 20 millions de musulmans en France » – vidéo

Azouz Begag revient sur le chiffre officiel de 5 millions de musulmans en France « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Comme si ces 5 millions n’avaient jamais fait d’enfant… Nous sommes en réalité 15, 20 millions dans cette société ».

Azouz BEGAG est né le 5 février 1957 à Lyon (Rhône), est un homme politique, écrivain et chercheur français en économie et sociologie et est chargé de recherche du CNRS à l’université Paris-IV. Il a été ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances du 2 juin 2005 au 5 avril 2007 dans le gouvernement Dominique de VILLEPIN,

Dans son ouvrage, il dénonce les nouveaux périls identitaires français dans son livre : « C’est quand il y en a beaucoup… »

D’autre part, il corrobore les propos d’Éric ZEMMOUR sur les chiffres non avouable de Français d’origine nord africaine et ainsi met le pied au nez des journalistes télévisuel et écrite qui ne cessent d’inventer et de nous prendre pour des imbéciles.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Azouz Begag met les pieds dans le plat « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Il y a 15 à 20 millions de musulmans en France » – vidéo

    1. zanaroff

      20 à 30 millions, si ce n’est pas plus désormais. L’Europe est vouée au chaos et à la guerre civile. Les derniers arrivés viennent pour la boucherie. Fuyez braves gens. L’Heure est venue de fuir. Partez aux Usa, Canada, Australie, etc…

    2. alauda

      Il y a 40 ans, on était en 1976. En 1976, il n’y avait pas 5 millions de musulmans en France. La grande vague de naturalisation des immigrés est mitterrandienne, même si le regroupement familial date justement de 1976.

      En 1962, 1 million de personnes fuient l’Algérie : pieds-noirs et juifs français (non-musulmans), plus des harkis (musulmans). Si 14 ans plus tard, on avait eu une arrivée massive de musulmans (5 fois l’exode liée à cette indépendance particulière), je le saurais.

      Avant les années 1980, je ne sais pas ce que c’est qu’un musulman, en dehors des livres d’images et de la boîte de conserve télévisuelle. Je commence à rencontrer des enfants d’immigrés espagnols, italiens, européens, voire quelques immigrés sub-sahariens fraîchement débarqués. Mais franchement pas de musulmans ou du moins pas définis comme tels.

      Que dit Azouz Begag ? Que les musulmans sont un tiers de la population (faut voir s’il ne gonfle pas les chiffres à dessein) pour dénoncer leur absence de représentation à l’Assemblée nationale, « un vrai scandale démocratique », selon lui.

      Ben tiens, de quoi se plaint-il, puisqu’il est lui-même un ancien ministre ?

      Le scandale, c’est de revendiquer pour les musulmans des places de députés qui sont des élus. Personnellement je ne vote pas en fonction de la religion supposée des candidats.

      Môssieur le musulman de ma génération, votre contestation politico-religieuse me paraît plus que douteuse par les temps qui courent.

    3. Pinhas

      Que les muzz soient 5 ou 20 millions en France ce ne pas la le problème .

      Le problème c’est que cette population a démontré son incompatibilité à partager notre culture , nos traditions et nos lois .

      Ce qui est grave , c’est que nos dirigeants le savent et qu’ils nous ont englué avec ces sectaires à l’esprit moyenâgeux et barbare .

      Oui nous deviendrons minoritaire car les muzz ont avec eux des usines à muzz ; le ventre de leurs femmes .

      Contre cela on ne peu pas lutter , c’est mathématique .

      Le grand remplacement se fera sous nos yeux et avec la bénédiction des politiciens avides de pouvoir qui comptent sur les voix des muzz pour les élirent alors même que les Français diront NON .

    4. Jacques

      Je crois, comme alauda, que ce monsieur grossit sensiblement les chiffres.

      Il y a 40 ans, la population française était de 52-53 millions. Il ne devait pas y avoir alors plus de 2 ou 3 millions de musulmans sur ce total (le regroupement familial était à peine commencé). Donc environ 50 millions de Français non musulmans.
      Entre temps, ces non musulmans ont aussi fait des enfants, et même si le taux actuel de natalité est bas, il ne l’a pas toujours été autant ; et il faut ajouter l’augmentation importante de l’espérance de vie (10 ans sur les 50 dernières années selon les chiffres officiels). Donc les Français non musulmans sont aujourd’hui sans doute proches de 55 millions, peut-être davantage. Cela laisse une dizaine de millions de musulmans (de 8 à 12, disons).
      Bref, Begag est encore une fois dans la victimisation.
      Au lieu de pleurnicher comme la majeure partie de ses coreligionnaires, il ferait mieux de s’inquiéter de la radicalisation dans les « quartiers », de dénoncer les prédicateurs de haine, d’exhorter ses coreligionnaires à TRAVAILLER – mais c’est peut-être un gros mot ? – pour s’en sortir.
      Quant au fait qu’il y a peu de parlementaires musulmans, c’est de leur faute : ils n’ont qu’à travailler, encore une fois, et surtout : être crédibles ; mais ça, ce n’est pas gagné, parce que les Français ont beau se comporter comme des veaux parfois, ils sentent bien que porter au pouvoir des barbus ou sympathisants de barbus ne fera guère progresser le pays.

      PS : moi aussi, dans ma petite ville de « province », je n’ai pas vu un musulman avant les années 80 et peut-être même les années 90.
      Au collège, au lycée, il n’y en avait pas UN SEUL (ni même de gens de couleur, c’est dire). Mais c’est en train de changer à vitesse grand V… comme ailleurs.

    5. Victoire de Tourtour

      A Aix-en-Provence, en 1958,il y avait déjà une communauté maghrébine, installée sur une petite place au nord de la mairie. Quand les hommes croisaient des jeunes filles, des jeunes femmes court vêtues et les cheveux au vent,ils les traitaient de « sales putes blanches »,en arabe.
      Quant à Marseille…je sais qu’il y en avait déjà en 1911.
      A Paris, il y en avait dès avant la dernière guerre, et , pendant l’Occupation,c’est dans leur communauté que la Gestapo est allée recruter ce qui va constituer la BNA de sinistre mémoire.

    6. Khamous

      En 1972 certains journaleux TV annoncaient 3,5 millions pour leur souhaiter Bonne féte de Ramadan! Alors aujourd hui en 2016 , 44 ans apres c est bien possible! Quel coefficient faut il appliquer

    7. français pas naif

      Ce nombre cache de 20 millions est plus qu’alarmant. Si ce monsieur musulman le dit, c’est la réalité. Qu’a t’il à caché, sinon encourir une fatwa à son encontre. Ces musulmans se reproduisent plus vite et en plus gra’ nombre que les vrais Français, puisque leur marmaille indiscipliné et feignante est subventionnées par des allocations qui devraient nous être attribuées puisque c’est nous qui les finançons par notre travail.

    8. Armand Maruani

      La sécurité Sociale , la CAF et les ASSEDIC pourraient nous donner leurs statistiques .

      Je ne parle pas des prisons ( véritables écoles du crime ) où ils représentent 90 % de la population carcérale

    9. Abraham

      Azouz Begag met les pieds dans le plat « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Il y a 15 à 20 millions de musulmans en France » – vidéo
      C’est à l’honneur et au courage de Monsieur Azouz BEGAG de rappeler que les chiffres fournis sont bisés et trompe le peuple de France. Si effectivement il y a cinq millions de français musulmans en mesure de voter, il y par contre entre 15 à 20 millions de personnes pratiquants l’islam provenant principalement de l’Afrique et d’Asie.
      Mais, souligner aux français cette information c’est aussi donner une information incomplète. En effet, aujourd’hui, il faut souligner l’importance de l’islam à l’intérieur de l’espace unique de l’Union Européenne, puisqu’il n’y a plus de frontière entre les 27 états de l’Union. Le chiffre dans cet espace Européen se chiffre à plus de 72 millions d’adeptes islamiques. De plus ce chiffre ne peut que prospérer d’une part par une démographie exponentielle et de l’autre par l’immigration économique provenant des pays islamiques.

    10. madeleine

      Azouz Begag dit la vérité. Pied-Noir d’Algérie, il m’arrive très souvent de me croire encore à Oran.

      De mon balcon du centre de Paris, je ne vois que des arabo-musulmans dans ma rue, aux terrasses des cafés. Les commerces ont tous été rachetés par la même communauté. Je voyage en bus, même constat : 2 ou 3 « blancs », le reste est formé d’africains et d’arabes. Même chose dans le métro, les commerces. De quoi tuer définitivement la nostalgie de mon enfance en Algérie restée comme une plaie dans mon cœur : si ce n’est une architecture différence et l’absence du grand soleil, ainsi que celle de la grande bleue, je me retrouverais face à la population qui m’entoure, de nouveau en Algérie.

    11. C. Hamon

      Le malheur pour la France, c’est qu’on ne parle plus que de ça !

      Et si on ne parle plus que de ça, ……… C’est que le problème est immense.

      Il est déjà trop tard pour faire machine arrière.

    12. alauda

      L’Europe comptait 508 millions d’habitants selon Eurostat (janvier 2015), si la proportion se chiffre à 72 millions, cela fait 1 pour 7, soit 15 %.

      Encore faudrait-il être certain que lesdits 15% soient tous des adeptes fidèles, ce qui reste à prouver, la plupart d’entre eux se fondant dans la société. Un certain nombre conservent des liens forts avec les pays d’origine et aspireraient à y retourner si les conditions de vie y étaient plus favorables.

      Enfin « si on ne parle plus que de ça », c’est que nous nous laissons faire. Chez moi, depuis que nous avons changé d’équipe municipale, les mariages arborant des drapeaux étrangers à grand renfort de klaxons ont été priés de se calmer.

      En gros, en Europe, deux modèles sont en désaccord : d’un côté, le multiculturalisme à l’anglo-saxonne et de l’autre, le modèle à la française qui assimile. On s’est moqué du nôtre, l’autre modèle est pire.

    13. Pinhas

      Faudra t il avoir honte d’être Français ?

      Faudra t il raser les murs quand on osera sortir de chez soi ?

      Faudra t il payer une dime pour ne pas être converti à l’islam ?

      Faudra t il apprendre l’arabe pour comprendre le nouveau langage de la France ?

      FAUDRA T IL ENFIN NOUS BATTRE ET RESTER LIBRE .

    14. MOLIERE

      AZOUZ BEGAD nous dit la vérité et pour une fois qu’il n’y a pas de TAQUIIA sachons écouter un type qui sait de quoi il parle . Si certains ont eu la chance de vivre leur enfance dans un coin du territoire protégé de toute invasion sachez que ce n’est pas le cas de la majorité de nos concitoyens . Pas un coin de FRANCE n’est à l’abri; même dans le plus petit village vous trouverez des croyants et nous malheureux mécréans serons prochainement bouffés par cette majorité grandissante . Hé dire que certains critiquaient HOUELBEQUE . Son problème c’est qu’il dit la vérité avant les autres .

    15. AFMC98000

      On s’épuise de dire toujours la même chose : les musulmans ont envahi la France, comme ils ont commencé de le faire dans le reste de l’Europe. Avec les guerres fratricides entre arabo musulmans d’Orient, du Maghreb et d’Afrique, ce sont des millions qui sont attendus. Attendons nous à ce qu’ils représentent la moitié de la population avant 2020, comme il avait été annoncé par des ethnologues éclairés d’avant l’année 2000. Les dirigeants politiques qui nous ont gouvernés et qui sont en place aujourd’hui nous ont toujours mentis pour ne pas affoler le peuple. Parce que cette invasion musulmane fait peur. L’évidence est là : cette population à formé une communauté qui refuse de s’assimiler avec les français de souche de culture judéo chrétienne héritière de la civilisation gréco romaine. Encouragés par la gauche dans un but électoral et les associations anti racistes pro musulmanes mises en place en 1981 par Mitterrand, ils ont revendiqué leur culture islamiste à contre courant de nos lois républicaines traditionnelles, que bon nombre d’élus leur ont accordé.
      Il suffit de lire le coran pour comprendre que cette « religion » n’en est pas une. Ce coran régit en détail toutes les actions de la journée du fidèle et l’impose. C’est aussi un va en guerre pour soumettre la Terre entière avec la méthode bien expliquée au bédouin à plusieurs reprises, dont la taqqiya pour tromper l’ennemi en dernier recours. Une morale à l’opposé de la nôtre basée sur les 10 commandements de la bible, l’ancien et le nouveau testament, la liberté et le respect d’autrui.
      La religion musulmane est le pire fléau que le monde est produit avec des centaines de millions de morts massacrés ou soumis en esclavage à son actif au fil de son histoire. Cette idéologie terrifiante n’a pas terminé ses ravages.

    16. BAY

      Pour connaitre le nombre exact de musulmans vivants en France il ,’y a pas que la sécurité sociale les caf, les assedics, il faudrait faire un recensement au niveau national, tout simplement en relevant les noms des boites aux lettres de tout les immeubles des grandes villes de leurs banlieues, sur tout le territoire national, dans toutes les villes de populations moyennes pour connaitre le véritable nombre de musulmans présents sur le sol français, mais ça bien sûr le pouvoir ne l’autorisera jamais ! mon avis est que effectivement on doit bien compter dans notre pays 10 à 15 millions de musulmans.

    17. Jacques

      Begag a quand même un intérêt évident à grossir le nombre de musulmans : obtenir des avantages pour sa communauté, essayer de mettre en place une discrimination positive, ce genre de choses.

      Parce que s’il y a 20 à 25 millions de musulmans dans ce pays alors il est foutu, surtout quand on voit le discours officiel.

    18. Armand Maruani

      Quand Azouz Begag met les pieds dans le plat il s’aperçoit qu’il y a 15 à 20 millions de muzz en France .

      Le jour où on l’obligera d’aller à la mosquée et quitter ses babouches ils seront 100 millions .

    19. o.icaros

      « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Il y a 15 à 20 millions de musulmans en France »
      Il a raison et c’est mathématique. Pour reproduire une population à l’identique, il faut que chaque femme fasse un peu plus de deux enfants. Un pour son remplacement, un autre pour son conjoint plus un petit bout pour les couples sans enfant.
      Or, de mémoire, nous sommes passés de 40 millions d’habitants après la guerre à plus de 65 avec un taux de fertilité n’assumant qu’une démographie à l’identique. C’est à dire qu’en 50 ans la population française s’est accrue de plus de 20 millions d’habitants avec un taux de fertilité dépassant rarement les 2 enfants. Cherchez l’erreur.

    20. Jacques B.

      o.icaros : il y a aussi l’augmentation de l’espérance de vie. Selon wikipedia, je cite « Au cours des 60 dernières années, hommes et femmes ont gagné 14 ans de vie en moyenne ». Si on suppose 15 ans gagnés en 70 ans (depuis la guerre) et qu’une classe d’âge comprend en moyenne 750.000 personnes, cela donne plus de 10 millions de Français « de souche » en plus rien que par ce phénomène, donc 50 millions si on les ajoute aux 40 millions de 1945.

      Il s’y ajoute aussi l’immigration intra-européenne, ou asiatique…

      Donc : 10 à 15 millions de gens originaires du Maghreb ou d’Afrique ; sur ce total, tous ne sont pas musulmans, même s’ils sont majoritaires.

      10 ou 12 millions de musulmans, 15 millions maximum, ça me paraît plausible. Je suis persuadé que Begag exagère.

      Nous (non-musulmans) sommes encore très majoritaires dans ce pays ; il ne dépend que de nous de nous réveiller et d’imposer le silence à tous les adeptes de Mohammed un peu trop revendicatifs, voire de jeter dehors les fauteurs de trouble.

    21. antonini

      ces gens la se reproduisent plus vite que les rats ,ils n’ont que ça a faire ,ils ne travaillent pas ils ont tout les avantages que la FRANCE LEUR OFFRE , que voulez vous de plus donc ils ne font que faire des gosses !!!

    22. Alain H.

      51 millions d’habitants en 1950… 67 millions en 2016… Soit + 388 000 de solde résiduel par an (chiffre croissant sur une courbe exponentielle)… Et d’où ils viennent pour la plupart ? Car il y a longtemps que les Français de souche ne font plus de grandes familles… et que leur taux de reproduction est à peine au dessus de 1.4 par couple selon JMLP qui a de bonnes sources..

      On peut ajouter à ces chiffres – 220 000 étudiants français qui partent à l’Etranger et dont la moitié ne reviendront pas…

      On serait donc à + 500 000 migrants ou enfants de migrants par an (chiffre minimum)… Et sans plus certainement presque le double. Plus tous les illégaux (inchiffrable).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *