toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Au moins 21 morts et 42 blessés dans des attentats suicides à Bruxelles, la piste de l’artificier


Au moins 21 morts et 42 blessés dans des attentats suicides à Bruxelles, la piste de l’artificier

L’attentat suicide est confirmé, des attentats simultanées, de l’aéroport et du métro, actions coordonnées. au moins 21 morts et 42 blessés dans des explosions à Bruxelles .

Aéroport: une première explosion a été entendue dans le hall des départs, peu après 8 heures, selon Le Soir. Elle a eu lieu au niveau du guichet d’enregistrement de la compagnie American Airlines. Elle serait le fait d’un kamikaze.

Métro: une deuxième déflagration a eu lieu dans l’aéroport, c’est le fait de colis piégés. De nombreuses personnes quittaient l’aéroport en courant, abandonnant leurs bagages sur place. Les stations visées sont Schuman, Maelbeek et Arts-Loi. Les trois stations ont été évacuées, tout le réseau métropolitain est fermé. Pour l’instant, seule une explosion à Maelbeek est avérée. Il s’agit du quartier des affaires européennes.

A Paris, la sécurité a été renforcée à l’aéroport de Roissy alors que le parvis de la gare du Nord a été entièrement bloqué. Des mesures sécuritaires ont également été prises à l’aéroport de Francfort, en Allemagne.

Quatre jours après l’arrestation de Salah Abdeslam à Bruxelles, l’enquête vient de franchir une nouvelle étape. L’ADN d’un certain Najim Laarchaoui a été retrouvé à plusieurs endroits-clé de la trajectoire des terroristes du 13 novembre. Dans un communiqué, le parquet fédéral belge a révélé que les traces de Laachraoui avaient été identifiées «dans la maison louée à Auvelais, ainsi que dans l’appartement de la rue Henri Bergé à Schaerbeek», deux lieux utilisés par les commandos pour préparer les attentats de Paris. L’ADN du suspect a également été retrouvé sur «du matériel explosif utilisé lors des attaques». Selon la RTBF, il s’agirait d’au moins deux ceintures d’explosifs, utilisées pour l’une au Bataclan, pour l’autre au Stade de France.

C’est lui qui avait envoyé le SMS du “top départ” à Paris, et a échangé avec plusieurs terroristes sur place.

L’homme est toujours en fuite, tout comme Mohamed Abrini, l’homme filmé le 11 novembre au volant de la Clio noire louée par Salah Abdeslam. Il a été jugé par défaut en février à Bruxelles dans le procès d’une filière de recrutement de combattants pour la Syrie et une peine de 15 ans de prison a été requise à son encontre.

Selon la RTBF, plusieurs éléments indiquent que Laachraoui pourrait être l’artificier des attentats de Paris. Il aurait des compétences en électromécanique suffisantes pour concevoir les explosifs sur lesquels son ADN a été retrouvé. Par ailleurs, la planque de Schaerbeek où il a séjourné serait le lieu où ont été confectionnés les explosifs utilisés en novembre. Selon la même source, il était connu des services belges et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis mars 2014.

Source: Obs de l’islamisation et europe-israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap