toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après sa victoire, Trump « La terreur islamo-radicale est gros problème, pas seulement pour nous. Regardez l’Allemagne, la Suède, Bruxelles, c’est une catastrophe ! »


Après sa victoire, Trump « La terreur islamo-radicale est gros problème, pas seulement pour nous. Regardez l’Allemagne, la Suède, Bruxelles, c’est une catastrophe ! »

Donald Trump, qui a déjà remporté sept victoires électorales lors du « Super Tuesday », a déclaré dans une allocution qu’il souhaitait rassembler le parti républicain pour le rendre plus fort. Il en a profité pour tirer à boulets rouges sur la favorite démocrate Hillary Clinton.

« Je suis un rassembleur. Je sais que les gens vont avoir du mal à le croire« , a déclaré le milliardaire lors d’un discours de victoire depuis Palm Beach, en Floride.

Une fois que le Grand Old Party sera réuni, Donald Trump a affiché sa volonté de faire de Hillary Clinton sa nouvelle cible.

Trump, souvent décrié comme un faux conservateur par ses détracteurs, a réussi à obtenir les suffrages de nouveaux électeurs républicains mardi en s’imposant dans sept Etats différents.

« Je pense que nous serons plus ouverts et plus unis. Je pense que nous serons un bien plus grand parti. Je pense que nous allons gagner en novembre« , a-t-il martelé.

Dans la suite de son allocution, le candidat populiste a une nouvelle fois agité l’épouvantail de la menace terroriste, faisant au passage une nouvelle allusion à Bruxelles. « La terreur islamo-radicale est un gros, gros problème, pas seulement pour nous. Regardez l’Allemagne, la Suède, Bruxelles, c’est une catastrophe ! »

Donald Trump avait qualifié en début d’année la capitale belge de « trou à rats » (« hellhole »).





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Après sa victoire, Trump « La terreur islamo-radicale est gros problème, pas seulement pour nous. Regardez l’Allemagne, la Suède, Bruxelles, c’est une catastrophe ! »

    1. SergeB

      J’espère voir D. TRUMP triompher lors des prochaines élections, lui seul
      peut mettre un frein a toute cette folie qui tourmente l’Amérique, cette religion a foutu le bordel partout sur la planète.

    2. michel boissonneault

      je veux avouer mon crime …. j’était pour Ted Cruz le sénateur du texas car il a toujours été pour la justice et il est Pro-Israel mais j’ai changer car maintenant je souhaite que Donald Trump soit le prochain Président Américain surtout lorsqu’il a le courage de dire tout haut le désastre de l’invasion musulmane en Europe

    3. Jg

      L Amerique a grandement besoin de changement ,les annees hussein obama laisse le pays sur le declin ,les forces destructrices se sont installees dans toutes les administrations y compris l armee.
      Il faut un homme energique et fort qui a fait ses preuves ,et non pas des politiciens vereux comme chez les democrates ; majoritairement antisemites et corrompus ( comme en al francia )

    4. Christine Verhulst

      Trou à rats n’est pas une traduction correcte de Hellhole. Hell c’est l’enfer. Il s’agit donc d’un lieu infernal. Remplacer cela par trou à rats est injurieux pour les Belges et les Bruxellois.
      Cette traduction est tendancieuse et fait passer Trump pour un personnage déplaisant et grossier.
      Je trouve aussi mal choisi le terme « populiste » pour désigner quelqu’un qui reçoit le suffrages des conservateurs.
      Enfin parler de  » l’épouvantail de la menace terroriste » me paraît inapproprié.
      Combien de morts faut-il pour que l’auteur de ce billet pense qu’il y a une menace terroriste?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap