toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Affaire Merah: les Juges ont ils peur des « barbus » ? Un journaliste d’investigation convoqué devant un juge pour avoir cité les noms d’islamistes impliqués dans l’affaire Merah


Affaire Merah: les Juges ont ils peur des « barbus » ? Un journaliste d’investigation convoqué devant un juge pour avoir cité les noms d’islamistes impliqués dans l’affaire Merah

On croit rêver : Le reporter et journaliste d’investigation, Alex Jordanov, auteur d’un livre remarquable sur l’affaire Merah, est convoqué par un juge d’instruction pour avoir cité les noms d’islamistes proches de Merah dont celui qui lui a fourni les armes pour « allégations portant atteinte à l’honneur ou à la considération ».

Hasard du calendrier ou humour noir ? La convocation tombe en pleine date anniversaire des attentats de Toulouse et Montauban.

En plein état d’urgence, alors que la France est sous la menace terroriste islamiste, alors que l’affaire Merah n’a toujours pas révélé les complicités qui ont permis au terroriste d’assassiner 3 enfants Juifs, un professeur et 2 militaires français, un Juge d’instruction ne trouve rien d’autre à faire que de convoquer un journaliste d’investigation, Alex Jordanov, qui a livré une enquête sur les milieux du banditisme et de l’islamisme radical.

Loading...

Atteindre un tel degré de dhimmitude envers des islamistes connus, dont certains ont été en prison, montre à quel point la « justice de gauche », forte de son pouvoir et de son intouchabilité, a perdu tout sens des valeurs.

Si un français lambda, celui qui travaille et paie ses impôts, tombe entre les mains de la Justice de gauche, même pour une infraction mineure, celle-ci ne le lâchera pas car il faut que quelqu’un paye.

Mais si un délinquant, un petit truand de banlieue (innocent à priori en raison d’un prétendu apartheid), un islamiste présumé, un « déséquilibré » atteint d’allahwakbarisme passe devant un juge d’instruction, il y a fort à parier qu’il soit relâché, voir qu’il bénéficie d’un non-lieu… Ainsi va la Justice de gauche.

Mais quand un journaliste connu et reconnu fait un remarquable travail d’investigation, étayé par des preuves et des noms, alors il se trouve un juge d’instruction pour le poursuivre pour « atteinte à l’honneur » d’un truand ou d’un islamiste !

Alex Jordanov cite dans son livre certains noms de complices présumés de Merah, comme Karim Mesbah. Celui-ci porte plainte contre Alex Jordanov et trouve une Juge d’instruction pour poursuivre le journaliste :

Alex Jordanov

Karim Mesbah est le beau-frère d’Abdelkader Merah. Il a été interpellé, puis relâché. Il serait selon divers témoignages, dont celui de Zoulikha la mère de Merah, l’un des complices de celui-ci. C’est ce qu’indique Alex Jordanov dans son livre en prenant la précaution d’employer le conditionnel.

Learn Hebrew online

Mais ce n’est pas tout :

Le sieur Fettah Malki, délinquant connus aux Izards, dont l’ADN a été trouvé sur des billets de banque que possédait Merah suite à un casse, va lui aussi porter plainte contre le journaliste. Et le même Juge d’instruction va poursuivre pour « allégations et imputations portant atteinte à l’honneur ou à la considération ». Pourtant Malki est connu des services de police pour apologie du terrorisme et son ADN a bien été retrouvé sur les billets en possession de Merah:

jordanov 2

Mais ce n’est pas tout :

Loading...

Le sieur Frédéric Mercadal, président du club de football des Izards, proche de la famille Merah depuis des années, sa mère, sa sœur Souad et ses frères, Abdelghani et Abdelkader, a entrainé Mohamed Merah. Mercadal est dépeint dans le livre comme ayant un « long casier judiciaire ». Celui-ci va également porter plainte et trouver le même Juge d’instruction pour poursuivre le journaliste:

jordanov 3

N’allez surtout pas imaginer qu’il faille être barbu, islamiste ou truand pour qu’un juge d’instruction veuille vous poursuivre… Quoi que ?

Avez vous déjà tenté de poursuivre quelqu’un en diffamation en saisissant le Procureur ? Il y a de forte chance que votre plainte aille directement à la poubelle si vous n’êtes qu’un citoyen « normal »…

Mais pas nos barbus et truands des Izards, amis et proches de Mohamed Merah l’assassin d’enfants Juifs et de militaires français ! Eux ont toutes les considérations des Juges, du moins assez pour que leurs plaintes ne soient pas classées à la verticale…

C’est ainsi que cela fonctionne sous la « dictature des juges de gauche ».

Rappelez vous le fameux « mur des cons » découvert par un journaliste au siège du syndicat de la magistrature: point de diffamation contre les juges ni d’atteinte à l’honneur pour ceux qui y étaient épinglés. En revanche le journaliste en question fût lourdement sanctionné…

Alex Jordanov a fait un énorme travail d’investigation après deux années d’enquête. Il a mis le doigt sur beaucoup de zones d’ombres dans l’affaire Merah. Pointé également les erreurs de certains services. Peut être est-ce cela qui lui vaut la vindicte d’une Justice qui a perdu le sens des valeurs…

Le livre d’Alex Jordanov « Merah, l’itinéraire secret » (publié chez Nouveau Monde) doit être lu si l’on veut comprendre les liens entre banditisme, islamisme et terrorisme.

Ce livre plonge au coeur des « cités » où drogue, braquage et prêcheurs islamistes font bon ménage, là où l’on recrute les djihadistes.

Ce livre est indispensable si l’on veut comprendre l’essor de l’islamisme radical.

A lire et à soutenir face à cette injustice flagrante !

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News

En commandant le livre d’Alex Jordanov « Merah, l’itinéraire secret » en cliquant sur le lien ou l’image, vous aiderez également Europe Israël qui recevra une commission de 5%

Ainsi décrit sur la quatrième de couverture :

Les crimes de Mohamed Merah en mars 2012 ont fait entrer la France dans une nouvelle ère de terrorisme qui n est pas près de s achever. Les récits médiatiques de ces épisodes sanglants sont truffés de contradictions, de trous, d erreurs. Pour la première fois, une enquête de longue haleine déroule le fil réel des événements mais aussi l incroyable parcours de Mohamed Merah, de l enfance jusqu à ses odyssées secrètes en terre de djihad.

Explosif, ce livre dévoile de nombreux aspects restés obscurs : les agissements de la nébuleuse islamo-mafieuse qui évolue entre Toulouse, l Espagne et la Belgique, les relations de Merah avec les femmes et son mariage inattendu, le rôle trouble de sa mère et de son grand frère Abdelkader, un salafiste fasciné par les cadavres et adepte des désenvoûtements, l inaction des gendarmes qui se trouvaient sur la scène du premier crime, ou encore le « casse » nocturne d une bijouterie par Merah entre deux meurtres…

L’auteur n a pas seulement interrogé les témoins, les familles de victimes, les enquêteurs : il a aussi retrouvé et interrogé le capitaine de l armée américaine qui a interrogé Merah en Afghanistan avant de le signaler aux services français, un responsable des services secrets pakistanais, son homologue libyen… Il a eu accès aux dizaines de milliers de pages du dossier d instruction.

La liste des erreurs de jugement, des dysfonctionnements, des lenteurs et rivalités accumulés dans ce dossier est accablante. Merah aurait pu être stoppé plus vite. Il a à la fois manifesté un grand sens de l adaptation et bénéficié de bévues incroyables. Aujourd hui encore, nos services ne sont pas correctement armés pour faire face à cette nouvelle menace. Pire : ils n ont pas appris à penser comme cette nouvelle génération de djihadistes.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Affaire Merah: les Juges ont ils peur des « barbus » ? Un journaliste d’investigation convoqué devant un juge pour avoir cité les noms d’islamistes impliqués dans l’affaire Merah

    1. Richter

      Et qu’est ce qui vous empêche de dévoiler le nom du juge d’instruction?????? C’est cela qui serait un scoop!!!!

    2. Olivier

      On est bien en France ! Quel beau pays où les droits des islamoracaille sont bien respectés ! Cela me donne envie de hurler !

    3. Courage

      Il existe aujourd’hui en France un phénomène de foire aussi bien dans le système judiciaire que dans le système politique, comme pour noyer le poisson et faire taire les vérités.

      Ces systèmes se ont ranges aux cotes des violeurs des assassins des terroristes, par peur, par lâcheté.

      Il n y a plus de valeurs sures en France, plus de justice, plus rien. comment un juge d instruction peut convoquer un journaliste de renom, qui écrit et décrit cette barbarie cette vérité. Ce juge qui devrait s identifier doit également changer de profession, le serment, dire la vérité toute la vérité, rien que la vérité ne lui colle plus du tout a la peau.
      Mais il aura sans doute beaucoup plus de facilite et de succès auprès de tous ces assassins, pour qui la vie ne représentent absolument rien, qui transforment leurs enfants des le plus jeune age en bombe humaine, qui décapitent, qui poignardent, pour sans doute les défendre mais pour quelle cause Mr le juge d instruction, pour quelle cause ??????
      J invite les personnes censées, intelligentes, claires de corps et d esprits a dénoncer de la même manière qu Alex JORDANOV l insupportable, l inexcusable. Ne baissez pas la garde

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *