toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu à la gauche israélienne « Bienvenue au Moyen-Orient. Le réveil a sonné et vous commencez à comprendre où nous vivons »


Netanyahu à la gauche israélienne « Bienvenue au Moyen-Orient. Le réveil a sonné et vous commencez à comprendre où nous vivons »

Lors de la dernière session  de la Knesset, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est adressé au député sur le thème « deux Etats pour deux peuples » en réponse à la demande de 40 députés.

Benjamin Netanyahu a déclaré «il y a sept ans, lors du discours de Bar-Ilan, j’indiquais qu’il était nécessaire de mettre fin au conflit, en insistant sur deux principes: la reconnaissance mutuelle et la démilitarisation. L’expérience nous a enseigné que seule l’armée israélienne peut assurer cette démilitarisation.»

«Nous avons tous vu ce qui est arrivé à Gaza», a poursuivi M. Netanyahu. «Israël s’est retiré de ce territoire, et nous avons eu la terreur. Nous avons tous vu ce qui est arrivé à Jérusalem quand nous nous sommes retirés de Beit Jala. Par conséquent, avec ou sans un accord, nous devons nous rendre compte qu’il n’y a pas de sécurité. Israël doit continuer à être responsable de la sécurité sur le terrain.»

«Que les choses soient claires, Je ne conditionne pas notre entrée dans les négociations sur l’acceptation de ces principes, mais je ne tiens à préciser que, pour [atteindre un accord final], ces principes doivent être réalisés.»

Loading...

«Il y a cinq ans, avec le déclenchement du printemps arabe, je continuai sur la même ligne, mais j’ai exprimé des doutes sur la victoire de ceux qui cherchent le progrès et la paix. Je disais alors que des éléments extrémistes essaieront très probablement d’établir des régimes despotiques. Bien sûr, j’ai été sévèrement critiqué pour ces propos. Les gens m’ont expliqué que je devais saisir la grandeur du moment. Les cinq dernières années ont prouvé qui avait raison et qui avait tort. Mon devoir en tant que Premier ministre est de ne pas mettre ma tête dans le sable, mais de regarder la réalité en face.»

«Il y a un an j’ai affirmé que, compte tenu des énormes changements qui ont lieu dans notre région et les territoires aux mains des extrémistes, il ne me semble pas opportun de mettre en œuvre la solution à deux Etats dans les circonstances actuelles. A nouveau vous m’avez attaqué.»

«Et puis, au début de la semaine, quelque chose est arrivée. Les membres du Parti travailliste ont déterminé que la solution à deux Etats ne pouvait pas être mise en oeuvre…», a-t-il ajouté.

«Bonjour [le Président du parti travailliste Yitzhak Herzog, alias] Buji, je suis heureux que vous êtes réveillé. Bienvenue au Moyen-Orient. Le réveil a sonné et peut-être vous commencez à comprendre où nous vivons», a déclaré M. Netanyahu.

«Même si vous étiez le dernier à comprendre la réalité, comme on dit, mieux vaut tard que jamais», a poursuivi M. Netanyahu. « Mais comment peut-on faire confiance à votre jugement pour faire face aux menaces qui nous entourent, quand vous avez des années de retard dans la compréhension de ce qui se passe ici ?»

«La terreur n’est pas le résultat de l’occupation», a déclaré Netanyahu. «La terreur provient d’une culture de la mort.  Son objectif n’est pas de créer un état mais de détruire un état».

Learn Hebrew online

«La terreur est le résultat d’une idéologie totalitaire et un désir de tuer des Juifs» , a poursuivi le Premier ministre.

En réponse, MK Herzog a soutenu que «la solution à deux Etats est la seule vision qui permettra de préserver Israël en tant qu’Etat juif et démocratique.»

«Je sais que l’extrême droite est en désaccord avec moi. L’extrême droite pense qu’annexer les territoires où vivent les palestiniens est la solution», a déclaré Herzog.

Loading...

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Netanyahu à la gauche israélienne « Bienvenue au Moyen-Orient. Le réveil a sonné et vous commencez à comprendre où nous vivons »

    1. zanaroff

      Netanyahu est un des seuls présidents au monde que j’aprécie. Un homme droit, juste qui protège ses citoyens. Il est l’homme de la situation de cette fin des temps. Pour qu’Israël survive et montre qu’une démocratie peut vaincre contre la barbarie. Les pays arabes devraient plutôt être fiers d’avoir comme voisin un pays aimé et béni de Dieu et qui peut devenir un ami fidèle et un allié fidèle. Il n’y a rien de mieux que la réconciliation de deux frères, Isaac et Ismaël. A quand ce jour béni de Dieu ? Deux fils d’Abraham dans le giron du Dieu d’Israël… Un jour cela va venir, réconcilié par la main du Machiah, les juifs et les musulmans le connaissent bien. Son nom a déjà parcouru la terre, il est déjà adoré par des millions de juifs, de chrétiens et de musulmans. Jésus Christ de Nazareth, ce beau fils juif que Dieu le Père nous a donné.

    2. Sandrine AARON

      Pour l’instatn Israël souffre car on l’oblige de créer un autre état diabolique à ses côtés hors qu’elle refuse. Non les musulmans ne veulent pas la paix et je suis pour IsraEl afin de récupérer ses terres car dieu lui a donné

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *