toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Manuel Valls « on ne peut pas se permettre » d’appeler au boycott d’Israël. « Les pouvoirs publics doivent changer d’attitude vis-à-vis des manifestations » de BDS


Manuel Valls « on ne peut pas se permettre » d’appeler au boycott d’Israël. « Les pouvoirs publics doivent changer d’attitude vis-à-vis des manifestations » de BDS

Le Premier ministre Manuel Valls a estimé le 18 janvier que «les pouvoirs publics doivent changer d’attitude» vis-à-vis des manifestations appelant au boycott des produits israéliens, qui participent selon lui à un «climat nauséabond».

«On voit très bien comment on est passé de la critique d’Israël à l’antisionisme et de l’antisionisme à l’antisémitisme», a souligné le chef du gouvernement devant Les Amis du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). Manuel Valls avait condamné en décembre les campagnes visant les produits israéliens menées par le mouvement antisémite et islamiste BDS [Boycott, désinvestissement et sanctions].

Début janvier, un rassemblement du mouvement antisémite BDS avait toutefois été autorisé par la préfecture de police, place de l’Opéra à Paris, alors que le Palais Garnier accueillait la compagnie de danse israélienne Batsheva.

Loading...

«Cette manifestation devant l’Opéra Garnier était d’autant plus absurde qu’on mettait en cause la culture», a jugé Manuel Valls, alors que le président du Crif, Roger Cukierman, lui rappelait sa demande d’interdiction de toute manifestation liée au mouvement BDS.

«Ce que je peux vous dire, c’est que j’en parlerai, et j’en ai déjà parlé avec le ministre de l’Intérieur», Bernard Cazeneuve, a répondu le chef du gouvernement. «Je pense que les pouvoirs publics doivent changer d’attitude vis-à-vis de ce type de manifestations», a-t-il poursuivi, sans toutefois reprendre à son compte le mot «interdiction».

«Il me semble qu’il y a là quelque chose qui participe d’un climat nauséabond, donc je suis plus qu’attentif. Je pense que nous allons prendre des dispositions – mais toujours dans l’Etat de droit – qui doivent montrer que ça suffit et qu’on ne peut pas tout se permettre dans notre pays», a-t-il affirmé.

Manuel Valls a participé le 18 janvier pendant une heure quarante à une conférence-débat des Amis du Crif – une première pour un Premier ministre en exercice – dans un grand hôtel parisien. «Nous allons vivre longtemps avec ce climat», a-t-il dit d’emblée, évoquant la lutte antiterroriste et les mesures de sécurité mises en oeuvre.

Le Premier ministre a été régulièrement et abondamment applaudi. Moins, quand il a défendu la nécessité de parler avec l’Iran, «qui revient sur la scène internationale», et dont le président Hassan Rohani sera bientôt reçu en France. «Je défends la position de la France, je ne défends pas que la position d’Israël», a-t-il fait remarquer dans un sourire.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Learn Hebrew online




Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Manuel Valls « on ne peut pas se permettre » d’appeler au boycott d’Israël. « Les pouvoirs publics doivent changer d’attitude vis-à-vis des manifestations » de BDS

    1. Salmon

      Valls demande de faire quelque chose pour empécher les manifestations de BDS , la manifestation qu’il y a eu à l’Opéra Garnier aurait dù etre interdite par l’Etat d’Urgence , mais BDS a déroulé le drapeau arabe palestinien à l’interieur de l’Opéra
      alors…..

    2. yoniii

      hi

      du vent ,de l air ,de la poudrez au yeux ….

      400 000 juifs sur les 600 000 veulent foutre le camp d eurabia
      et ils foutrons le camp

      faire des loi pro juifs, tout acceptant une conquette islamique , une islamisation forcé et absude

      mions de muzz en occident mions d antisemitisme
      plus de muzz en eurabia et plus d antisemitisme

      ce son les conquerant muzz qu ils faut foutre dehors
      sinon ce na sert strictement a rien

      les juifs ne resteront pas, pour joué les bouc emission ,
      les juifs sacrifiable comme au moyen age c est fini

      on nous a eu 2000ans et on nous a eu lors de la shoa
      on nous aura pas une 3e fois

      by

    3. MOLIERE

      Tous ces discours c’est bien beau . Maintenant des actes et vite avant que ce ne soit trop tard . Nous sommes dans la merde jusqu’au cou et pourtant nous sommes debout , imaginez un instant que nous soyons assis .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *