toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran: Rafsandjani, chef du Conseil de discernement iranien, accuse le régime de bafouer la liberté d’expression et d’opprimer ses citoyens


Iran: Rafsandjani, chef du Conseil de discernement iranien, accuse le régime de bafouer la liberté d’expression et d’opprimer ses citoyens

Ali-Akbar Hachemi Rafsandjani, président du Conseil de discernement iranien, a accusé le régime de bafouer la liberté d’expression et de bannir des partis politiques.

Lors d’une réunion de militants politiques privés du droit de se présenter aux prochaines élections, Rafsandjani a averti le régime que cette mesure pourrait conduire à un faible taux de participation aux élections, puis éventuellement à des troubles sociaux. Le discours  a été mis en ligne sur le site personnel de Rafsandjani le 23 janvier 2016.

Extraits :

Ali-Akbar Hachemi Rafsandjani : Nous souhaitons une participation importante [d’étudiants] de l’université à la politique, aux élections, à l’administration [de l’Etat] et au progrès social. Mais les [étudiants] sont opprimés, je regrette de le dire, ce qui est très nuisible. Les jeunes musulmans étudient, et la plupart d’entre eux se dotent d’une éducation à leurs propres frais. Ils devraient au moins  être libres d’exprimer leurs opinions.

[…]

L’Iran jouit de la sécurité grâce à sa population. La population reste fidèle à la Révolution, mais nous devons comprendre… Les décisionnaires qui prennent les mauvaises décisions doivent comprendre que si les gens, surtout les jeunes et les personnes instruites, devenaient indifférents, la sécurité [de notre société] ne serait pas longtemps assurée. L’indifférence de la population est un grave danger.

Comment les gens deviennent-ils indifférents ? Notamment par les élections. S’ils comprennent qu’un choix leur est imposé lors des élections, il est évident qu’ils ne se rendront pas [aux urnes]. Depuis nos premières élections, nos référendums ont toujours été libres. La grande majorité y a participé, avec un taux de vote de 99 %, [ensuite tombé] à 60-70 %. Nous avons toujours eu [un taux de participation élevé], mais [les partis politiques] récemment formés se sont vus refuser la permission d’être actifs aux élections. Ils ne peuvent que voter. Le [camp idéologique] interfère [dans les élections], ce qui pourrait mener lentement au danger de l’indifférence au sein du pays. Qui nous permet [de jouer] avec le sort de la population ? Nous sommes tous nés libres, et personne ne peut nous dire quoi penser. Ils ne peuvent que nous orienter.

[…]

[Le camp idéologique] ne fait que se leurrer, car les gens sont instruits et sagaces, et même si nous leur offrons [notre] analyse, ils ne dénigreront pas la leur.

[…]

Selon moi, le régime islamique devrait donner à son peuple la liberté, sans coercition, menaces, restrictions ou arrestations arbitraires. Je vais vous lire quelques-uns des préceptes de l’imam Khomeiny ; ainsi vous verrez qu’il a affirmé que les gens devraient être autorisés à gérer leurs propres affaires. [Il a dit] qu’il ne devrait pas y avoir d’écoutes aux portes ou de fausse calomnie. [Il a dit :] N’humiliez pas autruie, ne prenez pas leur honneur à la légère et respectez leurs droits.

[…]

MEMRI







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Iran: Rafsandjani, chef du Conseil de discernement iranien, accuse le régime de bafouer la liberté d’expression et d’opprimer ses citoyens

    1. Aazam-zanganeh Fereidoun

      c est très rigolo de la part d’un terroriste, champion de Trafic d’arme, et Pétrole pour donne des conseil aux autre assassine, du régime fasciste religieux,pour parlée de la liberté, et tension contre les jeune, en plus fait referance a un employé de CIA KHOMINI origine indu et parlez de la liberté ,
      pour moi la fin du regime approche et il pense lui et sa famille sortirions vivent du vengeance de peuple , et 2, million iranien qu’ils ont tue, n’oublions pas la fin de SADDAM. ET KHADAFI, bientôt en Iran, la révolte va être arrive,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap