toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France 2 se fait complice de Frank Genauzeau, justifiant le mouvement illégal BDS à l’encontre d’Israël


France 2 se fait complice de Frank Genauzeau, justifiant le mouvement illégal BDS à l’encontre d’Israël

Il prouve incidemment la totale identité de vue entre l’UE et BDS, dont les politiques et revendications s’aligneraient fidèlement les unes sur les autres

Il y avait ceux qui rêvaient naïvement d’un apaisement des relations entre la presse façon F2 et Israël, à la suite du départ en retraite de l’idéologue Charles Enderlin. Il s’avère que son successeur Frank Genauzeau est le digne fils spirituel du précédent, en matière de contorsion de la vérité et de présentation unilatérale et biaisée des aspects politico-économiques d’un conflit.

Le BNVCA a immédiatement saisi le CSA*.

Genauzeau s’est lancé dans une longue tentative de légitimation du mouvement illégal BDS, dans son reportage de justification sur « l’étiquetage des produits » israéliens issus des implantations juives de la Zone C de Judée-Samarie, de la Vallée du Jourdain ou du Golan, sous contrôle israélien. Tout le long il n’a fait que prétendre qu’il ne boycotterait que ces produits des territoires disputés. Que Genauzeau et Fr2 le reconnaissent ou non, le droit international dit que ces territoires doivent être départagés dans le cadre de la négociation, et non par des accusations ou « reconnaissance unilatérales » qui font mentir les engagements préalables des Etats témoins du processus d’Oslo. Or il est de notoriété publique que BDS boycotte l’ensemble des produits d’Israël de quelque endroit qu’ils proviennent et qu’il appelle à l’éviction de toute association israélienne dans le domaine culturel, universitaire, artistique, scientifique, à travers le monde, au seul motif qu’il doit être considéré comme représentant de l’Etat Juif et sanctionné à ce titre, pour appartenance nationale, ethnique, religieuse.

Ainsi de la compagnie de danse Batsheva, récemment, à l’Opéra Garnier de Paris, troupe qui n’a rien d’une armée d’occupation et qui n’a pas de lien particulier avec les « territoires ». Ne présentant jamais ces agressions contre la culture ou la science, Genauzeau se réserve la part « morale » de l’indignation sélective propre à BDS et commune à Fr 2.

5830e17edd64d5feab0c895b3a2480c4e86447b7

En un mot, il édulcore tout le message de fond de cette association réellement antisémite, au sens où l’organisation bafoue les droits de l’homme à disposer de lui-même, pour la présenter comme inoffensive et , finalement, fondée à agir comme elle le fait.

Tout au long de son exposé, Genauzeau s’appuie sur le postulat fondamental que toute présence juive serait, par définition juridique internationale, illégitime en Judée et Samarie, que la question ne se discute même pas. L’emploi systématique des piliers de la propagande antisioniste, tels que « occupation », « colonie », fausse définitivement toute présentation équilibrée des termes d’un « débat » qui, dès lors, n’a plus la moindre raison d’être.

A partir de là, les 3/4 du reportage se consacrent à démontrer ce soi-disant « bien-fondé » d’une cause illégitime d’appel au boycott. Il ne laisse que peu de temps à une rapide présentation des arguments d’un patron juif de la « zone C », expliquant que 20.000 Palestiniens risquent le chômage. Ou de ses employés, prêts à travailler « là où on leur offre du travail » ; ou d’autres préférant se taire en informant pudiquement qu’ils auront d’énormes ennuis avec les gardiens de la dogmatique palestinienne en rentrant à la maison.

La parole est vite rendue à celles et ceux qui souhaitent « briser l’économie israélienne pour redonner du travail à « nos » chômeurs »! Le monde à l’envers, puisqu’ils leur retirent le droit de trouver du travail là où il y en a, c’est-à-dire, du côté de l’économie démocratique et, par conséquent, développée.

Selon les allégations du journaliste chargé de désinformation à France 2, toute entreprise israélienne ou mixte israélo-palestinienne de la Zone C  des accords d’Oslo serait, selon le « droit international », « illégale », lorsque le droit international dit le contraire, d’après la résolution 242. Lorsqu’il place cette entreprise fictive, elle pousse n’importe où sur la carte de Cisjordanie, au beau milieu de Ramallah, par exemple,  non dans la fameuse zone sous contrôle israélien, en rappelant l’existence de ces trois zones d’Oslo II -1995, dont il démontre à quel point il n’en a cure (du droit international lu par-dessus la jambe).

Il présente tout artiste non-hostile à Israël, ou faisant la pub d’un produit israélien, et désigné-jugé par BDS comme coupable. Il dit de Scarlett Johansson qu’elle se serait faite renvoyer d’un organisme « humanitaire ». En fait, elle avait rompu avec OXFAM, une ONG qui reçoit des fonds importants de Coca-Cola, breuvage concurrent de Sodastream ; ou qui finance des groupements anti-israéliens comme « Femmes pour la Paix », ou Zochrot, en Israël, qui prône la reconnaissance de la « Naqba » palestinienne et du « droit au retour » des descendants de Palestiniens de 1948 et 1967, au risque de la perte de toute identité israélienne. L’étiquette d’ « humanitaire », là encore, suffit à Genauzeau, pour être reconnu dans le « camp du Bien ».

Mieux, Genauzeau noie le poisson BDS illégal dans le grand bain des dernières recommandations européennes d’étiquetage des produits issus des territoires, en établissant une totale adéquation entre les deux démarches. « BDS n’est pas seule à le penser… en effet, l’Union Européenne vient d’adopter des mesures inédites »… Toutes deux, à l’entendre, s’inspirent du même principe de « boycott » et visent à le faire appliquer. Aveu pour le moins surprenant, alors que les diplomates s’égosillent à démontrer le contraire : qu’il ne s’agit que d’informer le consommateur…

Il prouve incidemment la totale identité de vue entre l’UE et BDS, dont les politiques et revendications s’aligneraient fidèlement les unes sur les autres. A tel point qu’à la fin, une mère n’y reconnaîtrait pas ses petits poignardés au couteau. A moins que BDS illégal ne doive être interprété que comme le mouvement précurseur, la source majeure d’inspiration des décisions politiques européennes, voire le centre producteur du « droit international » version Genauzeau : en dernière lecture, on ne comprend alors plus pourquoi ce mouvement serait condamné par les lois françaises, quand il rappelle que 14 de ses membres, dont il vient de faire l’apologie pendant de longues séquences, viennent d’être jugés et sanctionnés par un tribunal français.

Enderlin, épuisé par son entêtement à soutenir un mensonge vieux de 16 ans, devait, parvenu à l’âge de la retraite, passer la main. Mais ce que nous réserve la jeune garde des dogmes de Fr2 à propos du conflit palestino-israélien relève de la confusion la plus totale :

  • entre le droit « international » réel et celui fantasmé par les soutiens médiatiques de BDS -dont, accessoirement, Genauzeau ? – ,
  • la répartition des zones géographiques par les Accords d’Oslo -dont le journaliste ne les re-connaissant visiblement pas, nie jusqu’à l’existence historique- ,
  • Le moindre principe de négociation, que Genauzeau omet de reconnaître comme seul valide et partant de là, il ne reste plus, implicitement, qu’à imiter BDS par des actions unilatérales.
  • les causes défendues par les différents mouvements antisionistes comme BDS ou d’autres ONG et les condamnations qu’ils s’attirent par les tribunaux et les Etats du monde entier, où, pour lui, il n’y a plus aucune différence ni de limite entre ce qui est légitime et ce qui ne l’est pas. Il n’expliquera pas pourquoi ils ont tort au regard de la loi ; et s’ils ont « raison », c’est que la Justice française est « arbitraire »…
  • Quelle est l’identité politique de ce mouvement et quelle est la finalité de l’UE, sinon de faire « comme BDS »? On n’en saura rien.

Genauzeau a donc fait ce que son prédécesseur faisait de mieux : répandre la confusion dans l’esprit des téléspectateurs à propos d’un conflit bien plus compliqué qu’il n’y paraît, en se cantonnant à une politique de l’image reflétant une information indigente, inapte à aider à la formation de l’esprit et à en déduire des connaissances substantielles sur les causes fondamentales d’un conflit.

Et pendant que Fr2 de génération en génération, nous ment, l’Union Européenne elle-même est engagée dans des discussions secrètes avec Israël pour tenter d’arrondir les angles. Est-ce à dire que l’enjeu pour la chaîne et ses commanditaires est de saboter toute « négociation »? 

Fr2 se conduit en Pravda ou perroquet du Quai d’Orsay, dont le siège est à saisir, Fr2 est là pour chauffer la place bonne à prendre… : si on se fie à la teneur de ce reportage, nous devrions donc bientôt nous réveiller avec assis au poste tant convoité un ou une professionnel(le) de l’antisionisme, tel(le) qu’on n’en avait encore peu vu d’aussi virulents. Cette chaîne n’a pas la moindre once d’indépendance dans la formulation de sa ligne éditoriale, ne respecte aucune de ses chartes, en terme d’objectivité et de présentation équitable des points de vue divergents. 

Hostile à Israël, bienveillante envers tout mouvement qui dénonce et diabolise cet Etat et sa politique. Tout change et rien ne change. Sauf le développement des réseaux terroristes globaux, depuis le 20h du 30 septembre 2000, qui n’ont cessé de s’étendre à la faveur de ces éloges contre « l’Etat de Droit » : la seule « nouveauté », est que la cafetière a débordé et que le « mauvais génie » des « bonnes causes » est sorti de sa bouteille israélo-palestinienne… 

Jforum







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “France 2 se fait complice de Frank Genauzeau, justifiant le mouvement illégal BDS à l’encontre d’Israël

    1. Pinhas

      Pour ma part il y a bien longtemps que je ne suis plus les infos des chaines Françaises .

      Toutes des vendues qui ne font qu’endormir les gens .

      De plus j’avais remarqué que ces chaines d’info crachent sur Israël et plaignent les pauvres terroristes ( palestiniens ) .

      C’est pour cela que pour me tenir informé je consulte journellement Europe Israël et je ne me gène pas pour le faire savoir au près de toutes mes relations .

      INFOS FRANÇAISES POUR BOBO NIGOTS .

    2. MARINEL

      MASO, Israël et ses accréditations ! Du pur délire, incompréhensible.
      Si Israël a un problème avec ces journalistes Israël peut enlever les accréditations.
      Israël envoi un Diplomate qui n’est pas celui que le pays aimerait, ce diplomate n’est pas accueillit.
      Soit les dirigeants sont satisfait de ce personnage soit ils ne le sont pas, auquel cas ils peuvent interdire son entrée sur le territoire Israélien et virer Enderlain aussi.
      C’est un climat anxiogène qui découle de ces affronts. Il y en a assez, alors cessons de relayer ce type d’informations et demandons a Israël de faire son boulot.

    3. Robert Davis

      La souveraineté d’Israel est conforme au Droit International ce qui ne l’est pas par contre c’est la présence des arabes sur ce territoire. Quant à la gauche il y a longtemps qu’on a compris que leur concept du droit int’l est simple : c’est CE QUE JE VEUX QUI CONSTITUE LE DROIT INT’ L! Les termes de « occupation » et autres sornettes découlent de ces mensonges que les gouvernement de gauche de l’ue suivent à la lettre. De même du terme de « oppression » qui ne s’applique qu’aux arabes hostiles et agressifs envers Israel comme eux mêmes. Ceux qui oppressent d’autres peuples sur d’autres territoires ne sont pas des oppresseurs puisqu’ils ne luttent pa contre…Israel! Vivement que la gauche quitte le pouvoir en europe même si entretemps la gauche aura ruiné l’Europe.

    4. pauledesbaux

      pour avoir les vraies nouvelles s’abonner à EUROPE ISRAEL RIPOSTE LAIQUE LE GAULOIS OU ENCORE NOUVELLES DE FRANCE celà vous éviterait les déconvenues des chaines quelle qu’elles soient MËME ARTE QUI BOYCOTTE LA TELE POLONAISE tout simplement parce que ce pays en a marre des migrants et qu’elle défends son intégrité chretienne

    5. Rodiguez

      Ces « grandes âmes »(beurk ) au chaud dans leurs baskets privent des milliers de travailleurs de leur boulot et de leur salaire dont ils ont grand besoin, j’aime beaucoup ces donneurs de leçon qui n’en subissent pas les conséquences : très facile . tout le monde peut le faire et ça ne coûte rien
      ce sont des charlatans !

    6. maitrehuieng

      Toutes les chaines françaises sont de la propagande plus ou moins anti-Israël.
      Je souhaite qu’ils dégagent , et qu »un nouveau gouvernement anti-système ( suivez mon regard) prenne le pouvoir et les virent comme l’a fait le nouveau gouvernement en Pologne…

    7. Ixiane

      Il y a bien longtemps que France 2 est arabo-musulmane avec PUJADAS en tête ! C’est une bande d’ignares , que peut-on faire sinon subir !
      nous aussi , les français de souche ne seront plus chez eux dans peu d’années .
      C’est écrit, le faux prophète fait sa loi …. pour un temps !!!!

      reste à savoir, dans l’immédiat, si , sans cette « grande puissance » EU aux pieds d’argile , ISRAEL va couler … je ne crois pas, Israël doit résister et ignorer les cons .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap