toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats-Unis : Camouflet pour Obama, la Cour suprême suspend son programme contre le réchauffement. Son ultime budget sera rejeter par le Congrès


Etats-Unis : Camouflet pour Obama, la Cour suprême suspend son programme contre le réchauffement. Son ultime budget sera rejeter par le Congrès

La Cour suprême des Etats-Unis a suspendu mardi un programme du président Barack Obama visant à limiter les émissions polluantes des centrales thermiques.

La plus haute instance judiciaire américaine avait été saisie par 27 Etats, pour la plupart à majorité républicaine, qui contestaient le plan d’Obama pour une énergie propre, pilier de sa politique de lutte contre le changement climatique.

La décision de la Cour suprême, à la majorité de cinq juges sur neuf, est un retentissant camouflet pour le président américain, qui a fait de la lutte contre les gaz à effet de serre une priorité de sa politique.

Loading...

Les quatre juges progressistes de la Haute cour ont exprimé leur désaccord avec cette décision, rendue avec une rapidité surprenante.

Concrètement, la Cour suprême suspend l’application du « Clean Power Plan » (Projet pour une énergie propre), élaboré par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), qui impose aux centrales électriques des réductions draconiennes de leurs émissions de CO2, de 32% d’ici 2030 par rapport à 2005.

Barack Obama présente mardi son ultime budget pour tenter de peser – un peu – sur les débats de la campagne présidentielle américaine et lancer des ballons d’essai, à l’image d’une taxe de 10 dollars sur le baril de pétrole qui a suscité des cris d’orfraie.

L’épais document, qui se heurtera à l’opposition frontale des deux chambres du Congrès contrôlées par les républicains, n’aura qu’une portée législative limitée. Mais le président américain espère l’utiliser pour afficher, une dernière fois, ses priorités, du climat à l’éducation.

La présentation du budget 2017 de quelque 4.000 milliards de dollars tombe le jour même de la primaire cruciale du New Hampshire, où la dizaine de candidats à sa succession s’affrontent avec l’espoir d’être présents lors de la présidentielle du 8 novembre.

Pour mieux marquer son profond désaccord avec le président démocrate en fin de mandat, le Congrès a d’ores et déjà annoncé qu’il n’organiserait même pas la traditionnelle audition destinée à examiner les propositions de l’exécutif.

Source

Learn Hebrew online




Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *