toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : Un maire estime que « Les écolières ne doivent pas «provoquer» les réfugiés et prendre d’autres chemins pour aller à l’école pour éviter le harcèlement sexuel »


Allemagne : Un maire estime que « Les écolières ne doivent pas «provoquer» les réfugiés et prendre d’autres chemins pour aller à l’école pour éviter le harcèlement sexuel »

Allemagne – Le maire de la mairie Bad Schlema est devenu très impopulaire dans sa ville après avoir déclaré que « les écolières ne devraient pas «provoquer» les réfugiés et doivent prendre des routes alternatives à l’école pour éviter le harcèlement sexuel » ce qui a suscité des commentaires outrés des citoyens concernés.

La réunion à la mairie de Bad Schlema a tourné au vinaigre après qu’un grand-père a interpellé le maire Jens Müller à propos de jeunes écolières qui ont été harcelés par les demandeurs d’asile depuis le centre d’hébergement de réfugiés de la ville.

L’été de tous les dangers?

« Que se passera-t-il quand elles seront plus légèrement vêtues cet été ?« , demande l’habitant. « C’est simple, il suffit de ne pas les provoquer et d’éviter de se balader dans les environs du centre d’accueil« , répond le maire. La recommandation de l’élu a immédiatement provoqué un concert de huées et d’appels à la démission. Les citoyens rassemblés ont effet hurlé d’une seule voix que cette contrainte était inacceptable à leurs yeux et qu’ils étaient libres de circuler où ils le souhaitaient…

« C’est facile, il suffit de ne pas les provoquer et de ne pas les approcher», a déclaré Müller, membre du parti de la chancelière Angela Merkel l’Union chrétienne-démocrate.

Cette réponse a été accueillie avec indignation par les habitants, et plusieurs personnes ont appelé Müller à démissionner.

« Vous n’êtes pas autorisé à marcher dans votre propre ville ! Rentrer à la maison, mon garçon ! Qui diable vous a élu ? «  a crié un homme devant une caméra filmant l’événement.

Un autre «Oui, nous allons tous garder à 1 mètre de distance! Si facile! »

Le maire a ensuite appelé les habitants à «se calmer» avant de poursuivre ses déclarations controversées.

« Eh bien, il est techniquement pas nécessaire que les filles se promènent près des centres de réfugiés. Il y a des routes alternatives pour aller à l’école », a déclaré Müller.

Il a continué à rappeler aux résidents que le harcèlement sexuel a lieu également chez les Allemands.

« Pensez-vous que cela n’existe pas chez les Allemands? «  A-t-il dit.

Un homme a répondu « Cela n’a rien à voir avec cela ! Allemands vont en prison pour ça… mais ils [les migrants] ne vont pas en prison ! « 

Apparemment indifférent à la déclaration de l’homme, le maire a simplement répondu avec « Question suivante s’il vous plaît. »

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Allemagne : Un maire estime que « Les écolières ne doivent pas «provoquer» les réfugiés et prendre d’autres chemins pour aller à l’école pour éviter le harcèlement sexuel »

    1. .משה ז

      Ce sont vraiment des salopes ces écolières !

      En fait, ce sont ces écolières qui violent les pauvres réfugiés !

      Maintenant européens font avec leurs fillettes ce qu’ils font avec Israël !!

    2. michel boissonneault

      comme quoi maintenant des fillettes de 6 a 8 ans font des avances a des hommes ( bestial ) de 20 a 40 ans musulmans ….comme quoi ce maire muller est l’exemple qu’il est un autre gauchiste en position de pouvoir et je pense qu’il est un danger pour les femmes et fillettes …… il est un adepte fanatique de la Merkel
      putain que je hai les gauchistes-islamo-fachistes arabe ou allemand

    3. alauda

      « Provoquer » ? Si ce n’est pas le mot d’un macho, j’y perds mon latin.

      Il aurait pu dire : pour « protéger » les filles du harcèlement, il vaudrait mieux qu’elles empruntent un autre chemin, le temps que les migrants s’habituent.

    4. Salmon

      Non , mais ça ne va pas ???
      ce sont les jeunes filles qui ne doivent pas provoquer ???
      Et si les migrants invités dans le pays d’accueil , ne se comportés pas comme des vauriens ???si ils ne violés pas ? qu’est ce que vous en pensez ?
      et si c’est pas le cas, DEHORS DU PAYS !!!!!!!!!!!!!

    5. français pas naif

      Il n’ à pas de filles ce con de maire ? Si oui, va t’@il leur proposerla mmême solution que celle qui préconise à ses administrés ? les habitants de cette commune ont eu une réaction légitime

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *