toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : L’ex-infirmier d’Auschwitz, jugé pour la mort de 3.681 Juifs, absent à l’ouverture de son procès


Allemagne : L’ex-infirmier d’Auschwitz, jugé pour la mort de 3.681 Juifs, absent à l’ouverture de son procès

Hubert Zafke, qui doit répondre de complicité dans l’extermination de 3.681 juifs, ne s’est pas présenté lundi pour des raisons médicales.

Hubert Zafke, ancien infirmier d’Auschwitz âgé de 95 ans, en poste lors de l’arrivée du convoi d’Anne Frank, était absent lundi à l’ouverture de son procès en Allemagne qui a été suspendu en raison d’un différend sur la santé de l’accusé.

« Stress » et « pensées suicidaires »

L’audience s’est ouverte vers 10h en l’absence d’Hubert Zafke, face à une salle d’une centaine de places réservées pour moitié à la presse, et cernée par une dizaine de caméras. Hubert Zafke a été examiné dimanche par un médecin, qui a « fait état de pensées suicidaires, d’une réaction de stress et d’hypertension », concluant qu’il n’était « pas en état » d’être transporté ni d’être jugé, a expliqué d’emblée le président du tribunal, Klaus Kabisch.

Tensions avec les parties civiles

Les parties civiles, qui dénonçaient avant même le procès le peu d’empressement du tribunal à juger Hubert Zafke, et avaient demandé aux côtés du parquet la récusation des magistrats, ont aussitôt réclamé une contre-expertise médicale. L’audience a été suspendue, après des échanges tendus et sarcastiques entre les parties civiles et le président, en attendant que le tribunal délibère sur cette demande.

Loading...

Présent à Auschwitz quelques mois en 1944

L’aptitude médicale de l’accusé à être jugé est la grande inconnue de ce procès, le tribunal ayant dans un premier temps conclu à son incapacité avant d’être contredit en appel. Cet ancien SS doit répondre de complicité dans l’extermination d’au moins 3.681 hommes, femmes et enfants juifs gazés dès leur arrivée dans le camp emblématique de la Shoah, entre le 15 août et 14 septembre 1944.

Cet ancien infirmier du camp d’Auschwitz était en service quand le convoi  dans lequel se trouvait Anne Frank est arrivé.

Lorsque le dernier convoi en provenance de Westerbrok, aux Pays-Bas, franchit les grilles du camp d’Auschwitz dans la nuit du 5 au 6 septembre 1944, Hubert Zafke est de service. Ce jeune homme de 23 ans est l’un des infirmiers du camp d’extermination. Son poste fait qu’il assiste à l’arrivée de chaque convoi à Auschwitz.

Zafke se trouvait non loin du quai sur lequel ont été débarqués les prisonniers du convoi Westerbrok. Parmi eux, une jeune fille de 15 ans, Anne Frank, ainsi que sa sœur Margot et leurs parents Edith et Otto. Mais à peine sur le quai, la famille est séparée. Otto, seul survivant, ne reverra jamais ses filles.

Hubert Zafke était en poste au moment où le convoi est arrivé

Anne Frank a-t-elle connu l’infirmier d’Auschwitz, accusé de complicité dans l’extermination de 3.681 Juifs ? « Nous ne serons probablement jamais », répond Dinke Hondus, historienne à la Maison d’Anne Frank à Amsterdam. « Hubert Zafke était en poste au moment où le convoi est arrivé, mais Anne Frank était une enfant ordinaire. Il ne se souvient probablement pas d’elle. Peut-être, plus largement, se souvient-il des enfants qui étaient dans ce train », espère-t-elle.

Une santé fragile

A partir de lundi, Hubert Zafke répond devant le tribunal de Neubrandenbourg, dans le nord-est de l’Allemagne, de « complicité » dans l’extermination d’au moins 3 681 hommes, femmes et enfants juifs gazés dès leur arrivée dans le camp emblématique de la Shoah, entre le 15 août et le 14 septembre 1944.

Le tribunal avait refusé en juin 2015 d’ouvrir son procès, invoquant sa santé déclinante. Mais cette décision a été invalidée en appel en décembre, au motif que l’ancien SS, malgré ses « troubles cognitifs » et ses « faibles capacités physiques », n’est pas « totalement inapte » à être jugé.

Quatorze convois de déportés

Hubert Zafke, fils de paysan engagé à 19 ans dans les Waffen SS, a rejoint le « service sanitaire » d’Auschwitz en octobre 1943. L’accusation lui reproche d’avoir été de garde à Birkenau lors de l’arrivée de 14 convois de déportés à la fin de l’été 1944, dont 3.681 occupants ont été immédiatement gazés.

Anne Frank et sa sœur Margot n’ont passé que cinq semaines à Auschwitz avant d’être transférées à Bergen-Belsen en Allemagne. L’adolescente rendue mondialement célèbre par son journal, y mourra en mars 1945.

Une douzaine de procédures sont encore en cours en Allemagne contre d’anciens SS, quelques mois après la condamnation à quatre ans de prison d’Oskar Gröning, ex-comptable d’Auschwitz.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Allemagne : L’ex-infirmier d’Auschwitz, jugé pour la mort de 3.681 Juifs, absent à l’ouverture de son procès

    1. capucine

      mieux vaut tard que jamais !! hélas il n’ira jamais en prison à cause de sa santé et du temps qui lui reste à vivre ….
      mais il a bien vécu planqué après la guerre comme tous les nazis pour vivre
      jusqu’à 95 ans …

    2. cherk

      quelle injustice et on parle de Dieu …. Tous ces bouchers ont continué leur existence sans s inquièter de rien c est monstrueux ..

    3. Pinhas

      On devrait le trainer de force à Auschwitz et l’exposer au public avec un panneau autour du coup sur lequel serait écrit  » ici même dans ce camp j’ai participé à l’extermination de 3.681 juifs  »

      Juste cela serait une peine juste avant que ce salaud quitte cette planète .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *