toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tadjikistan : Contre la radicalisation islamiste, l’État traque barbes et voiles noirs


Tadjikistan : Contre la radicalisation islamiste, l’État traque barbes et voiles noirs

Le Tadjikistan, république pauvre nichée au cœur de l’Asie centrale, est devenu un terreau de recrutement privilégié de l’organisation État islamique (EI). Selon des chiffres officiels, plusieurs centaines de jeunes Tadjiks ont déjà rejoint les rangs des jihadistes en Irak et en Syrie.

À l’été 2015, le régime autoritaire d’Emomali Rakhmon a essuyé un camouflet cinglant lorsque le colonel Gulmurod Khalimov, ex-commandant des forces spéciales de la police, a rallié les rangs de l’EI et appelé la population à suivre son exemple dans une vidéo diffusée sur Internet.

Depuis, les autorités sont parties en guerre contre l’islam radical et contre tout ce qu’elles considèrent comme une preuve de radicalisation. Les hommes sont fortement invités à raser leur barbe, tandis que le voile intégral n’est plus vendu sur les marchés. Une traque implacable des potentiels jihadistes est lancée, au risque de dérives brutales et de répression de la population.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Tadjikistan : Contre la radicalisation islamiste, l’État traque barbes et voiles noirs

    1. michel boissonneault

      seul les pays musulmans savent plus que tout les autres qui est le danger de l’islam ….. donc lutter contre les intégristes est la solution …. même Ataturc l’avais compris il y a 100 ans malheureusement erdogan a pas compris

    2. Pinhas

      Ici en France il faudrait faire la même chose .
      Au Tadjikistan ils ont bien compris que le costume fait le moine , heu ! l’islamiste.

      En tout cas en France on a du boulot avec toutes les barbapoux qui nous envahissent .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap