toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Opinion] Une psychothérapie pour Israël?


[Opinion] Une psychothérapie pour Israël?

Par Edmond Richter —-

Le plus grand problème d’Israël? Non, ce n’est pas l’antisémitisme comme vous pourriez le croire. Ou plutôt ce n’est plus l’antisémitisme, bien qu’il existe plus que jamais, camouflé en anti-sionisme et anti-israélisme.

Non, le véritable problème d’Israël est une sorte de faiblesse interne, de doute de soi constant, de culpabilité sous-jacente, de mentalité de ghetto inconsciente.

Loading...

Une amie m’écrivait hier encore:

„Je partage les mêmes sentiments et la même désespérance. C’est comme si Israël et le peuple tout entier qui pendant 2000 ans a subi tant de rejet, de misère et de tortures, avait conservé cette réticence à être le vainqueur et à aller jusqu’au bout face à l’ennemi  mortel. Je redoute cette attitude, car elle est en partie inconsciente et destructrice.  En Israël, les gens sont « trop moraux » et posent très mal le problème, justement à cause de cette tendance à vouloir régler la cause des « autres », parce que pendant 2000 ans, ils n’ont pas réglé la leur.

Edmond, fais un article pour sortir de cette situation“

Chère Nancy, je ne sais pas si j’y arriverais. Mais en tant que psychothérapeute je veux essayer de relever le „défi“. J’ai déjà écrit depuis trois ans nombre d’articles à ce sujet (voir les liens en bas de page). Mais ce que je veux essayer aujourd’hui, c’est de comprendre la cause profonde de notre attitude mentale si auto-destructrice et suicidaire et comment y remédier.

Imaginez…non! Pas besoin d’imaginer car cela s’est réellement passé…

Donc mettez-vous à la place de ce peuple qui depuis plus de 2000 ans subit des déportations, des exterminations, des génocides, des pogroms sans fins, des tortures, des conversions forcées, des bûchers, des interdictions multiples, des condamnations sans appel et des appels à le faire disparaître, des culpabilisations, des humiliations incessantes, des massacres…

Loading...

Depuis 2000 ans, encore et encore, et à chaque génération cela recommence…

Comment les membres de ce peuple vont-ils réagir? La révolte? Certainement pas, ce serait l’annihilation, l’extinction assurée.

Non, ils baissent les yeux, courbent la tête, changent de trottoir, apaisent sans cesse, comme ce juif qui va être fusillé et qui apostrophe son camarade   condamné comme lui mais qui se rebelle, et lui hurle: „Mais arrête, tu vas les mettre en colère!

Loading...

Je sais, nous n’en sommes plus là, mais il nous en est resté quelque chose de profondément enfoui:

À savoir une attitude qui désire que personne ne puisse nous accuser de quoique ce soit, ni même nous reprocher quoique ce soit, nous serons les „good guys“ quoiqu’il nous en coûte, nous serons hyper-corrects, hyper moraux, nous aurons une éthique irréprochable, une loyauté exemplaire. Chaque Samedi, à la synagogue nous appelons à la bénédiction de Dieu sur la République Francaise…Avez-vous entendu des protestants ou des bouddhistes, sans parler des musulmans, en faire autant?

Et nous rejetons avec indignation et violence les juifs qui ne se conforment pas à nos plus hauts standards. Regardez le scandale qui a éclaté en Israël après l’incendie de la Duma, où des palestiniens sont morts: Un déchainement des médias et des politiciens contre les „terroristes“ juifs, AVANT qu’ils ne soient jugés, ainsi que l’autorisation de les torturer donnée par le procureur de l’Etat d’Israel (!!!)

2000 ans à essayer de démontrer que nous sommes des gens biens, respectueux des lois et d’une éthique à toute épreuve. 2000 ans de conditionnement , à tel point que l’on peut se demander si cela ne s’est pas inscrit dans nos gènes:

„En matière d’evolution, l’épigénétique permet d’expliquer comment des traits peuvent être acquis et éventuellement transmis d’une génération à l’autre“ et, selon Joel de Rosnay „elle démontre que notre comportement agit sur l’expression de nos gènes“. Des expériences ont été faites sur des souris et ont montré „la transmission de caractères provoqués par un vécu traumatique, même si les descendants n’ont jamais été mis en contact avec leurs parents“ (Wikipédia)

Et Dieu sait si nous en avons vécu, des évènements traumatiques!

Pour être honnête (hyper-honnête?) je ne sais pas vraiment si ces 2000 ans de traumatismes et de terreurs sont inscrits dans nos gènes. Ce dont je suis sûr c’est qu’ils nous ont pour le moins conditionnés et ce à un point tel que parfois nous agissons contre notre survie et contre la Torah: par exemple lorsque les règles d’éthique de Tsahal risquent de causer la mort de soldats israéliens afin d’éviter la mort de civils palestiniens.

Que ce soit un conditionnement de 2000 ans ou un traumatisme transmissible génétiquement importe peu car le résultat est le même (Cf. “Ce  Ghetto qui nous colle à la peau“).

Le résultat? Voici quelques exemples:

– Land for peace“ Autrement dit céder de la terre aux palestiniens pour avoir la paix. Résultat: Le Hezbollah au Nord, le Hamas au Sud et 10.000 roquettes sur Israël en 10 ans. Et certains voudraient encore livrer la Judée-Samarie aux palestiniens „ pour avoir la paix“???

– Shimon Peres refusa de faire connaître le nazisme inhérent de Mahmud Abbas et le nomma „partenaire pour la paix“ bien que celui-ci n’avait qu’une idée en tête et ne s’en cachait pas : remplacer Israël par „la Palestine du Jourdain à la mer“.

– Des centaines de camions par jour pour Gaza alors que le Hamas déclare sans cesse vouloir nous exterminer

– Israël n’exige toujours pas de serment d’allégeance des arabes israéliens sous peine d‘expulsion en cas de refus et accepte qu’une Zoabi, députée à la Knesset se déclare palestinienne sans qu’on la reconduise immédiatement à la frontière.[Incite à la haine d’Israël, et se voit offrir des arrangements par la Cour de Justice. Voir notre article]

– L’Association médicale Israélienne a donné des instructions à ses membres de soigner EN PRIORITÉ les terroristes abattus dont les blessures semblent plus graves que celles de leurs victimes israéliennes.

– Les avertissements répétés lancés aux forces de sécurité israéliennes de

prendre le maximum de précautions AFIN D’EVITER de tuer les terroristes, qui eux essaient d’assassiner des civils, risque d’inhiber les officiers de sécurité dans des situations où il faut réagir au dixième de seconde.

– Mosche Dayan conquiert Jerusalem et donne la gestion de ce qui nous est le plus précieux, le Mont du Temple, aux Jordaniens vaincus! Faute psychologique grave dont nous n’avons pas fini de payer le prix. De la difficulté, pour un juif, à se conduire en vainqueur….

Sept exemples parmi des centaines…Si ce n’est pas du masochisme, cela y ressemble furieusement!

Avant que de commencer à chercher des solutions à ce désastre psychologique, je veux encore une fois résumer et marteler ma position:

– 2000 ans de terreurs traumatisantes nous ont injecté un caractère de victime éternelle qui essaie d’apaiser ses ennemis.

– Nous essayons de convaincre le monde, sans jamais y réussir, que nous

sommes dans notre bon droit, que nous sommes sans reproches et que nous désirons ardemment faire la paix avec nos ennemis même si ceux-ci veulent nous couper la gorge.

– Une conséquence encore plus grave, car plus inconsciente, fut la suivante:

Comme à chaque instant et pour le plus infime des prétextes, et parfois sans aucun prétexte, n’importe qui pouvait nous assaillir voir nous tuer, alors nous devions être sans cesse en alerte, sans cesse en train de vouloir deviner les moindres changements d’humeur des peuples où nous vivions et surtout, surtout ne jamais leur donner le moindre prétexte de rager contre nous. D’où la nécessité de suivre les normes les plus  strictes, tellement strictes que jamais personne au monde ne les suit… À part nous… Cela ressemble à l’attitude du chien battu qui ne quitte pas des yeux son maître afin de deviner quand il doit se réfugier dans un coin.

  Nous avons Dieu merci dépassé le stade de la servilité obséquieuse (encore  que…les excuses à Erdogan sous la pression d’Obama…) mais ce dont nous ne  nous sommes pas débarrassés c’est la constante préoccupation de ce que le monde dira de nous et l’effort illusoire d’éviter les reproches en étant irréprochables à un point tel que nous nous mettons nous-mêmes en danger de mort.

Ari Soffer, manager éditeur de Arutz Sheva écrit dans “Unraveling the Duma circus“: “A l’origine des réactions de la droite et de la gauche israéliennes, il y a deux peurs:

La première est une relique psychologique misérable du ghetto: „Que va penser le monde?“ Comme si nous étions condamnés à être jugés à l’aune de ce que les autres pensent de nous…

La deuxième peur est: « Qu’adviendra -t’il de notre supériorité morale si nous baissons un tant soit peu nos standards .“

Notre réponse à ces deux peurs est, au lieu de les analyser et de les guérir, de toujours prouver plus  aux nations du monde que nous sommes les „good guys“et irréprochables, quitte à sacrifier des territoires et des vies humaines.

La bonne nouvelle est que:

1) Nous pouvons décider de cesser de nous laisser juger par les nations du monde.

2) Nous pouvons cesser de vouloir être plus moraux que la Torah

    Car il est dit: „Si quelqu’un vient pour te tuer, lève toi avant lui et tue-le“

    (Hakam leargueha, hachkem lehargo)

Je sais bien que notre attitude psychologique inconsciente et nos peurs sont si ancrées en nous qu’il faudrait une psychothérapie de masse pour nous en débarrasser.

Comment faire? Je n’ai pas de solutions. Je ne sais pas comment pratiquer la psychothérapie de tout un peuple…Mais je vais chercher des pistes, fouiller mon cerveau à la recherche d’idées et surtout, surtout demander à ceux qui me lisent de contribuer à ma recherche, de ne pas se contenter de lire passivement mais de contribuer à un Brainstorming géant.

Il y va de notre avenir et de nos vies!

Edmond Richter

Articles parus sur ce sujet: Voir ci-dessous
http://alyaexpress-news.com/etre-une-victime-non-merci-par-edmond-richter/

 (31.12.2012)

http://alyaexpress-news.com/negocier-vous-avez-dit-negocier-par-edmond-richter/   (14.05.2013)

http://alyaexpress-news.com/colonne-vertebrale-israel-edmond-richter/

25.03.2014)

http://alyaexpress-news.com/la-paralysie-mentale-disrael-par-edmond-richter/

(06.04.2014)

http://alyaexpress-news.com/la-rage-au-coeur-par-edmond-richter/

(30.06.2014)

http://alyaexpress-news.com/opinion-its-a-war-stupid-par-edmond-richter/

(20.11.2014)

http://alyaexpress-news.com/opinion-larrogance-du-masochisme-juif-par-edmond-richter/

(26.01.2015)

http://alyaexpress-news.com/un-peuple-sur-de-lui-et-dominateur-par-edmond-richter/

(27.05.2015)

http://alyaexpress-news.com/ce-ghetto-qui-nous-colle-a-la-peau-par-edmond-richter/

(02.09.2015)

http://alyaexpress-news.com/israel-reveilles-toi-par-edmond-richter/

(19.10.2015)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “[Opinion] Une psychothérapie pour Israël?

    1. GREGOIRE

      Le syndrome de Stockholm aura t il raison de ce petit peuple,oui si il oubli que la rage et la colère doit s’exprimer contre l’adversité.Le ressentiment et la peur n’est pas une option.
      Le pouvoir doit être offert à ceux qui connaissent vraiment la mentalité de nos ennemis et pas nécessairement à ceux qui ont subit des exactions fortement ancrées dans leur être .Pour avoir la paix il faut constamment préparer la guerre, sans état d’âme et véritablement écraser celui qui veut te tuer sans lui chercher une quelconque excuse.On ne pactise jamais avec l’ennemis on le domine ou on le tue.

    2. haBIBI

      Une des erreurs du monde juif est de penser qu’il a vécu, en tant que peuple, plus d’horreurs que tous les autres peuples; c’est historiquement faux !
      L’autre erreur est de penser que le peuple juif est un peuple exceptionnel au regard des autres, puisque choisi par Dieu. Non le peuple juif n’est pas exceptionnel, pas plus qu’aucun autre peuple; il est simplement unique avec une Tradition complète(au vrai sens le plus noble du terme)qui lui est propre, et c’est cette unicité qui lui confère une importance unique.
      Si le peuple juif peut abandonner ses tendances paranoïdes, et la croyance à sa supériorité quasi-ontologique, qui sont d’ailleurs reliées, il pourra alors marcher dans la confiance totale sur le chemin de sa destinée dans ce monde du vivant, et au service de celui-ci, avec une juste et plein dignité et une juste et pleine responsabilité.

    3. rico

      En 1967 ,les juifs se sont battus et ont vaincu tous leurs ennemis .A cette époque ,ils n’auraient pas accepté les propos d’une zoabi et les actes de tous ceux qui cherchent à déligitimer le caractére juif de l’état d’Israél …

    4. Debout

      D’abord, pour que mes remarques que ne soit pas suspectées :
      1-je ne suis pas juif
      2-je suis d’origine catholique, mais devenu non croyant et agnostique

      Même si un certain nombre de peuples ont des destinées particulières, celle du peuple juif est une suite de tribulations hors de l’ordinaire, depuis le fond des âges. Ces cohortes de destins tourmentés,violents, glorieux, terribles, ont fait que ce peuple possède une âme éternellement sur le qui-vive, inquiète et fière en même temps. Il a aussi la Torah, livre-socle de son Histoire affirmée !

      Ne croyant en rien, je ne crois pas non plus qu’il ait été particulièrement le peuple élu de Dieu (attention ! Je vais reçevoir probablement des dégelées d’injures !!!). Mais par contre, personne ne peut le nier, c’est un peuple qui a donné,plus que tout autre au cours des siècles, un nombre inouï de créateurs, artistes, philosophes,scientifiques ! Pensons à ce que serait le monde sans eux !
      Aucun peuple n’est exempt d’erreurs et de fautes. Mais le peuple juif (diaspora ou Israël) n’a pas à être accablé de la responsabilité de toute la misère du monde ! De la même manière que dans l’Antiquité, on chargeait un animal de toutes les opprobres en le couvrant d’inscriptions d’injures, avant de le chasser de la Cité pour en conjurer les malheurs !!!…..

      Qu’on ne voie ni rapprochement malséant ni mauvais esprit dans ce que je viens d’écrire ! Merci !…..

    5. Elia

      Excellente analyse. Moi je pensais plutôt que les israéliens étaient drogués au Raki. Maintenant, avec cet article j’ai compris qu’ils sont tarés !

    6. andre

      A Debout:

      Degelees d’injures ? au contraire. Personne ne pourrait etre plus positif a l’egard de ce que le peuple juif a apporte, et surtout apportera peut-etre encore. Je ne crois pas plus que vous aux arguties tentant, malgre tout, de donner a la notion de « peuple elu » un sens theologique, en le traduisant par « responsabilite particuliere, etc… » Ce qui donne aux Juifs, et a l’Etat d’Israel en particulier, une valeur « universelle » (aucun sens theologique), c’est ce qu’ils apportent au bien commun, dans le domaine scientifique et par-dessus tout celui de la recherche medicale, ou leurs contributions sont decisives. Bien sur, cela ne tient nullement a des capacites intellectuelles particulieres, mais plutot a la persistance d’une tradition qui a toujours mis la reflexion au premier plan des activites dignes de consideration. En sortant (mais pas completement) du sujet: les politiciens francais refusent-ils de voir que la presence de plus en plus nombreuse , en Israel, d’une communaute d’origine francaise, aussi loyale dit-on a l’egard de la France qu’elle etait loyale, en France, envers Israel, peut apporter beaucoup a notre pays ? Putin, de son cote, a reconnu dans un discours que la presence en Israel d’un million de
      personnes d’origine russe (non, il ne s’agit pas d’une cinquieme colonne) devait conduire a changer la politique agressive de la Russie a l’encontre de ce pays. J’espere, pour le bien d’Israel autant que celui de la France, que
      cette opportunite ne sera pas, pour des raisons ideologiques, manquee une fois de plus.

    7. Mena'hem

      @Debout qui a écrit :
      « Je vais recevoir probablement des dégelées d’injures » ????

      Alors ainsi, nous y voilà « Debout » : Comment pouvez-vous vous permettre de croire que l’on puisse vous dégeler de vos engelures ? …euh, enfin bon, j’me comprends !
      Tout ce que vous méritez Debout, c’est qu’on vienne vous prendre par la peau du … si besoin et qu’on vous foute dans un avion EL-AL en direction d’Israel, afin de vous installer sur une terrasse bien ensoleillée avec vue sur tout Yerushalaïm, un verre de Boukha à la main et autour d’une kémia en attendant l’arrivée d’une bonne salade israélienne accompagné d’un shawarma, pendant que des enfants israéliens chantent et dansent autour de vous en disant : Voilà comment on honore ceux qui soutiennent et/ou aiment Israel de tout leur coeur!

      Debout, que je ne vous y reprenne pas à douter de notre amitié car sinon, ça va chauffer, et le Ciel nous approuvera ! 😉

    8. Mena'hem

      @André qui a écrit :
      « cela ne tient nullement a des capacites intellectuelles particulieres, mais plutot a la persistance d’une tradition qui a toujours mis la reflexion au premier plan des activites dignes de consideration. »

      Donc, je reprends : les Juifs sont des gens normaux comme le reste du monde et pas plus intelligents que le reste du monde. Jusque là, je suis d’accord et je cosigne, ainsi qu’il est dit dans la Torah : « si on te dit qu’il n’y a pas de ‘Hokhma (=sagesse, intelligence…) chez les Non-juifs, ne le croit pas ! » Sous-entendu que les Non-juifs sont aussi intelligents que les Juifs : il y a donc bel et bien égalité !

      Mais la suite devient alors curieusement incohérente : « mais plutot a la persistance d’une tradition qui a toujours mis la reflexion au premier plan des activites dignes de consideration » => Si on n’appelle pas cela une Sagesse qui distingue Israel des Nations, alors qu’est-ce donc ? Les Nations auraient-elles démontré une sagesse identique ? Bah non puisque c’est apparemment l’apanage du seul Peuple Juif. Mais alors, d’où vient cette sagesse portée par les Juifs puisqu’ils ne sont pas plus intelligents que les autres ? Pourquoi les autres Peuples aussi intelligents ne portent-ils pas une sagesse identique qui les distingue clairement aux yeux du monde entier ? C’est donc bien qu’il existe une supériorité évidente chez les Juifs ; et si ça ne vient pas de leur intelligence ou de leur sagesse, qui donc aurait bien pu modeler cette « tradition » apte à mettre au premier plan la réflexion dans la vie des juifs, et à la faire perdurer pendant plus de 3300 ans malgré les pogroms et multiples persécutions au cours des siècles?
      Quand un peuple est persécuté, croyez-vous vraiment qu’il ait en objectif prioritaire de défendre absolument un rouleau de parchemin qui ne parle que de sagesse ? croyez-vous vraiment qu’un peuple maintenu prisonnier par des bourreaux nazis, aura en tête absolument de respecter un Sédèr de Pessa’h, un jour hebdomadaire de repos et un jour de jeun de 25 heures, après avoir fait tout son possible 10 jours avant pour célébrer Rosh HaShanna ?

      Quel peuple au monde aux pires moments qui soient dans sa vie peut donc bien penser à placer dans ses priorités, de faire des actes qui apparaissent totalement hors sujet par le reste du monde, et les pratiquer encore avec la même régularité 80 ans après, tout comme il y a 3300 ans de cela ?

      Ça défit la logique et le rationnel et pourtant, c’est indéniable : Les Juifs possèdent bien une tradition et c’est cette tradition qui leur vaut une certaine admiration de la part des autres Peuples parce qu’elle possède en elle quelque chose de miraculeux. Or qui dit miraculeux, dit que le Divin n’est pas bien loin derrière…

      Je suis donc tout à fait d’accord pour dire que ce qui distingue les juifs par rapport aux Nations, c’est bien leur Tradition ancestrale …qui dépasse l’entendement humain.

    9. andre

      Reponse a Menahem:

      Nous sommes d’accord sur l’essentiel. Cependant, je vois aussi dans l’attrait juif pour la reflexion une raison historique a priori negative, a savoir l’enfermement du shtetl (d’accord, tous les Juifs ne viennent pas d’Europe Centrale). Dans des conditions ou les activites qui sont l’ambition de la plus grande partie de l’humanite (acquerir de l’argent et de la puissance) ne pouvaient en general etre exercees, n’est-il pas naturel que l’etude des textes sacres et du Talmud (je ne nie pas l’existence prealable d’une tradition incitatrice) ait ete, en quelque sorte, une consolation, redonnant de l’estime de soi ? j’ajouterai autre chose, qui peut bien entendu etre emcore conteste:
      que la pensee, qui tournait un peu en rond sur des questions de religion et d’interpretation de celle-ci, ne s’est pleinement realisee, au sein du peuple juif, que lorsque celui-ci, un peu avant le tournant du 19eme au 20eme siecle, a aborde (avec un succes souvent eclatant) les matieres profanes, en particulier scientifiques. Un point different: l’hostilite dont ce peuple a ete si souvent victime n’a-t-il pas conduit ses meilleurs elements a un surcroit d’ambition ? je verrais la, d’ailleurs, une raison secondaire a la persistance de l’antisemitisme.

    10. Debout

      Je n’avais pas encore vu « les commentaires sur mes commentaires » !!
      Je suis au moins content de savoir que si besoin est, je pourrai m’asseoir
      et boire avec vous et tous les gens de bonne volonté que j’aime bien !!!….

      Shalom à vous tous et encore Bonne Année !!! 😀

    11. Robert Davis

      Vraiment excellent article. pour être franc, je l’avais compris depuis longtemps mais là c’est très bien expliqué et ceci est très important surtout venant d’un psychothérapeute, cela porte beaucoup mieux que si je dis « ghetto jews » ou attitude de ghétto. Pour essayer de contribuer à votre recherche puisque vous le demandez avec raison, ce qui montre votre désir sincère d’aider ces intoxiqués du « good guys syndrome » je dirais qu’il faudrait expliquer plus on resiste aux pressions Y COMPRIS PAR LA PROVOCATION PLUS ON EST AIMES PAR LES AUTRES contrairement à ce que les « good guys »couards pensent. N’étant pas psychologue j’aurais un peu de mal à expliquer cela, vous le ferez mieux que moi : 1. Peut-être que cela inspire un peu la peur de perdre face à un provocateur perçu 2. comme très sûr de lui, fort et même dangereux 3. peut-être même suicidaire (le truc des mus qui font peur aux européens qui utilisaient la provocation face aux Juifs ou autres peuples perçus comme faibles) 4. implacables : ils se disent « à quoi bon faire des pressions ils ne céderont jamais, on perd notre temps et notre argent » Bref, je crois à la provocation lorsqu’on est les plus forts SUR LE TERRAIN cqar c’est le terrain qui compte. Les ennemis européens d’Israel meurent de peur pour leur protégé « palestinien ». Alors menaçons le au lieu de se coucher comme vous le dites. Il t a sûrement d’autres raisons mais je m’arrête là, peut-être que cela peut vous donner des idées pour aller plus loin.

    12. Robert Davis

      5. La ressemblance avec soi-même, cela doit être une raison d’aimer le provocateur,non? évidemment il faut savoir s’y prendre, pas des provocations imbéciles à l’iranienne bien sûr. Il doit y avoir des Règles à suivre dans la provocation. Personnellement je l’utilise dans les conversations politiquement uniquement, sinon pas vraiment ou, peu,et j’ai l’impression que cela ne déplait pas.Il ne faut pas trop utiliser la menace directe qui peut être perçue comme stupide. Le provocateur doit être intelligent.

    13. MisterClairvoyant

      Je ne suis pas juif, mais je suis contre tous les préjugés des antisémites contre sionistes et les juifs du monde entier. Je peux comprendre la frustration des antisémites et des palestiniens de voir qu’Israël existe. mais la situation fut crée par le monde arabe contre la création de l’état d’Israël en Paix avec le monde arabe. 4 guerres après, c’est l’impossible un retour aux frontières d’il y a 3 000 ans ni de 1949 ni à la disparition d’Israël, pour soigner la haine et les frustrations des palestiniens, ni de tous les antisémites, ni de tous les traumatismes de bon nombre d’israéliens. Ceux qui sont capables doivent positiver, et aller au-delà de la haine et la culpabilité, résultat d’une histoire qui fit imposée à Israël, pour ne pas disparaître, et les menaces continuent dans l’actualité, donc, pas la peine de culpabiliser sur le présent ni l’avenir. Amen.

    14. Richter

      Pour Robert Davis: Je vais essayer de répondre (avec beaucoup de retard, désolé). 1) Pas d’accord avec la PROVOCATION. Je préfère dire que nous devons être décidés, sûrs de nous, sûrs de notre bon droit et ABSOLUMENT CONSÉQUENTS et, comme vous le dites, IMPLACABLES. 2) La raison psychologique qui fait que l’on admire le vainqueur est que chacun de nous a aussi des faiblesses et que nous admirons ceux qui semblent s’en être débarrassés, nous voudrions être comme eux, nous cherchons quel est leur secret, nous voulons être près d’eux pour que leur force rejaillisse un peu sur nous (pensée magique). Exemple: le comportement quasi hysterique au contact de stars…ou la personne qui refusait de se laver la main droite après avoir touché de Gaulle (authentique)…
      La France vaincue en Algerie admira la raclée qu’Israel administra aux arabes en 1967. A l’envers, on méprisera et on haira celui qui est aussi faible que soi-même. On projettera sa propre haine de soi (d’être aussi faible et lâche) sur l’autre: Plus facile que de se regarder dans la glace…Amitiés Edmond

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *