toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Merkel pour l’expulsion systématique des réfugiés condamnés en cas de délit


Merkel pour l’expulsion systématique des réfugiés condamnés en cas de délit

La chancelière allemande Angela Merkel s’est prononcée en faveur d’un très net durcissement des règles d’expulsion de demandeurs d’asile condamnés par la justice en Allemagne, en l’autorisant même pour ceux condamnés à une peine avec sursis.

« Si les réfugiés ont commis un délit », cela doit « avoir des conséquences, (…) cela veut dire que le droit (de séjour) doit s’arrêter s’il y a une peine de réclusion ou même avec sursis », a déclaré Mme Merkel, tirant les leçons des agressions sexuelles intervenues le soir de la Saint-Sylvestre à Cologne , qui impliqueraient des demandeurs d’asile.

Lors d’une réunion à Mayence (sud-ouest), la direction du parti conservateur de la chancelière CDU s’est mise d’accord pour demander que la perte du droit d’asile en Allemagne soit plus systématique en cas de délit. Cette position doit désormais être discutée avec l’autre grand parti présent dans la coalition gouvernementale à Berlin, les sociaux-démocrates du SPD.

« Il est important que là où la loi n’est pas suffisante, elle soit modifiée », a affirmé, lors d’une conférence de presse, Angela Merkel, y voyant là aussi « l’intérêt de la grande majorité des réfugiés ».

Loading...

Pour l’heure, selon la loi allemande, l’expulsion d’un demandeur d’asile n’a lieu qu’après une condamnation à au moins trois ans de prison, mais à la condition que sa vie ou sa santé ne soient pas menacées dans son pays d’origine. L’Allemagne a vu affluer en 2015 1,1 million de demandeurs d’asile et les violences du Nouvel An à Cologne ont créé un choc dans le pays, faisant croître les critiques à l’égard de la politique d’ouverture aux demandeurs d’asile suivie depuis septembre par la chancelière.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Merkel pour l’expulsion systématique des réfugiés condamnés en cas de délit

    1. Alauda

      9 jours pour pondre une évidence qui tombe sous le sens… quand je dis que l’excès de bière ralentit le cerveau…
      Allez, Angela, bientôt les élections et la leçon des engelures : ça risque d’être frisquet pour vos pieds que les électeurs enverront se promener ailleurs.

    2. Laurence

      Quelle horreur elle à permis à des monstres de renter dans son pays et a obliger les pays européens à en faire de meme
      la Hongrie pourtant berceau du nazisme aussi refuse tous ces migrants
      sans aucun controle , sans savoir qui ils sont , des faux passeports par milliers ;, tous ces hommes sans leur familles , le regroupement familliale qui va marcher à tire l’arigo, les djihadistes dans le lots , etc …
      c’est une horreur !!!!!!!!!!

    3. capucine

      ça va mal finir entre l’extrême droite et les migrants ..va y avoir de la bagarre !
      Ah mais dans la tête de Mme Merckel il n’y a que des gens bien ,des médecins
      des architectes avocats etc.. mais elle a oublié les infiltrés terroristes parmi les migrants et les hordes de racailles dont l’Europe n’avait pas besoin …
      d’ailleurs la France n’a pas besoin des migrants à Calais ni ceux de Dunkerque
      qui veulent traverser la manche pour rejoindre l’ Angleterre ..

    4. zanaroff

      Pas très intelligente la chancelière. Et dire que nos gouvernants sont tous du même acabit. Ils se pensent intelligents, mais ils réfléchissent mal. Ou alors sont ils vraiment pervers et psychopathes au point de faire souffrir leur propre population. La culpabilité par rapport aux conflits étrangers est une chose mais accueillir une horde de sauvageons, décérébrés au détriment de sa population en est une autre. Par le passé, on aurait parlé de haute trahison. Méfiez vous car l’histoire rattrappe toujours le présent. Elle se répète. Churchill disait que le socialisme était l’antichambre du fascisme. L’Avenir se trace un chemin pas très rose on dirait.

    5. Pinhas

      A votre avis , pourquoi au moyen-âge il se construisait des châteaux-forts ?

      Pour se protéger des envahisseurs barbares .

      Aujourd’hui les seuls ( châteaux -forts ) qui nous restaient c’étaient les frontières .

      Nos soit-disant dirigeants Européens ont non seulement fait sauté les verrous qui maintenaient notre sécurité mais ont fait entrer nos ennemis pour qu’ils nous assassinent plus facilement .

      En cas de guerre cela s’appelle pactiser avec l’ennemi .

      Que fait-on des traitres à la nation dans ce cas …

    6. Alauda

      Nouvelle qui tombe à pic :
      http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/98562-160110-l-assaillant-du-commissariat-parisien-vivait-dans-un-foyer-de-refugies-en-allemagne-police
      Voilà comment on l’a expulsé direct en enfer. En France, on ne met pas les affaires sous le tapis.

      « Hessen: Ein hochrangiger Polizeibeamter aus Frankfurt/M. erklärt BILD: „Bei Straftaten von Tatverdächtigen, die eine ausländische Nationalität haben und in einer Erstaufnahmeeinrichtung gemeldet sind, legen wir den Fall auf dem Schreibtisch sofort zur Seite.“ Der Beamte weiter: „Es gibt die strikte Anweisung der Behördenleitung, über Vergehen, die von Flüchtlingen begangen werden, nicht zu berichten. » http://www.bild.de/news/inland/sex-uebergriffe-silvesternacht/wird-verboten-die-wahrheit-zu-sagen-44077302.bild.html

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *