toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’étonnante faiblesse de Najat Vallaud-Belkacem face à un « musulman normal »


L’étonnante faiblesse de Najat Vallaud-Belkacem face à un « musulman normal »

Dans l’émission Le Supplément, Najat Vallaud-Belkacem s’est déclarée « mal à l’aise » face au fondateur de BarakaCity qui dit ne pas serrer la main des femmes et refuse de condamner l’Etat islamique. Que dit cette réaction de la France 2016?

Najat Vallaud-Belkacem sur le plateau du Supplément de Canal+ (c) Canal+

Il fut un temps où Najat Vallaud-Belkacem était ministre des Droits des Femmes. « Mais ça, c’était avant », diront les méchantes langues. Aujourd’hui, confrontée à un militant qui déclare que l’idée qu’il se fait de sa religion de « musulman normal » lui interdit de serrer la main des femmes, la ministre de l’Education nationale n’exprime qu’un sentiment de malaise. Le problème, c’est que de ce malaise ainsi exprimé naît un autre malaise. Le nôtre.

C’était donc ce dimanche, sur le plateau de l’émission de Canal Plus Le Supplément, présentée par Ali Baddou. Les téléspectateurs ont pu y découvrir le responsable d’une association, Barakacity, qui se présente comme à vocation humanitaire. Et visiblement Idriss Sihamedi paraît avoir une conception très particulière de l’humanitaire en particulier et de l’Humanité en général. En quelques minutes, il accumule les propos dérangeants. « Comme certains rabbins, je ne serre pas la main aux femmes » avoue-t-il d’abord. Quand on lui demande de condamner l’Etat islamique, il répond qu’il « est gêné (par) la question » avant d’ajouter: « Ce n’est pas qu’on ne condamne pas l’Etat islamique, c’est qu’on essaye d’avoir une certaine pédagogie pour essayer de discuter avec les jeunes et pour leur faire comprendre qu’on est une alternative qui est bien, qui est pacifique ».

Finalement interpellée par le présentateur de l’émission sur les propos du responsable de l’association Baraka City, en dépit de l’agacement ostensible qu’elle a manifesté durant la prestation de l’intéressé, Najat Vallaud-Belkacem opte pour l’indignation en mode service minimum: « Je crois que c’est une association qui porte une façon de voir les choses qui n’est pas la mienne, à laquelle je ne souscris pas et qui me met aussi mal à l’aise, honnêtement, sur votre plateau, et donc je n’ajouterai rien ».

Loading...

Un militant dit qu’il refuse de serrer la main des femmes, refuse de condamner sans ambiguïté une organisation terroriste et la ministre n’exprime pas plus qu’un malaise. Soit. A-t-on le droit de s’en étonner? La réaction est-elle faible? Très faible? Trop faible?

Nier les droits de l’Homme et du Citoyen

Il faut bien juger du sens et de la portée des propos d’Idriss Sihamedi. Car ce dernier ne conteste pas seulement les « valeurs de la république », il en conteste de facto le fondement, la première pierre, sur lesquels repose tout l’édifice républicain: Les Droits de l’Homme et du Citoyen.

Refuser de serrer la main d’une femme, c’est-à-dire nier l’égalité, donc la reconnaissance de ses droits, c’est nier deux siècles de construction juridique et politique engendrés par les Lumières. C’est en ce sens qu’il ne faut plus défendre la République au nom de « valeurs » auxquelles s’opposeraient d’autres « valeurs », qui pourraient être semblables à celles d’Idriss Sihamedi. Non. Il faut défendre la République au nom des Droits qu’elle offre à tous, sans distinction d’aucune sorte, dans le cadre d’une Nation de citoyens libres et égaux, ces Droits permettant à chacun de vivre selon ses valeurs pour peu qu’il n’entende pas les imposer à autrui.

Que signifie le refus de serrer la main d’une femme au nom de l’idée que l’on fait de ses croyances? Que ces croyances sont au-dessus des Droits de cette femme et citoyenne? Qu’implicitement, on ne lui reconnaît aucun de ces Droits? Ni liberté de conscience? Ni liberté d’expression? Ni liberté d’opinion, même religieuse? Bref, rien de ce qui caractérise la citoyenne émancipée. Répétons-le: ce n’est plus une question de « valeurs », mais de « Droits ». L’enjeu est supérieur.

Il serait tentant de nier la portée des propos de l’invité de Canal Plus. De mesurer la proportionnalité de la riposte à ses propos selon l’idée que l’on se fait de sa représentativité dans l’opinion. Un extrémiste parle comme un extrémiste, pourquoi lui donner plus d’importance qu’il n’en a en réalité? Alors laissons le parler puisqu’il ne peut être entendu.

Sauf que l’extrémiste en cause est convié sur le plateau d’une grande émission d’infotainment d’une grande chaîne de télévision. Qu’il est posé en majesté, à égalité de traitement médiatique, avec une ministre de la république. Qu’il est ainsi doublement consacré, légitimé par sa présence sur le plateau de Canal Plus et celle de la ministre à ses côtés. Que lorsqu’il déclare qu’il ne serre pas la main des femmes, cela vaut pour Najat Vallaud-Belkacem, même ministre, autant que pour quiconque.

Learn Hebrew online

Au nom de la mission essentielle de la télévision, créateur et vecteur de lien social, qui doit rendre compte du réel autant que faire se peut, on veut ici évoquer le contrat qui lie tout téléspectateur à la télévision.

Quand il invite Idriss Sihamedi sur son plateau, Ali Baddou signifie au téléspectateur que cette personne est représentative. Qu’elle incarne quelque chose qui a de l’importance dans la vie publique. D’où la responsabilité qu’il endosse vis-à-vis de ce même téléspectateur et le devoir qui en découle: traiter de son sujet de discussion en responsabilité.

L’alternative est simple. Ou bien Ali Baddou invite Idriss Sihamedi dans le dessein de provoquer un incident prévisible compte tenu de la culture du personnage ; ou bien il l’invite parce qu’il le considère comme représentatif d’un courant qui pèse dans la vie publique. Comme on ose ici croire que ce choix a été pris à raison du second terme de l’alternative, la question du traitement éditorial, donc politique, de cet invité particulier doit être posée.

Loading...

Le service minimum du présentateur

De ce point de vue, ce qui vaut pour Najat Vallaud-Belkacem vaut pour Ali Badou: la réaction de l’animateur aux propos d’Idriss Sihamedi est bien trop faible au regard du sens et de la portée de ses propos. Ce qui est dérangeant dans la posture de Baddou, c’est qu’il donne le sentiment, en se contentant d’un « On est un peu gêné de la réponse » qu’il ne veut pas en faire trop. Service minimum encore. Comme la ministre. Et pourtant, compte tenu de l’enjeu, à savoir la négation implicite des Droits de l’Homme et de l’héritage de 1789 et des Lumières, on est en droit de s’attendre à plus. Et mieux. Pourquoi tant de tiédeur face à une personnalité qui s’attaque à l’essentiel de ce qui fonde ce que l’on nomme de nos jours « Le Vivre ensemble » ?

Au total, ce moment de télévision est emblématique des temps que nous vivons. Des politiques réduits à l’élément de langage ne savent plus ce qu’ils défendent, ou, quand ils le savent, n’osent plus le défendre. Et des gens de télévision, semblant rechercher à tout prix le moment buzz, jouent avec le feu, s’évertuant à souffler sur les braises, mais sans savoir l’éteindre.

Le malaise, petit malaise de Najat Vallaud-Belkacem suscite le nôtre. Parce que nous savons tous que ce qui se joue sur le plateau de Canal, en cet instant précis, est plus qu’un moment de télévision. Nous contemplons la faiblesse de ceux qui sont supposés refuser ce qui menace notre bien commun. Il y a quarante ans, à la télévision, on montrait les femmes libérées bronzant seins nus sur les plages, aujourd’hui, on y déclare qu’il faut refuser de leur serrer la main. D’où le malaise, le vrai.

Source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 25 thoughts on “L’étonnante faiblesse de Najat Vallaud-Belkacem face à un « musulman normal »

    1. Laurence Salmon

      Najat Vallaud-Belkacem était ministre des Droits des Femmes., avant , vu que maintenant les droits de la femme elle doit s’en foutre un peu vu , qu’elle ne s’est meme pas exprimer sur sur les violes infligés aux femmes par des migrants .
      alors pourquoi devrait elle s’exprimée face à ce modéré musulman, qui en fait le sont tous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      ce sale type représente la majorité des musulmans en france !!!

    2. Dante

      BarakaCity est connue des services de renseignements français pour son militantisme politique lié à l’Islam radical sous couvert d’aide humanitaire.
      Ses comptes bancaires à la Société Générale et au CIC ont été clôturés.

      L’association est affiliée aux Frères Musulmans (UOIF) une organisation internationale classée comme terroriste par plusieurs pays dans le monde (Arabie Saoudite, Égypte, Émirats Arabes Unis,…) , qui vise à mettre en place un Califat sous la charia, incompatible avec les démocraties de type occidental.
      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-face-cachee-de-l-uoif_486103.html
      Son mentor, le prédicateur égyptien Youssef Al Qaradawi appelle, devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à l’extermination totale et définitive des Juifs.
      On a pu voir par exemple le président de BarakaCity Idriss Sihamedi au RAMF des Frères Musulmans en 2013 au Bourget.
      Dans la vidéo (voir ci-dessous), il est en compagnie de l’imam Mehdi Kabir, un prédicateur qui arpente les plus grandes mosquées de France, et qui considère que le voile islamique est une obligation pour la femme, qu’une femme qui se parfume est une « fornicatrice », que « les mangeurs de porc se comportent comme des porc », des « gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. »
      sources :
      https://www.youtube.com/watch?v=6hXCQ7XqZo0
      http://www.zamanfrance.fr/article/financement-methodes-objectifs-zaman-france-leve-voile-barakacity-11671.html
      http://www.3ilmchar3i.net/2015/02/idriss-sihamedi-president-de-barakacity-invoque-et-eloge-les-tetes-de-la-secte-des-freres-musulmans.html
      https://www.youtube.com/watch?v=zeDSIXeiClU
      http://www.youtube.com/watch?v=7WiIjs3lfHU

    3. zanaroff

      Heureusement que celui qui m’a sauvé la vie, n’a pas hésité à me prendre la main à me sortir du trou pour me sauver d’une mort certaine. Il m’a réconforté, m’a encouragé devant mon désarroi et ma peine. C’était un fils d’Ismaêl avec un grand coeur et un grand courage. Comment remercier cet homme plein de courage et de coeur ??? je le cherche encore… que tous les fils d’Ismaël lui ressemble désormais pour faire honneur à la descendance d’Ismaël, fils d’Abraham. Tu m’as sauvé, oui et tu as fait bien plus que cela car ton geste sera répandu au loin comme un signe d’espoir, de beauté divine, d’amour partagé, et de compassion. Tu es désormais mon frère de pensée et je te remercie humblement. Sois béni toi et toute ta famille.

    4. Armand Maruani

      NVB ? la première chèvre Hallal avec son petit air de faux jeton et tête à claques .

      Le cadeau de Hollande à son fan Club de la Place Tahrir République qui l’a acclamé avec des drapeaux algériens et palestiniens aprés son élection .

      Le gratuit n’existe pas dans ce bas monde .

    5. Cherk

      Je conseille de lire le jugement de monsieur Jean d’Ormesson porté sur cette jeune ministre . Edifiant bravo Monsieur D ‘Ormesson il a vu le vide de cette femme nommée juste parcequ elle est arabe….

    6. michel boissonneault

      je ne comprend vraiment pas les islamistes …. car ils refusent de serrer les mains mais l’absurde est :
      quand c’est le temp de violer des femmes ….c’est OK , c’est haram
      quand c’est le temp de voler des mécréants ….c’est OK , c’est haram
      quand c’est le temp de couper des têtes comme l’EI … c’est OK , c’est haram
      mais serrer des mains est pêcher !!!!!!

    7. alauda

      Juste avant de se comparer à « certains » rabbins, «comme certains rabbins, je ne serre pas la main aux femmes», Idriss Sihamedi a répondu au journaliste qui lui demandait s’il se considérait comme un « musulman orthodoxe », juste un « musulman normal ».

      Donc ce musulman « normal » affirme aligner son attitude comportementale envers les femmes sur la frange du rabbinat la plus orthodoxe en l’érigeant en norme. En effet, d’une part, l’expression « musulman normal » dans le contexte vise à l’inscrire de facto dans une majorité musulmane (censée se conformer à cette règle de conduite) et d’autre part, derrière l’adjectif « normal », se profile « la norme », au sens d’ensemble des règles de conduite qui s’imposent à un groupe social (une norme normative évidemment en contradiction avec nos codes sociaux occidentaux).

    8. michel boissonneault

      orthodoxe….. je connaît aucun juif ou rabbin orthodoxe qui un jour a demander a ses fidèles de voler , de violer , de tuer et surtout de couper des têtes ….
      donc comparer juif ou rabbin orthodoxe avec les muzz est incroyable

    9. alauda

      @michel boissonneault,

      La comparaison porte sur le fait de pas serrer la main de la femme, dans cette partie de l’interview (vers 33′ sur le replay complet de l’émission), c’est tout.

      La raison en est connue, parce qu’elle peut être impure en raison de ses menstrues. En revanche ce que j’ignore c’est si cette consigne persiste au-delà des règles féminines 🙂

    10. michel boissonneault

      merci ma chère Alauda , je m’excuse de mon coté susceptible car j’ai tellement entendue de vacherie sur le dos des juifs que maintenant ma tolérence est au niveau 0

    11. .משה ז

      20’000 mineures de nationalité française excisées chaque année sur le territoire français, sans parler des excisions faites au bled !!!!

      En toute légalité !!!!!!!!!

    12. alauda

      @משה ז

      50 000 femmes selon des estimations de l’Institut national d’études démographiques seraient concernées par l’excision par ailleurs totalement interdite en France.
      « En Egypte la proportion de femmes excisées s’élève à plus de 97%, au Mali à plus de 99% », précise Isabelle Gillette-Faye, directrice du Groupe femmes pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (GAMS).

      20 000 mineures par an de nationalité française, cela me paraît beaucoup.

      Cependant, il est vrai qu’au lieu de rencontrer sur Canal + un barbu qui ne serre pas la main des femmes, madame la ministre pourrait se pencher sur cette question encore trop taboue des mutilations féminines.

    13. MisterClairvoyant

      Pour l’islam: les femmes ne sont bonnes que pour accoucher des islamistes, si par hasard accouchent des musulmans pacifistes, ils ne jouerons pas un rôle important dans les affaires religieux, politiques ou militaires de son pays. De-là, que la femme musulmane est prise en otage, humiliée, excisées et condamnée à servir la cause des hommes, de leur religion extrémiste en djihad permanent contre les autres religions et toutes les sociétés au monde non dominées par l’islam. Mais libérer les femmes musulmanes de sa dhimmitude. Hélas! N’a jamais était «la cause ni but» de l’islam.

    14. Roland

      Il ne veut pas respecter les valeurs, les lois et en plus dirige une organisation qui est favorable à l’Etat Islamique, veut imposer en Occident sa manière de vivre moyenâgeuse.. Simple : Expulsion dans un pays islamique compatible avec sa manière de vivre. Ce type est un danger pour la démocratie.

    15. alauda

      J’apprends par M. Goldnadel que madame la ministre a publié un communiqué sur FB (https://twitter.com/GWGoldnadel/status/691993825846411265)

      Cela ne change rien.
      Soit elle savait en venant à l’émission à qui elle aurait affaire, auquel cas elle avait tout le loisir d’obtenir des renseignements sur le profil de l’individu. Soit elle le rencontrait en coulisses et, voyant son refus de lui serrer la main, elle faisait un scandale hors antenne. Soit elle pouvait encore quitter le plateau au moment précis où ce fondamentaliste s’est dévoilé comme tel.

      En ce qui concerne l’émission, je penche pour un coup monté, qui s’est transformé en coup d’épée dans l’eau, le gant de l’incident prévisible n’ayant pas été relevé.

    16. Sarah

      Le même genre de propos par un non-musulman aurait déclenché un tollé jusqu’au plus haut niveau de l’état, au sein du gouvernement, au parlement, dans les médias.

      Il y aurait eu des quantités de déclarations contre l’auteur et contre la chaîne TV, le présentateur et le ministre qui n’ont pas protesté.

      Dire qu’on éprouve seulement un malaise peut être interprété comme une ACCEPTATION.

      Où sont les défenseurs des « droits-de l’homme » ?
      Faut-il conclure qu’ils défendent les droits de l’Homme musulman mais pas ceux de la femme ?

      Où sont les soi-disant « féministes » ?

    17. David 1

      Où sont les soi-disant « féministes » ? Sarah

      Ah très bien , chère amie , vous progressez à vue d’oeil.

      Ca fait vraiment plaisir

    18. .משה ז

      Alauda,

      L’Angleterre reconnait 170’000 femmes excisées sur son territoire en 2010 !!

      Et les avis divergent ( et 10 verges, c’est beaucoup) sur ce chiffre très contesté, certaines associations anglaises dénoncent des quotas 2 fois plus importants.

      En France, pays ayant des immigrés provenant de pays pratiquant l’excision avec des pourcentages nettement supérieurs à l’Angleterre.

      Ne pas oublié qu’aucun procès n’a été entrepris contre des cas d’excision depuis 2009, alors qu’en Angleterre, ce ne sont pas moins de 200 procédures concernant ce fléau qui sont ouvertes chaque années !!!!!

    19. .משה ז

      C’est comme les chiffre de terroristes français présents en Syrie, en Irak et dans d’autres paradis virginaux !!

    20. .משה ז

      C’est comme les chiffres concernant le nombre d’immigrants illégaux en France, avant la crise migratoire de début 2015, la France reconnaissait en moyenne depuis 2010, 220’000 migrants illégaux par an et depuis que les frontières ont explosées, la France aurait par miracle accueilli que 35’000 migrants illégaux ????

    21. alauda

      Cool, le Point a répondu à ma question (17) 😉

      BarakaCity : Najat Vallaud-Belkacem savait, selon « Le Supplément »
      http://www.lepoint.fr/politique/barakacity-najat-vallaud-belkacem-savait-selon-le-supplement-31-01-2016-2014270_20.php

      @.משה ז

      Un petit mot en passant pour répondre à votre message que je n’avais pas vu. J’utilise Google comme moteur de recherche : « deux parents d’origine guinéenne ont été condamnés, vendredi 1er juin 2012, par la cour d’assises de Nevers, pour l’excision de leurs filles ». Mai 1988 = 1er procès en assises.
      Comme il faudrait travailler dans un service de gynécologie pour se faire une idée de la situation (en proportion) et que ce n’est pas mon cas, je me contente de lire les communiqués officiels.
      Voici un pdf de 2015 : http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2015/02/Lettre-de-la-Mission-Interministerielle-pour-la-protection-des-femmes-contre-les-violences-et-la-lutte-contre-la-traite-des-etres-humains.pdf
      Le chiffre de 53 000 femmes excisées est donné pour la France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *